Mikkelsen : « Nous avons décidé de ne pas abandonner »



Ecarté de dernière minute pour le Portugal, Andreas Mikkelsen a réalisé sa meilleure course pour Hyundai depuis bien longtemps. Piqué au vif par cette situation, le norvégien a livré une prestation pour le moins inattendue et reprend confiance avant le break estival. 

En conférence de presse, le pilote Hyundai était évidement satisfait de son week-end et notamment d’avoir gagné cette bagarre finale face à Elfyn Evans, remportant l’ensemble des spéciales au programme de ce dimanche.

« Je me sens très bien. À partir d’aujourd’hui, nous savions que sept secondes seraient possibles dans des spéciales que nous connaissons tous très bien. Il était donc difficile de gagner beaucoup de temps. Mais ensuite, après la première spéciales, quand on nous a dit que nous devions prendre 7 secondes et qu’il s’est avéré que c’était 14 secondes (quand Evans a été crédité de 7 secondes par les commissaires sportifs), nous avons pensé que ce serait impossible. Mais nous avons décidé de ne pas abandonner. Nous avons décidé de maintenir la pression car il devait continuer d’aller vite. Et ce plan a parfaitement fonctionné. J’étais vraiment à la limite, donc c’est un très bon sentiment maintenant de savoir que nous n’avons pas abandonné et que nous avons tout donné et que nous avons maintenant obtenu une troisième place. »

Ce dimanche, le norvégien avait forcément en tête de revenir sur Elfyn Evans, tout en imaginant qu’il aurait pu freiner pour favoriser son coéquipier Thierry Neuville.

« Si je ne rattrapais pas Evans, d’accord, je ne pilote pas pour le championnat pilotes maintenant, c’est trop tard, alors aider Thierry de cette manière me semblerait naturel. Mais je sais en même temps que s’il m’arrivait quelque chose en essayant de reprendre Evans, alors Thierry serait là pour les constructeurs (championnat), donc j’avais le sentiment de pouvoir attaquer sans trop craindre de risquer ou de perdre trop . Cela a très bien fonctionné et nous avons eu de très belles spéciales aujourd’hui. J’ai adoré, c’était vraiment agréable.

Après un tel résultat, Andreas est toujours aussi motivé et se montre impatient d’attaquer la partie finale de cette saison 2019.

« Bien sûr, je veux faire tous les rallyes, je pense que la plupart des pilotes le souhaitent. Mais oui, nos performances ont été en dents de scie et nous avons manqué quelques rallyes. Bien sûr, je veux essayer d’être régulier et parfait sur tous les rallyes et nous travaillons très fort pour que cela se produise. J’attends donc les prochains rallyes avec impatience. »

A ses côtés, son copilote Anders Jaeger est lui aussi revenu sur ce superbe final et cette bagarre intense face à Elfyn Evans. 

« C’était comme recevoir un coup de poing dans le visage après la première spéciale, de voir Evans reprendre quelques secondes. Mais à la fin, c’était probablement aussi la bonne décision, donc c’était facile à accepter. Mais comme Andreas l’a dit, nous n’avons pas baissé les bras, nous avons eu une bonne attaque, nous devions conduire vite. Et puis, vous savez, des erreurs peuvent arriver, cela ne s’est pas produit, nous avons néanmoins réussi, c’était donc un très bon feeling de terminer un dimanche comme celui-ci. Obtenir la troisième place était vraiment bien, même si notre objectif principal pour le week-end était de nous battre pour un podium. Le dimanche matin avait l’air difficile, mais ça fait du bien, c’est’ certain. »

Pour la première fois de la saison, aucun des favoris au titre n’est présent en conférence de presse d’arrivée, une rareté que souligne Anders Jaeger. 

« Déjà en sortie d’assistance, j’ai resserré le harnais (rires). J’étais sûre qu’il irait vite. Je dois aussi féliciter les autres gars, vous êtes probablement d’accord pour dire que c’est un podium rare cette année et surtout à Dani et Carlos, vous le méritez vraiment. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Math97480 dit :

    Je vois certains parler de déclic … Avec un Seb ogier en mode touriste hors PS ce dimanche, un Neuville en totale perdition sur cette épreuve et un Tanaka en gestion sur le dernier jour, encore heureux qu’il a fait des chronos

  2. Slate dit :

    Ne pas avoir participé au Portugal lui a été bon, surtout qu’il aurait eu le même problème que Sordo et Loeb… Et cela n’est pas bon pour le moral.
    L’équipe Hyundai fait une bonne impression avec des seconds pilotes prêt à épauler le leader et à le soutenir dans sa quête du titre. Et comme chez Toyota, on sent dans les interviews un sentiment d’appartenance à une équipe qui avance ensemble.

  3. Raphaël dit :

    Comme quoi, avec du roulage et de la confiance, il est capable de jouer les premiers rôles. Le recrutement de Loeb est une énorme erreur ! Il fait mettre des pilotes sur la touche, alors qu’il n’est pas meilleur !

  4. rh74 dit :

    Quel dimanche matin de qualité de la part du norvégien.
    Il a pris ses résponsabilités, malgré la menace de son leader juste derrière et il réussi parfaitement son coup. Ça fait combien de temps qu’on ne l’avait plus vu avec le couteau entre les dents comme ça?
    Une fois de plus il va falloir être très doué dans la gestion humaine pour ne pas briser la dynamique en faisant intervenir un Loeb qui lui aussi montre du bon mais un peu plus de moins bon je trouve. Je vois Mikkelsen en finlande mais sans doute pas à l’ADAC.

  5. Mnémosyne dit :

    Bonjour RS,
    J’ai bien ri en lisant votre article… »reprend confiance avant le break festival » !
    Une coquille extra…
    Bien à vous, votre site est indispensable.

    • Rallye-Sport.fr dit :

      Mais oui très bon, surtout que l’on va connaître leurs destinations prochaines (je sais, il y a plus intéressant).

  6. riri73 dit :

    On dirait bien qu’il a retrouvé son niveau. Des scratchs le dimanche et surtout une victoire en PS, un déclic s’est produit ?

  7. Denis dit :

    Cela fait du bien !
    Après avoir été évincé de Hyundai avec le succès que l’on sait, rebondir ainsi… Chapeau !
    Mikkelsen a tutoyé la limite et dans ces cas là… Enfin, cela a payé !
    Joli duel effectivement avec Evans.
    A réitérer !

  8. roland59 dit :

    oui, et cela s’avéra être la bonne décision.
    pourtant après qu’Evans ait fait jeu égal dans la 16, Andréas aurait pu lâcher la corde… mais il tenta de nouveau dans la 17 ou il en reprit + de 5… et cela le conforta dans l’idée que çà valait le coup d’en remettre dans la 18…
    la suite lui donna raison puisqu’il aligna tous les scratchs et parvint à réaliser ce en quoi il ne croyait pas vraiment…
    alors encore bravo d’être resté pleinement dedans… et espérons que cette détermination et ce beau podium lui éclaircissent la tête et l’ horizon… pour le rendent efficace sur la suite du championnat.