Premier succès pour la Polo GTi R5



La nouvelle Volkswagen Polo GTi R5 n’a pas attendu l’année 2019 pour remporter son premier succès.

Le week-end dernier en Norvège, Johan Kristofferson, double champion du monde de rallycross, a ainsi largement dominé le Romjulsrally, rallye hivernal disputé en Norvège sur 79 km chronométrés. Au volant de sa Polo, le pilote suédois s’est imposé devant le norvégien Frank Tore Larsen (Ford Fiesta R5), connu pour ses quelques apparitions en ERC.

Attendu en WTCR cette saison, Kristofferson disputera encore deux rallyes « nationaux » (26 janvier puis 1er février) au volant de sa Polo R5 avant de s’attaquer au rallye de Suède en WRC-2.

En ce mois de janvier, un autre pilote scandinave évoluera au volant de la dernière née des ateliers de Hanovre. Aux commandes de la Polo R5 familiale, Oliver Solberg, âgé de 17 ans, effectuera ainsi ses débuts en compétition lors du Rally Aluksne, épreuve lettone disputée sur neige les 18 et 19 janvier prochains.

Avant de s’attaquer au R5, Oliver Solberg a disputé deux saisons au volant d’une Peugeot 208 R2, terminant notamment double vice-champion Junior en Lettonie (2017 puis 2018).





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kaizer Sauzée dit :

    Ils font un concours de la R5 la plus moche ?
    Et le gagnant est : Tadaaaaaa…
    Volkswagen!

  2. 4wd dit :

    Oliver à etait coacher par Loeb il me semble …. À voir si il a le talent de son papa , pas simple à porter comme nom, je lui souhaite la même carrière que son paternel .

  3. Ben 07 dit :

    C’est vrai qu’avec 79 km* de spéciales on est plus proche du rallycross que du rallye quelque part. En fait la perf’ du WE reviendrait plutôt au service presse de VW sur un coup comme celui-là, non ? 😉

    * à 60 km/de moyenne , ça fait 1h20 de spéciales. à 105 km/h de moyenne (comme le Suède 2018) ça fait moins d’une heure…

    • Kivala dit :

      …ça tourne en effet autour des 100 km/h car il a gagné en 48’32, avec pas loin d’1 sec/km (1’11) sur Larsen qui n’est pas le dernier venu.

  4. DELATTRE dit :

    Il s’agit de Johan Kristoffersson et non Andreas !