Ogier l’a échappé belle



Très mal engagé, le week-end sarde de Sébastien Ogier a été moins dramatique que prévu. Alors que le français avait ruiné sa course dès le premier jour, ses poursuivants au titre ont soit manqué de performance (Neuville) soit de réussite (Tänak).

Ouvreur le premier jour, le gapençais s’attendait à souffrir mais le français n’a pas été au bout de sa pénitence. Alors qu’il avait le plus dur vendredi matin, le français a commis une bête erreur dans un virage pourtant très connu de l’ensemble des concurrents, et emprunté notamment lors du shakedown, 24 heures plus tôt.

« Vendredi matin, comme on s’y attendait, on subissait les conditions de route en tant qu’ouvreurs et on était déjà un peu loin au classement, même si l’écart en temps n’était finalement pas trop marqué. Mais tout s’est arrêté dans l’ES5, lorsque l’on a tapé une pierre. Les erreurs ne sont jamais intelligentes mais je dois dire que c’est particulièrement vrai pour celle-ci, car je connaissais cette pierre. Simplement, vu le profil de la route, avec une petite crête, et la phase d’accélération dans laquelle on est à cet endroit-là, je ne la voyais pas, et une trajectoire légèrement mal appréciée a suffi à nous arrêter. »

Reparti en Rally 2 le lendemain, le français a tenté de s’illustrer en décalant son ordre de départ mais le pilote Citroën n’a pas eu plus de réussite que la veille, cassant un élément de suspension de sa C3 WRC dès la deuxième spéciale du jour. Son après-midi a ensuite été anecdotique, signant tout de même un deuxième temps.

« À partir de là, on n’avait plus grand-chose à espérer, mis à part continuer à rouler afin d’engranger des kilomètres avec la voiture. Là non plus, ça ne s’est pas passé idéalement, puisque samedi matin on a subi une autre touchette. Cette fois, on a été piégés par une petite marche qui se trouvait sur le bas-côté, dans une portion nouvelle, et que je n’avais pas vue aux recos. J’ai réussi à bricoler, pour rejoindre le parc d’assistance et pouvoir reprendre à rouler normalement l’après-midi, tout en sachant que les conséquences n’étaient désormais plus très graves. »

Lors de la dernière étape, le pilote Citroën a forcément tout misé sur la Power Stage, économisant au maximum ses pneumatiques au point de lâcher près de sept secondes au kilomètre. Une situation véritablement risible et navrante pour le WRC, mais finalement payante puisque le français, parti en cinquième position dans cette spéciale et auteur d’un excellent deuxième temps, chrono lui permettrant de prendre quatre points cruciaux dans sa bagarre pour le titre.

« Le seul objectif qu’il nous restait était la Power Stage, même si en partant premiers des WRC nos espoirs étaient plutôt faibles. Au prix d’une grosse attaque, on a réussi à accrocher quatre points et on peut en être satisfaits. Et puis le bilan final de ce week-end, qui s’annonçait comme très négatif pour notre championnat, l’est finalement un peu moins compte tenu de la malchance qu’a rencontrée Ott. Franchement, je ne m’en réjouis pas, car il a fait une super performance et il méritait mieux que ça, mais c’est la course. Maintenant place aux vacances pour recharger les batteries, puis on se retrouve en Finlande, prêts à reprendre le combat ! »

Pris en tenaille par un très performant Tänak et un très régulier Neuville, Sébastien Ogier va devoir effectuer une deuxième partie de saison du même acabit que la saison dernière, mais reste à savoir si sa Citroën C3 WRC, toujours en attente d’évolutions, lui permettra.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Teberne dit :

