La perf’ du week-end : Victorien Heuninck



Déjà épatant en début d’année au volant de sa Mitsubishi Lancer Evo 9, Victorien Heuninck vient de signer une nouvelle performance de taille avec un podium scratch au rallye du Charlemagne. 

Avec ce nouveau résultat probant au milieu de voitures de classe R5 ou encore de S2000, le pilote d’Halluin dans la région de Lille, est notre nouvelle « perf’ du week-end. »

Après avoir longtemps évolué en Belgique, ce carrossier de métier, âgé de 28 ans, fait désormais le bonheur des spectateurs nordistes. Alors que sa fin de saison a quasiment sonné, Victorien revient avec nous sur son parcours en rallye, mais évoque également sa prochaine saison.

Résultats de Victorien Heuninck en 2017

Date RallyeRésultat
25-26 févrierRoutes du Nord (N)2e – 1er groupe N
29-30 avrilLys (N)3e – 1er groupe N
30 juin-1er juilletTernois (N)2e – 1er groupe N
9-10 septembreLe Béthunois (N)Sortie 
30 septembre-1er octobreCharlemagne (N)3e – 1er groupe N

Jusqu’à la fin de saison dernière, tu as majoritairement roulé en Belgique. Pourquoi ?

« J’ai roulé principalement en Belgique car je suis à cinq kilomètres de la frontière, et nous tenons un petit garage avec une petite équipe et les déplacements en France étant plus conséquents, je pouvais pas me permettre de tels déplacements. Je n’avais pas le budget nécessaire et roulait dans le Nord ne m’intéressait pas trop, car en R2, le niveau n’était pas assez élevé et de plus en Belgique je pouvais participer au Citroen Racing Trophy que j’ai gagné en 2012 et à la 208 Cup 2015 également gagnée… »

Quelles sont les principales différences des rallyes organisés en France et en Belgique. On parle souvent d’une ferveur particulière de l’autre côté de la frontière, tu confirmes ?

« Les Rallye belges ont toujours une ferveur particulière, énormément de belges sont passionnés par le Rallye et là-bas tout le monde sait ce qu’est le Rallye. La mentalité est un peu différente aussi, en Belgique, si tu vas très vite c’est parce que tu es un bon pilote, en France, si tu vas très vite, c’est que tu n’es pas conforme…Niveau organisation c’est semblable à la France, peut être que la Belgique est plus souple niveau règlement… »

En France, tu t’es surtout fait connaître cette saison avec un incroyable bilan : 4 podiums scratchs et 4 victoires en groupe N en seulement cinq rallyes. Pouvais-tu espérer raisonnablement de tels résultats pour cette nouvelle année ?

« Cette année, nous avons décidé de rouler dans le Nord, on savait qu’on allait monter dans le classement par rapport à la R2, Mais on ne pensait pas vivre autant de podium surtout au général ! Maintenant, on y pense forcément plus avec 4 podiums cette année, on y prend goût. »

Avec ces performances, on s’attend toujours à un exploit de ta part. Et toi, comment vis-tu tout ça ? N’est-ce pas trop frustrant de devoir toujours lutter contre des voitures plus performantes ?

« Je vis ça plutôt bien, même si ça nous rajoute un petite pointe de stress parce que tout le monde s’attend à un nouvelle exploit… c’est quelque chose que j’apprend à gérer cette année, la frustration de devoir se battre avec des voitures beaucoup plus performantes qu’une Evo 9 GrN.

Je suis compétiteur, je veux toujours plus, alors j’ai tendance à oublié cette différence de temps en temps.. »

Quel est ton programme à venir pour cette fin de saison ? As-t’on des chances de te voir sur un plus gros rallye l’an prochain, comme par exemple le Touquet qui semble taillé pour toi et ta Mitsubishi ?

« Cette année, je roule encore au Rallye de Tournai en Belgique, parce que je fais partie de leur association, Mais se sera le dernier cette année. J’aimerais effectivement faire le Touquet l’année prochaine ainsi que me qualifier pour la prochaine finale… j’aimerai en faire une au moins une fois. Reste encore à trouver les budget nécessaire pour y arriver. »

Imaginons, tu trouves un budget conséquent qui te permet de rouler sur la voiture et l’épreuve de tes rêves. Quels sont tes choix ?

« Je pense que le rêve de beaucoup de pilotes est de rouler avec une WRC. Si je trouvais ce budget, je pense que le Rallye que je préférerais serai le Deutschland avec une DS3 WRC ou même une C3.. Mais une R5 me ferait déjà rêver. »




S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
alexisbr10
alexisbr10
3 années il y a

Si je pouvais je l’aurai aidé depuis bien longtemps.. excellent pilote

brian
brian
3 années il y a

oui pilote talentueux ,spectaculaire qui mérite une grosse r5 pour jouer la gagne..chapeau