Ogier : « À chaque fois une paire de dixièmes derrière »



Volontaire dans l’effort ce weekend au Pays de Galles, Sébastien Ogier a finalement dû se résoudre à prendre les points de la troisième place synonyme de mauvaise opération au championnat.

Parti sur un gros rythme le premier jour, le français s’est montré particulièrement offensif, signant au passage deux meilleurs temps lors de la deuxième boucle. Au contact du leader le vendredi soir, le pilote Citroën a ensuite progressivement cédé du terrain face à ses deux rivaux pour le titre au fil des spéciales pour glisser au troisième rang malgré une attaque constante.

« La Power Stage résume notre week-end, nous avons à chaque fois été une paire de dixièmes derrière. Nous avons pourtant fait tout notre possible, mais il nous manque un peu de performance tandis que Ott a réalisé un super week-end. »

Rapidement résigné le dimanche, le gapençais s’est finalement concentré à aller chercher le maximum de points dans la Power Stage pour conserver un mince espoir de septième titre mondial. 

Repoussé à 28 points de l’estonien au championnat, le sextuple champion du monde reste mathématiquement encore dans la course au titre même si les probabilités sont désormais plus que minces.

« Ce n’est pas une bonne opération au championnat, avec encore deux rallyes à disputer, mais nous allons continuer à nous battre farouchement tant qu’il y aura une chance mathématique de remporter le titre. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jean Dridéal dit :

    Ogier a pris de l’âge (la famille, les gosses tous ça… au moment de prendre le risque qui fait gagner les dixièmes ça doit jouer), Tanak a également bien progressé, et au volant d’une voiture supérieure aux autres, ça fait mouche. Comme avec la Polo d’Ogier…

    • Gaëtan dit :

      Tu as dû manquer les caméras embarquées de ce week-end pratiquement dispos sur chaque ES. Question prise de risque, Ogier y était largement et était large quasiment partout sauf le dimanche matin où il a a calmé le jeu avant la Power, voyant que de toute façon, il ne reprendrait pas la 2ème place à Neuville à la régulière. Il faut voir aussi qu’un résultat blanc signifiait la fin totale de ses chances au championnat. Et malgré cela, la prise de risque d’Ogier était vraiment aussi très palpable dans la Power.
      Il devra certainement prendre encore plus de risque en Espagne en particulier durant la 1ère étape s’il veut conserver un très maigre espoir…

  2. RP14 dit :

    On gagne ensemble et on perd ensemble… Même si pour certains esprits binaires, Ogier revient chez Citroën et ne remporte pas un nouveau titre c’est forcément un échec… Il faut se souvenir des résultats de Citroën en 2018: 1 victoire + 4 podiums en 13 rallyes et comparer avec cette saison, après 12 des 14 manches ça donne 3 victoires et 8 podiums. Clairement il y a une belle progression, même si la dernière marche sera sans doute la plus dure à gravir, et on ne peut pas être certain qu’ils y parviendront en 2020, Tänak et Toyota mettent la barre très haut, exactement ce que Ogier et VW ont fait pendant 4 saisons. Tänak score 20 points de moyenne par rallye, clairement c’est lui qui est en train d’aller chercher ce championnat bien plus qu’Ogier ne le perd, ce dernier avec 17,6 points par rallye est encore bien présent et se battra tant que mathématiquement le titre sera encore possible.

    • LesSeb dit :

      Exact Citroën 1 victoire avec ??? Sébastien Loeb et devant les Tanak Ogier Neuville etc… Le reste n’est que bla Bla. Dans 2 semaines on va pouvoir suivre le retour en Catalogne sur une I20 de S Loeb….

  3. Fred dit :

    Quand je pense que c’est une entreprise française qui va mettre fin au règne de 15 ans de suprématie de pilote français j’ai qd même un peu les nerfs !!!!

    • minupinu17 dit :

      Donc il ne peut tout simplement pas être moins bon que tanak ?

      • jeanlouis dit :

        et pourquoi d’un seul coup serait-il devenu moins bon que tanak ????