    Le balayage encore et encore dans les commentaires. On a trois pilotes en 7 points. Vous voulez quoi de mieux ? Pour vous le rallye c’est une course avec un français qui gagne a la fin. Si cela ne se passe pas comme prévu vous petez les plombs. Si c’est pas la maFIA c’est Hyundai qui triche ou Loeb qui est payé pour ralentir les autres. En fait vous n’aimez pas le rallye. Vous êtes incapables de l’apprécier. Vous êtes juste des rigolos, égocentriques, repliés sur vous même, plantés devant un Ricard a racconter des conneries. Pathétique. Vive le sport, le vrai. Quand la France a gagné le mondial je me suis fait insulté en Suisse. Car je vis en Suisse. On m’a traité de connard de français qui allait parler de la victoire pendant 20ans. Demandez vous pourquoi les français qui résident a l’étranger se font insulter. C’est justement a cause des chauvin dans votre genre…

    • riri73 dit :

      Il y a je crois pas mal de Français vivant à l’étranger qui ne se font pas insulter. Ce serait pas mal de se demander pourquoi également.
      Et concernant la Suisse, j’ai suffisamment de potes/amies qui y passent leurs semaines de boulot pour avoir mon idée sur la question. Il est vrai que les français n’y sont pas forcément les bienvenus, mais d’après ce qu’ils/elles m’en ont dit, ce n’est pas à cause des résultats sportifs.

      • Teberne dit :

        Non c’est pas a cause des résultats sportifs c’est bien ce que je dis….faut relire tu as peut être mal compris ce que j’ai voulu dire. J’y suis depuis 30 ans mais comme tu le sous entends c’est sûrement parce-que je suis un con qu’on insulte les français. Sacrée analyse mon ami. Plus simple que de se remettre en question

        • riri73 dit :

          Les gens que je connais qui y sont n’ont pas ressenti que les français étaient perçus comme arrogants, imbus d’eux même, etc puisque c’est ça le sujet, c’était plutôt pour des raisons liées à l’économie, liées aux postes occupés etc.. Après on n’est pas obligés d’avoir le même ressenti, c’est pas grave.

          • Fab dit :

            De toute façon, tenir des raisonnements sur la base de généralités aboutit toujours à des conclusions bancales et ne permet jamais d’elever le débat…

            Les français, les belges, les suisses, les supporters de, les fonctionnaires,les profs, les patrons, les pauvres,les riches, etc…

            Et malheureusement, ça devient de plus en plus la tendance. L’approximation voire la désinformation par la généralité.

            @teberne: ma remarque n’est pas une attaque, meme si je ne suis pas d’accord avec toi. Tu as surtout l’air très en colère et ce sujet tombait à pic comme exutoire.

  2. Sams dit :

    « le français a tenté de s’illustrer en décalant son ordre de départ « . Au dernier rallye, il a encore une fois pesté sur la tactique des adversaires qui se décalent pour avoir une meilleure position sur la route et dès le rallye suivant il fait pareil… Pire, ici il était tellement loin au classement après son abandon de la veille qu’il n’avait vraiment rien à espérer (il l’a d’ailleurs dit en interview) et donc rien à gagner en partant plus loin dans l’ordre de départ et pourtant il le fait quand même…

    • Kaizer Sauzée dit :

      Ne dis pas n’importe quoi STP.
      Il n’a pas pesté contre les départs décalés qui ne sont pas interdits par le réglement et qu’il pratique lui-même.
      Il a critiqué une idée de triche en ES.

      • Sams dit :

        « je ne commenterai même pas la tactique de Hyundai.. » a-t-il dit pendant le rallye…

      • mich dit :

        Tu as raison Kaiser il y a des gens qui entendent que ce qu’il leur plait, et il a bien raison de pester notamment sur l’ordre de départ depuis des années, ce qui oblige le pilote qui part en 1 à prendre beaucoup de risque pour combler ce handicap et beaucoup l’oubli y compris la FIA

      • Fab dit :

        A chaud, Ogier a bel et bien montré une forme d’agacement vis à vis du balayage par Loeb et Sordo pour Neuville. La phrase de Sams.
        Mais il a ensuite rétabli les choses dans les interviews suivants en rappelant que ça faisait partie du « jeu ».

