Mäkinen : « Une stratégie plus rapide que prévue »



A son lancement, son projet a été largement critiqué et même parfois moqué, mais trois ans plus tard, Tommi Mäkinen apporte un magnifique titre de champion du monde constructeurs à Toyota.

Comme tous les observateurs du WRC, le directeur finlandais a lui aussi été surpris par l’ascension si rapide de son équipe, déjà prête à batailler pour le titre après seulement une saison. Pilote particulièrement hargneux et réspecté, Tommi Mäkinen a su insuffler sa grinta pour mener Toyota au titre suprême.

« Cela fait moins de trois ans et demi que nous avons lancé ce projet et nous sommes maintenant ici. Notre stratégie est plus rapide que nous le pensions. En 2016 et 2017, nous étions en train d’apprendre et d’analyser différents éléments, puis nous avons vraiment commencé à développer la voiture en 2018 et, à un moment dans la seconde moitié de la saison, nous avons trouvé de nombreux domaines dans lesquels nous pouvons nous améliorer. Cela a été absolument génial pour nous. C’est la récompense la plus haute possible pour toute l’équipe avec tout l’effort qu’elle a fourni. » 

Grâce à ce premier titre, Tommi Mäkinen est persuadé que son équipe restera totalement motivée pour continuer sur cette bonne dynamique et viser de nouveaux trophées.

« Nous avons environ 150 personnes dans l’équipe et chacune d’entre elles occupe une place si importante. Dans la situation où nous sommes maintenant, c’est le moyen de nous garder tous motivés pour continuer et je suis certain que ce sont les trophées qui motivent les gens à continuer à travailler l’année prochaine. »

Si ce dimanche a été festif chez Toyota, il n’a pour autant pas été parfait avec la sortie d’Ott Tänak, alors en lutte pour la victoire face à l’autre Yaris de Jari-Matti Latvala.

« Je sais que cela peut arriver, je l’ai connu moi-même, c’est une grande déception, c’est certain. Cela pourrait être un désastre encore plus grand s’il se battait pour le titre, mais il pensait déjà que Sébastien serait champion du monde. C’était une grosse déception, mais les conditions d’aujourd’hui ont rendu le week-end tout à fait excitant. Je connais ces conditions lorsque vous êtes entre les arbres et que le sol est très glissant – vous ne savez jamais quel genre de virage vous avez devant vous. Ce fut l’un des rallyes les plus difficiles. »

Très forte en 2017 avec un trio qui s’est classé de la 3e à la 5e du championnat pilotes, l’équipe Toyota va évoluer avec l’arrivée de Kris Meeke en remplacement d’Esappeka Lappi, un changement qui ne perturbe pas le finlandais.

« J’ai pu voir un très bon travail d’équipe entre tout le monde cette saison, les pilotes travaillant bien ensemble et j’espère que cela va continuer. Je connais Kris, c’est quelqu’un qui a un bon état d’esprit d’équipe et un gars sympathique. Bien sûr, nous sommes tristes de voir partir Esapekka. C’était aussi un bon gars pour l’équipe et un bon pilote, mais c’est le rallye: les gens bougent et les pilotes vont dans les différentes équipes. Nous verrons. Nous sommes également assez confiants pour l’année prochaine. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Sabary dit :

    Bravo à Tommi Mäkinen, qui fut un grand rallyman, à Toyota et j’espère que d’autres titres arriveront

  2. roland59 dit :

    un véritable exploit et un triomphe pour Mäkinen/Toy … effectivement critiqué et moqué avant l’heure…
    le tout, sans Ogier, sans Neuville… et avec Loeb occasionnellement en face…
    comme je disais par ailleurs: quel exemple et quelle leçon…

  3. Didjji dit :

    Et oui des caisses de champagne !

  4. manuxsi dit :

    commence a préparer des caisse , Meek arrive