      • 306 KC dit :

        Et oui pourquoi accuser son employeur? Le petit jeune a tout simplement bien grandi et c’est lui qui met fin à 15 ans de titre remportés par des français. Il rentre dans l’histoire.
        Bravo à lui car ça monture n’a pas toujours été à la hauteur!

      • didjji dit :

        moins bon ? en rallye la réussite dépend de tellement de paramètre, qui quand on les addition donne un bon résultat ou pas!
        dire que Ogier (ou Neuville) est moin bon que Tanak est juste impossible , on a trois pilote d’un niveau incommensurable , et a ce niveau c’est justement cette quantité hallucinante de paramètre qui va faire la différence !
        je ne pense pas que l’un ou l’autre est moins bon , il a juste pas pu avec la configuration dans laquelle il ce trouvé faire mieux que les autres, c’est différent , même si évidement c’est toujours LES (toute l’équipe) meilleurs qui gagne.

        • Fab dit :

          Tout à fait. Les seules comparaisons qu’on peut faire, c’est avec les équipiers et force est de constater que ces 3 là, pour l’instant, vont plus vite qu’eux sur une saison et presqu’à chaque rallye, dés que la balayage ne sen mêle pas.. De là, c’est ce qui se fait de mieux actuellement et c’est vraiment bon d’en avoir 3 en même temps!

    • jeanlouis dit :

      c’est pas faux ….

    • roland59 dit :

      et s’il s’agissait d’une « entreprise » japonaise et d’un pilote estonien… puisqu’en 18, ils loupèrent de peu…
      la question peut être posée il me semble…

  4. roland59 dit :

    oui, c’est une mauvaise opération au championnat… mais il y a encore un peu de possibilité… et c’est déjà beaucoup
    quand on sait que, sans ses soucis des Sardaigne et Turquie, Ott serait déjà champion.
    maintenant, l’équation est simple: si Ott en rajoute 2 pts de plus au catalogne, il sera assuré du titre au nbre de victoires, si, dans le même temps, Neuville ne lui en reprend pas au moins 12. (sauf erreur)

  5. riri73 dit :

    Champion ou pas, Ogier restera tout autant apprécié par ses supporters. On ne peut pas toujours gagner, c’est la loi du sport. Il reste encore de belles choses à faire sur ces deux derniers rallyes 2019 et on verra bien ce que ça donne, et à quelle place ça l’emmènera.

  6. Fab dit :

    Probablement l’auto la plus inconstante des 3. Avec des hauts mais surtout des bas.
    Reste à savoir quelle est sa part de responsabilité ainsi que celle de Lappi dans cette C3. Faible si on croit les possibilités limitées dévolution en cours de saison.

    28 points, c’est beaucoup mais un résultat vierge pour Tanak en Espagne ( problème mécanique le dimanche par exemple) et y aura finale en Australie. Tout peut aller très vite en rallye et c’est pas les embarquées de ce week end qui me feront penser le contraire!
    P.tain que c’était bon!

  7. minupinu17 dit :

    Tanak était déjà un rang au dessus l’an dernier.
    Cette année il a la réussite en plus, c’est malheureusement imparable

    • Go! dit :

      De la réussite ? Combien de fois est il tombé en panne et combien de crevaisons a t-il eu? Tanak est celui qui a eu le moins de réussite, et a la régulière ni Ogier ni Neuville n’ont vraiment pesé dans la course au titre..

      • la chartreuse dit :

        exacte ! les deux autres sont quand même moins poissoir que Tanak , sans la poisse qu’il a eu encore cette année , il y a longtemps que le titre serais joué .

      • minupinu17 dit :

        Comparé à l’an dernier je peux te dire que cette année il a la réussite, l’an dernier c’était encore pire, il méritait le titre peut-être encore plus que cette année et pourtant il ne l’a pas eu

  8. Vive le sport dit :

    Est-ce que Citroën a utilisé en Grande Bretagne des évos testées lors des derniers essais?