        • Sylvain dit :

          Mais oui, il y a agacement… tout comme il y a risque de perte de lucidité quand on ouvre sur la terre (où fixer la limite de ce que tu perds à cause du balayage et de ce que tu perds à cause de ton pilotage?)…

          Dans la conversation référée ailleurs entre Alen et KKK sur le championnat 1986… Alen champion du monde, puis déclassé (car annulation du San Remo je crois) au profit de KKK, Alen le dit clairement toute la saison aurait été différente SI il avait couru en sachant ne pas avoir les points du San Remo et il parle de psychologie, d’approche de la course.

          Le balayage fausse tout, et jouer sur celui-ci en cours de course par des jeux de consignes, renforce ce potentiel d’exaspération.

          Ils ont 1 mois et demi, cela serait SI SIMPLE… si durant la course quelqu’un pointe au mauvais moment, il repart avec la sanction prévue, mais après le dernier wrc-1. Et puis vu qu’il y a 1 mois et demi… pensez à l’Australie les gars… mais pour l’Australie, ne pourrait-on pas réfléchir à ne pas fausser l’attribution du titre? Ordre INVERSE du championnat le vendredi en Australie, comme ça pas de coup de frein dans la dernière ES du rallye d’avant, pas de handicap pour le mec qui est en tête (s’il est en tête, il méritera ou pas de pas se faire avoir sur l’ordre de passage?!?).

          Ces modifications dont je parle, ne bénéficieraient à AUCUN pilote en particulier, mais laisseraient les courses se passer de la façon la plus claire possible.

          Moi les pilotes qui ne partent pas à leur moment, ça me saoule!

  3. Dany Derby dit :

    On ne donnait pas long feu non plus aux Fiesta l’année passée (lenteur des évolutions peu soutenues par Ford) et pourtant ! Le talent et la ténacité ont eu raison de l’adversité … donc ne tirons pas sur Citroën trop vite .

  4. Jean Dridéal dit :

    On dit souvent « La chance du champion »…. Mais ça va quand même être très difficile cette année avec Tanäk et sa redoutable Yaris !

  5. bazire dit :

    Reconnaitre ses erreurs c’est une grande qualité chez tous les champions tous sports confondus et Ogier est toujours sincère sur sa course …
    On remarquera chez lui qu’elles sont souvent stupides dans des virages assez lents, il sauve un peu son rallye avec les 4 pts de la PS et les soucis de ses adversaires directs ….
    En Finlande va falloir minimum podium pour rester dans le coup …

    • N’importe quoi dit :

      Les points de la ps c’est le scandale du règlement .
      Rallye 2 = pas de ps.
      Ça évite les magouilles

      • riri73 dit :

        Certes, mais sans PS, y’a plus de rally2. C’est comme l’oeuf et la poule.

        • Joël GEORGES dit :

          Je ne vois, à priori, pas de lien entre PS et rallye2, mais je peux me tromper. Bien sûr que le top qui repart en rallye2 espère se rattraper à la PS; mais ce n’est pas garanti et seul les plus rapides sur ce genre de spéciale peuvent l’espérer et cela fait pas trop de monde. Mais celui qui repart en rallye 2 le samedi, peut toujours espérer un rallye difficile et de gros dégâts et, de ce fait remonter dans les points (et visé la ps en plus).

          • Fab dit :

            Dans le cas d’Ogier ce week-end, il repart pour 2 raisons:

            1- faire des kms d’essai
            2-faire le max de points à la PS.

            T’enlèves le 2, Ogier ne serait probablement pas reparti

            Et il était bien trop loin pour espérer quoique ce soit niveau point de la course. C’est d’ailleurs pour ça qu’il a « joué » avec l’ordre de passage en pointant quand il le voulait.

            riri a raison. Les mecs repartent essentiellement pour les points de la PS et parfois aussi pour gratter quelques points en courses si leur pénalité « rally 2 » n’est pas trop importante.

