Loeb et Sainz pour le Maroc



Comme lors des deux dernières éditions, Peugeot Sport participera au prochain rallye du Maroc, manche préparatoire pour le Dakar.

Pour cette édition 2017, l’équipe française alignera deux Peugeot 3008 DKR pour Sébastien Loeb et Daniel Elena ainsi que pour Carlos Sainz et Lucas Cruz. Cette épreuve étant inscrite à la Coupe du Monde de rallye-raid FIA 2017, le constructeur sochalien ne pourra pas aligner sa dernière 3008 DKR Maxi, sa largeur étant trop importante au vue de la réglementation.

Encore à la recherche d’une première victoire dans cette discipline, Sébastien Loeb est impatient de gommer cette statistique : « Avec Daniel, on est très excités à l’idée de se retrouver dans la PEUGEOT 3008DKR pour une course. On a fait deux séances d’essais depuis le Silk Way Rally, et ça s’est très bien passé. C’est sûr qu’on est restés sur notre faim en Chine cet été, on était dans un bon rythme, Daniel avait fait un super boulot en navigation. On avait une heure d’avance et puis il y a eu cette petite erreur, et tout a basculé. Il faut qu’on reste dans cette même dynamique positive au Maroc. En 2015, le Rallye du Maroc était ma première compétition en rallye-raid. Et en deux ans, on peut dire qu’on a parcouru un beau chemin et bien progressé. Maintenant il est temps de gagner ! »

Alors qu’il n’a plus piloté depuis janvier dernier et un Dakar terminé par une série de tonneaux mémorable, Carlos Sainz retrouvera le volant de cette Peugeot 3008 DKR avec une grande envie : « Je suis heureux et fier de prendre part à ce rallye avec PEUGEOT. Le Team PEUGEOT Total a fait du bon boulot toute l’année. Je connais bien le Rallye du Maroc, c’est une épreuve que j’apprécie mais que je n’ai encore jamais gagné. L’an dernier nous n’étions pas loin, mais il y a eu un problème de navigation. Il faudra être concentrés. J’ai vraiment hâte d’être à nouveau au volant de la PEUGEOT 3008DKR, c’est l’une des meilleures autos de rallye-raid que je n’ai jamais piloté. »

Le rallye OiLibya Maroc 2017 se déroulera du 4 au 10 octobre prochains sur un parcours composé de 2570,50 km dont 1955 km de spéciale.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jean francois dit :

    Après la montée impossible d Alsace, la traversée impossible de l Atlas ?

  2. Thomas dit :

    Vivement le mois prochain 🙂