Pellier : « Six manches en ERC U28 »



Déjà titré depuis les Cardabelles, Laurent Pellier a mis un point d’honneur à terminer sa saison par un nouveau podium sur les routes du rallye du Var.

Dans cette dernière chronique de la saison, le jeune français évoque évidemment cette épreuve mais aussi son avenir avec un fabuleux programme en ERC U28 la saison prochaine au volant d’une Peugeot 208 T16.

Quel était ton état d’esprit au départ du Var, alors que le titre était déjà dans tes mains ?

« C’était marrant. Il n’y avait pas la « pression » de la Cup mais tout de même l’adrénaline de prendre le départ d’un Var ! Avec Benoit l’objectif était purement le plaisir. Nous n’avions pas fait d’essais au préalable et pas re-roulé sur l’asphalte depuis le mois de juillet lors du Rouergue. La courte journée du vendredi était un peu notre shakedown à nous. »

Tu as toujours été proche du leader sans pouvoir finalement l’emporter. N’est-ce pas trop frustrant de terminer la saison par « seulement » une troisième place, en étant notamment battu par deux « nouveaux » en 208 Rally Cup ?

« Je suis déçu de finir troisième c’est vrai, surtout pour ces 5 petits dixièmes qui nous séparent de la seconde place. Pour ceci je ne m’en prends qu’à moi ! Effectivement je n’ai pas fermé correctement le coffre de la 208 R2 au départ de la longue spéciale de Roquebrune… Résultat, 33km le coffre ouvert, ne cherchons plus nos dixièmes… ! En plus de cela, nous avions perdu 15s sur un temps forfaitaire mais c’est la loi de notre sport.

Fotia et Baraccani ont un très bon niveau, certes ils étaient nouveaux en 208 Rally Cup, mais ce sont des voitures qu’ils connaissent bien tous les deux qui plus est sur un rallye pas très loin de chez eux. Par exemple, pour Fotia c’était son troisième départ sur le Var avec la même voiture. Pour nous c’était notre quatrième rallye tout court sur l’asphalte avec la 208. On n’avait pas fait d’essais pour garder un peu de budget. Du coup, l’objectif n’était pas non plus de rayer la trappe de toit ! En tout cas c’était vraiment une bonne bagarre avec des personnes sympas, et rien que pour ceci je suis content que nous soyons tous sur le podium final regroupé en une dizaine de secondes !« 

Le Var terminé, on passe rapidement dans les têtes à 2018. As-tu des nouvelles de ce côté là ?

« Effectivement cela devient omniprésent. Benoit et moi allons devenir officiels Peugeot Sport. Nous allons disputer les six manches du Championnat FIA ERC U28 avec une Peugeot 208 T16 au sein de la Peugeot Rally Academy. »

J’imagine que l’impatience est grande avant de démarrer un tel programme ?

« C’est clair que c’est un superbe programme ! Ce sont de magnifiques rallyes qui nous attendent et nous seront parfaitement encadrés par l’équipe Peugeot Sport. Néanmoins un tel programme demande aussi une préparation hors norme si nous voulons être dans le coup. »

Dans un programme officiel comme celui de Peugeot, dois-tu apporter une partie du budget ?

« Je n’ai pas encore reçu mon contrat. Quoi qu’il en soit ce seront certainement des données confidentielles. De mon côté, je poursuis ma recherche de partenaires. En effet, j’aimerai bien m’aligner au départ de quelques épreuves du Championnat de France afin d’acquérir un maximum d’expérience pour être affuté en ERC.« 

Passer des routes françaises dans une R2 aux routes européennes dans une R5 n’est pas un changement facile. Comment appréhendes-tu ce nouveau challenge ? As-tu une préparation spécifique pour les mois à venir ?

« C’est un sacré défi qui nous attend. Nous allons devoir découvrir une nouvelle voiture, sur de nouveaux terrains avec une nouvelle équipe. Que du neuf !

Les rallyes du Championnat d’Europe ont tous leurs spécificités et sont compliqués. Chaque terrain est atypique. Nous évoluerons face à des pilotes de renoms, avec bien plus d’expérience que nous mais aussi face à d’autres pilotes et programmes officiels comme Fabian Kreim et Skoda Allemagne par exemple. Quand tu mets tout bout à bout le step est grand effectivement. Je n’ai que 22 ans et il y a deux années de cela je faisais encore de la R1 !

Pour appréhender au mieux le challenge, j’essaye de mettre toutes les chances de mon côté. Je vais prendre une année sabbatique au niveau de mon travail. Cela va me permettre de m’affuter physiquement notamment avec une remise à niveau intense. J’aurais aussi plus de temps à consacrer à la préparation des différentes épreuves, et même si mon niveau d’Anglais est convenable je dois également me perfectionner de ce côté. J’ai réalisé pas mal de rêve de gosse cette année, l’année prochaine sera une année charnière et nous n’aurons peut-être pas d’autres chances de pouvoir évoluer à l’international.

Avec le soutien et l’expérience d’un constructeur comme Peugeot Sport, je pense que nous seront également entre de bonnes mains et ils sauront nous conseiller et nous aiguiller pour faire les bons choix aux bons moments. »




S’abonner
Notifier de
guest
18 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
p106
p106
2 années il y a

c est fait ce que je dis et pas ce que je fais ! quand tu arreteras tes posts a la con , j arreterai ! quand a l ecole je pense sincerement que j y suis allé un peu plus que toi ! c est sur que toi le casque , tu en as pas besoin pour critiquer tout le monde !

ISAB
ISAB
2 années il y a

Faut pas qu’il commence a chercher des excuses il a été logiquement dominé et l’italien a aussi eu des soucis qu’il travaille fort pour l’an prochain comme Loeb et Ogier l’ont fait au début car ce sera déterminant pour la suite…Il est doué mais un peu d’humilité serait bien comme a certains sur ce site …il se reconnaitra !….