          • Joël GEORGES dit :

            @ Fab; je voulais dire que je ne vois pas dans la remarque de riri73 le: « sans PS, y a plus de rallye2. C’est comme l’oeuf et la poule »

          • riri73 dit :

            Salut Joel, je te réponds un peu tardivement. Ce que je voulais dire c’est qu’il n’y aurait pas souvent d’intérêt pour un pilote de se taper le bâton du rallye2 (hyper souvent synonyme de classement hors du top 10 sans espoir d’y revenir) si pour contrebalancer ça il n’y avait pas la carotte de la PS (avec l’espoir d’y marquer des points ). Du coup, PS et rally2 sont intimement liés et ne peuvent pas exister l’un sans l’autre (comme pour la poule et l’oeuf). Enlever la possibilité de concourir en PS pour un rally2, c’est tuer l’existence même du rally2.
            Après il reste effectivement des cas où l’amende de 5-7mn par spéciale loupée se révèle pas trop salée et permet de remonter quand même à une place correcte (les rallyes lointains à 20-30 concurrents)
            Mais bon, ce n’est qu’un avis.

          • riri73 dit :

            @Joel, Et la FIA est toujours là pour pondre des mesures.

          • riri73 dit :

            @Fab, t’avais déja tout expliqué à 9h03, j’avais pas bien les yeux en face des trous hier soir..

        • traindenfer dit :

          Mais plus de rally2 et plus de PS c’est pas mal non plus. En tout cas il me paraît plus juste que les pilotes soient récompensés de leur vraie course et pas d’un sprint final

      • Jiji42 dit :

        Tout à fait d accord

      • Rom dit :

        Bon après même si on trouve tous, ça un peu aberrant…
        Tout le monde à le même règlement donc même pied d’égalité de ce point de vue là.
        Donc l’impact sur le championnat est négligeable car tout le monde peut jouir des mêmes droits.

  6. Delta 86 dit :

    Bêtisesdenfer raconte des conneries !!! Lol

  7. Piechu dit :

    Ca que m’interesse, c’est que Ogier a economise les pneus pour PS et il a fait 2-eme place, et Mikkelsen a fait 3 epreuves au found et malgre ses pneus fatigues, il a fait scratch a la fin ! Est-ce que c’est excplicables ?

    • christophe dit :

      oui simplement l’ordre de depart et le balayage de la route

    • Le cevenol dit :

      Cela s’explique tout simplement par sa position sur la route…. si il était parti à la place de mikkelsen il aurait pris très certainement les 5 points

      • bazire dit :

        Oui tout a fait Cévenol beaucoup disaient et même lui qui serait difficile de faire des points a la PS en partant devant mais certains ont mal vécu dans le sablonneux comme les Ford qui n’aiment pas ça , voir l’an dernier …

  8. Sylvain dit :

    On pourrait presque dire le championnat l’a échappé belle, mais cela serait faire « comme si », cela serait l’unique fois où un rebondissement imprévu se passera… il y en aura d’autres!

    • Rom dit :

      exact… avec les problèmes de fiabilité des uns, les erreurs des autres, et le développement des voitures pour la seconde partie de la saison. Il est encore bien difficile de dire quelque chose sur l’issue du championnat (et même si Tanak avait marqué le max de point en Sardaigne).
      La saison est longue et pleine de rebondissement… tant mieux pour nous!

  9. traindenfer dit :

    La baraka est aussi l’apanage des grands champions, et lui l’a vraiment souvent. Effectivement ça doit faire 4 fois déjà cette année que le scénario catastrophe se transforme en accessit. Quel dommage qu’il soit tant calculateur, froid et mauvais joueur; sa réaction sur les comportements au Portugal, même s’ils sont surement critiquables, me fait penser au fayot de la classe. J’espère que s’il est champion encore une fois en fin d’année, ce ne sera pas grâce aux failles du règlement et les points des PS.

