Quentin Gilbert en panne de réussite (Allemagne 2013)




Trahi par la mécanique de sa DS3 R3 alors qu’il occupait la deuxième position, Quentin Gilbert ne termine qu’à la cinquième place du Citroën Top...

allye d’Allemagne. Malgré une situation délicate au classement général, le Vosgien ne baisse pas les bras et se tourne déjà vers le prochain rendez-vous.

« C’est un week-end à oublier au plus vite », reconnaît Quentin Gilbert au moment de tirer le bilan de sa participation au Rallye d’Allemagne. Venu pour tenter de remporter la quatrième manche du Citroën Top Driver, le Vosgien doit se contenter de la cinquième place finale. Malgré les points marqués, le pilote de la DS3 R3 préparée par PH Sport compte maintenant 40 unités de retard sur le leader, alors qu’il n’en reste que 50 à prendre…

Jeudi, au moment de s’élancer depuis le parvis de la cathédrale de Cologne, Quentin avait pourtant le moral au beau fixe, après un shakedown positif. Dans les rythme dès les premières spéciales, il terminait la journée en troisième position, à cinq secondes du leader.

Le lendemain matin, Quentin s’emparait de la deuxième place. Même si Chardonnet creusait légèrement l’écart, la sérénité restait de mise dans le camp vosgien : « Je roule sur un bon rythme, sans prendre de risques pour le moment. La course est longue et je compte sur le second passage dans les spéciales pour revenir. »

Malheureusement, Quentin n’allait pas être en mesure de repartir de l’assistance pour la boucle de l’après-midi. La DS3 R3 restait désespérément muette par la faute d’un insoluble problème électrique. « L’équipe a fait tout ce qu’elle a pu, mais nous avons été contraints d’abandonner pour cette journée », explique Quentin. « C’est d’autant plus frustrant que c’est le troisième rallye où je suis stoppé par des problèmes mécaniques. Il est vrai que ma voiture dispute sa troisième saison et que nous n’avons pas forcément le budget pour remplacer toutes les pièces à chaque course… »

Le lendemain, Quentin repartait dans le cadre du Rally2, mais sa course s’arrêtait de nouveau après quelques kilomètres. « Sans me chercher d’excuses, je n’étais certainement pas dans le meilleur état d’esprit », explique-t-il. « Toujours est-il que dans un virage que j’avais bien noté comme très glissant, la voiture a sous-viré pour venir taper une pierre. Le triangle a cassé et nous sommes restés là. »

Malgré son meilleur temps dans la toute dernière spéciale du rallye, Quentin ne peut se satisfaire du résultat enregistré outre-Rhin : « C’est une grande déception, pour moi comme pour l’équipe qui fait vraiment son maximum. Je me sens vraiment désolé pour ceux qui me soutiennent et font de telle sorte à ce que je puisse être au départ des rallyes. »

Malgré ce revers, Quentin est bien décidé à terminer la saison sur des notes positives : « Je crois que je dois faire une croix sur le championnat. Même si ce n’est pas impossible mathématiquement, je n’ai plus les cartes en mains et mes chances ne reposent que sur des contre-performance de mes adversaires. Je vais donc aborder les deux derniers rallyes avec la seule ambition de me mettre en valeur pour préparer l’avenir. »

Le prochain rendez-vous est fixé début octobre, avec le Rallye de France Alsace.

Communiqué en ligne





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. André dit :

    Je sais que Quentin et Ysa on le potentiel pour rebondir ,encore deux manches Allez on y crois!!!!!!!!

  2. Perron dit :

    Quentin mérite de gagner ce Championnat !!

  3. FranceWRC dit :

    la malchance s’abat sur lui ces derniers temps…

    • CJ dit :

      Oui, surtout qu’il est au niveau de Chardonnet et des autres, même légèrement au dessus pour moi mais bon… lui et Consani ce sont deux pilotes très prometteurs mais vraiment pas chanceux et ça risque de poser problème pour leurs avenirs.
      Après le championnat de France junior Twingo R1 où il perd le championnat sur pb de boite dans la dernière spéciale, voilà qu’il laisse s’échapper toutes ses chances de remporter le Citroën Top Driver. La chance tournera tôt ou tard, courage.