    • Sylvain dit :

      Euhhhh entre le samedi soir et le dimanche midi… voilà ce que disent les classements (dans le top 10).

      Neuville gagne 2 fois 1 place (6 points)
      Ogier gagne 2 fois 1 place (5 points)
      Tanäk gagne 1 fois 2 places, 2 fois 1 place et 1 fois il perd 4 places (-5 points)

      Donc NON Ogier n’a pas la baraka… il gagne 2 fois 1 place exactement comme Neuville, sur une certaine réussite (comme Sordo en Sardaigne), mais cela s’arrête là.

      En Sardaigne, Tänak PERD GROS mais cela profite aux deux autres.

      • Yep dit :

        ne casses pas la tête a argumenter avec conneriedenfer lol !!! 😉 !

        • traindenfer dit :

          C’est sûr qu’avec des commentaires comme ceux de Yep c’est très constructif. Enfin il vaut mieux lire ça que d’être aveugle…
          Et si on revenait au rallye?

    • roland59 dit :

      disons que rallye 2 et PS, çà fait certainement un peu beaucoup …d’ailleurs Latvala doit se dire qu’il est bien mal payé… Meeke également même s’il a déjà pu en profiter à quelque occasion…
      alors oui, ajuster/corriger ces 2 points du règlement est sans doute une idée à travailler…

      • Rom dit :

        euh… latavala et Meeke mal payé. Pourquoi n’ont-ils pas fait un meilleur temps dans la pw stage? C’est un peu de leur responsabilité. Latavala aurait pu faire comme Ogier le prendre cool sur les spéciales du dimanche afin de préserver les pneus et tout donner dans la power stage. Ogier a juste fait un super temps que les autres n’ont pas pu battre sauf Mikkelsen.
        Le règlement est le même pour tout le monde. Cette fois c’est Ogier qui repart en rally 2 et prend des points dans la power stage mais une autre fois ça sera un autre et dans ce cas il faudra qu’il se sorte également les doigts pour marquer des points dans la power stage… et à mon avis c’est pas si simple vu le niveau actuel

        • Sylvain dit :

          Surtout sur la terre… partir devant, si c’était un avantage… 😉

        • roland59 dit :

          je l’entends mais je n’adhère pas..
          moi, je défend l’idée que si un pilote termine le rallye normalement, il doit au moins marqué autant de points que le vainqueur de la PS qui vient du Rallye 2. il suffit de revoir la grille en mettant le mini à 3 pour le 10ième et de revenir à 3//2/1 pour la PS par exemple.
          çà me paraît plus juste, çà ne remet pas en question le principe du rallye 2 pour préserver un peloton et çà ne floue pas les compétiteurs qui on fait tout le rallye parfois avec des soucis qui ne leur sont pas imputables… pour le terminer en queue de peloton alors qu’ils pouvaient prétendre à beaucoup mieux…
          cas « extrême »: imaginons Tänak non pas faire 5 mais 8 ou 9…

          • Rom dit :

            et ben tant pis pour lui… je suis un peu rude là mais le règlement est malheureusement ce qu’il est et il ne me convient pas non plus. Mais il ne s’est pas fait sans les constructeurs donc à partir de là tout le monde a les mêmes règles… par contre ça deviendrait grotesque si au beau milieu de l’année tu changes tout.
            Mais je suis d’accord il y a mieux à faire et j’espère que la fia fera quelques chose… mais je doute… car ils adorent mettre des règles pour ajouter de l’enjeux du suspense et rebattre les cartes pour éviter la suprématie… pas de bol pour eux actuellement ils se trouvent dans une aire de Seb…

    • Indigestion dit :

      Enfin la vérité !!!

  10. Kaizer Sauzée dit :

    Il peut remercier le ciel car Il devrait avoir 24 points de retard en plus sur Ott plutôt que 4.
    Comme quoi rien n’est jamais terminé tant l’auto n’est pas rentrée au parc.
    J’espère qu’il va en être de même pour le championnat car c’est tout bon pour le suspens et le spectacle.
    Et que le meilleur gagne, quel qu’il soit !

  11. riri73 dit :

    Il faudrait faire le bilan des 3 cadors sur la journée de dimanche. (ce qu’ils ont perdu ou gagné dans les 2 ou 3 dernières ES). J’ai bien en tête celui d’Ogier (il a repris beaucoup de points in extrémis, c’est le 4ème rallye d’affilée je pense où le scénario se produit) et à peu près celui de Neuville (le bilan est vraiment bon également) par contre pour Tanak c’est le contraire dans des proportions vraiment importantes selon le principe des vases communicants. Quels enseignements à en tirer pour la suite ? aucune idée.

    • riri73 dit :

      ( bilan sur le dimanche pour les 8 premiers rallyes )

    • Sylvain dit :

      Attention à la mémoire… tu serais surpris!

      Sur la Power Stage, le bilan est facile à faire.

      Ogier 30 points
      Neuville 22 points
      Tänak 20 points

      Du samedi soir au dimanche midi… dans le top 10…
      Neuville gagne 2 fois 1 place (6 points)
      Ogier gagne 2 fois 1 place (5 points)
      Tanäk gagne 1 fois 2 places, 2 fois 1 place et 1 fois il perd 4 places (-5 points)

      Donc au total, cela donnerait sur la journée du dimanche
      Ogier 35
      Neuville 28
      Tanäk 15

      C’est donc TOUT en Sardaigne que se joue le dimanche pour Tänak 🙂 Mais sinon sans la Sardaigne c’était Tanäk qui faisait les plus gros dimanches 🙂

      • riri73 dit :

        Bon, je recommencerai plus tard ce soir, on n’a pas les mêmes décomptes.

      • riri73 dit :

        Bah si, en fait on est assez proches.
        Hors PS, j’ai Neuville qui récupère 6 points le dimanche , Ogier en gagne 9 et Tanak en perd 8.

        Bref, c’est clairement Tanak qui en perd et Ogier / Neuville qui en gagnent (mais sans la Sardaigne ce serait pas la même évidemment) et y’a toute fois la PS qui amplifie le phénomène de perte pour Tanak.

    • riri73 dit :

      J’ai regardé quel serait le classement du championnat du monde, si les 8 courses s’étaient arrêtées samedi soir (donc hors PS et avant les ultimes fluctuations du dimanche). Désolé pour les erreurs, mais ça donne des ordres de grandeur

      Au lieu de l’actuel Tanak 150 Ogier 146 Neuville 143 (avec pour les Power Stage une récolte de Tanak 20 Neuville 22 Ogier 30 points)

      ça nous donnerait un classement pas du tout avec les mêmes écarts = Tanak 138 Neuville 115 Ogier 107

      Donc pour l’instant Ogier sauve vraiment les meubles le dimanche, Neuville aussi dans une moindre mesure, par contre pour Tanak, y’a pour l’instant un réel souci de points perdus en route..

      • Sylvain dit :

        Je ne vais pas recalculer encore, c’était chiant. 😉

        Mais « sans » la Sardaigne, où Tänak passe de 1 à 5, donc un – 15 sans parler de Power Stage (ce qui pour les autres est + 4 et + 3), on voit bien que TOUT le raisonnement change, non?

        Si tu remets 15 points à Tänak, il remonte illico et, sans la Sardaigne c’est celui qui récupère le plus de place le dimanche!

        Attention aux regards type « Neuville chanceux en Corse », le samedi soir il était premier… comme le dimanche midi! En Argentine Tänak a un pépin, mais Neuville est leader le vendredi soir, samedi soir et dimanche midi…

        En Argentine, Ogier hors du coup, est 2ème le vendredi soir, 3ème le samedi, 3ème dimanche midi.

        Par contre, en Power Stage, Ogier est, POUR L’INSTANT, le meilleur tout en n’ayant pas une fusée entre les mains, je crois qu’on a là LE pilote le plus combatif (rapide?*) de ce début de saison!

        *Pour faire plaisir à tous les zantis 😀 😀 😀

      • riri73 dit :

        Ca pour être chiant, ça l’était vraiment…

        • Sylvain dit :

          YES, surtout qu’on peut le faire avec toute l’attention du monde et arriver à 2 résultats différents 😛

          Mais en gros l’idée c’est que le rallye est dominé par les aléas (il suffit que Tänal n’ait pas son soucis en Sardaigne et on parle d’un autre championnat), et que ces trois pilotes ne sont pas très loin les uns des autres.

          • riri73 dit :

            On était quand même tout pareil pour Neuville, pour Ogier si on tient compte de la pénalité barrière de 10s de l’Argentine et du moment où on la place (samedi fin jour2 ou dimanche matin) à 1 point près on était kif kif (6 au lieu de 5) et pour Tanak j’avais fait une ou deux erreurs donc je sais plus trop.
            N’empêche que le money time porte en général bien son nom. Et avec l’effet balayage Tanak P1 sans doute à venir, ça pourrait être encore le cas cette année.

  12. Denis dit :

    Tout est dit en 3 lignes : Ogier s’en sort bien !
    Lui, le « comptable », à la rue ce rallye, n’empoche que 4 points mais, ses concurrents directs n’en marquent que 10 ou 11…
    Verni là.
    Je crains que la 2éme partie de la saison soit plus compliquée…

    • Sylvain dit :

      Ogier ET Neuville s’en sortent très bien, Tänak perd entre 15 et 20 points sur la dernière ES du rallye…

      Mais Ogier il gagne quoi? 4 points en Power Stage… mais au prix d’une attaque qui devrait être louée (ce qu’a fait Latvala d’ailleurs, vu la position sur la route!)…

      Neuville fait 6ème avec un radiateur percé 🙂 et il profite tout autant des déboires de Tänak qu’Ogier!

      Il ne faut pas raisonner comme les supporters de Neuville, sinon… sinon on oublie que le belge a au moins autant de réussite que Ogier (en Sardaigne presque plus… une fois que tu perds de l’eau du radiateur… le talent compte peu non? tu croises les doigts et… et tu mets un ex voto quelque part 😉 )… et ce n’est pas la première petite erreur de Neuville sur la saison sans trop de conséquences.

      • Rom dit :

        je rajouterai qu’en plus Neuville maîtrise plutôt bien la danse de la pluie 🙂
        alors c’est qui le verni?
        Et puis Ogier a eu au moins le mérite d’aller chercher 4 pts dans la power stage ce ue d’autres n’ont pas fait malgré une position sur la route un peu plus avantageuse.
        Donc Ogier a eu de la chance, c’est clair, car d’autres (enfin surtou 1 . .. Tanak) n’en ont pas eu… mais ce gars se bat quoiqu’il arrive… il n’a pas abdiqué croyant en ces chances de ramener au moins 1 point… et finalement bien lui en a pris puisqu’il en prend 4 et Tanak a eu un soucis… le rally c’est au parc fermé qu’on valide le classement!

    • Rem’s dit :

      Si Citroën e redresse pas la barre très vite ça va effectivement être compliqué… Seb et Ju ne pourrons pas résister éternellement en comptant sur les faits de courses..

  13. roland59 dit :

    le fiasco du WE… mais une issue (très) heureuse qui ne masque rien en amortissant beaucoup…

  14. achve dit :

    Oui Mr OGIER ,recharger vos « batteries » et en Finlande montrer leur qui est le « patron » !