Rallye de Sardaigne 2017



Pour sa 13e année d’existence en WRC, le rallye de Sardaigne, disputé du 8 au 11 Juin prochains, n’innove pas vraiment avec un parcours de 321 km, réparti en 19 spéciales dans le Nord de l’île.

Après un début identique jeudi soir, le rallye de Sardaigne retrouvera le lendemain la spéciale de Terranova, plus empruntée depuis 2014, tout comme le chrono de Monte Olia, cette fois disputé en sens inverse. La suite de cette première journée est une copie conforme au parcours de l’an passé.

Samedi, la spéciale de Coiluna reprend des portions des années précédentes, tout comme celle de Monte Di Ala’. Cette boucle se terminera par le chrono emblématique de Monte Lerno, long de 29 kilomètres.

Dimanche enfin, le programme reprend celui de 2016 avec notamment la très courte Power Stage le long de la mer.

Programme du rallye

18 Mai 2017 : Publication de la liste des engagés
6 et 7 Juin 2017 : Reconnaissances

1er Juin : Les organisateurs ont changé le parcours du shakedown qui reprend désormais des portions de la spéciale d’Olmedo empruntée en 2015 et du shakedown de 2016, ainsi que de nouvelles sections.

Jeudi 8 Juin 2017 (2 km)
 08h00Shakedown Olmedo4,15 km
ES118h00Ittiri Arena Show2 km
Vendredi 9 Juin 2017 (125,46 km)
ES207h18Terranova 114,54 km
ES307h41Monte Olia 119,05 km
ES409h12Tula 115 km
ES510h17Tergu – Osilo 114,14 km
Assistance
ES615h25Terranova 214,54 km
ES715h48Monte Olia 219,05 km
ES817h25Tula 215 km
ES918h30Tergu – Osilo 214,14 km
Assistance
Samedi 10 Juin 2017 (143,16 km)
Assistance
ES1007h45Coiluna – Loelle 114,95 km
ES1108h41Monte Di Ala’ 128,52 km
ES1209h20Monte Lerno 128,11 km
Assistance
ES1315h08Coiluna – Loelle 214,95 km
ES1416h04Monte Di Ala’ 228,52 km
ES1516h53Monte Lerno 228,11 km
Assistance
Dimanche 11 Juin 2017 (42,04 km)
Assistance
ES1608h33Cala Flumini 114,06 km
ES1709h08Sassari – Argentiera 16,96 km
ES1810h54Cala Flumini 214,06 km
ES1912h18Sassari – Argentiera 2 (Power Stage)6,96 km

Palmarès récent

L’an passé, Thierry Neuville avait écrasé ce rallye, profitant d’une excellente position sur la route pendant deux jours. Derrière le pilote Hyundai, les VW se sont rapidement installées sur le podium.

  • 2016 : Neuville (Hyundai i20 WRC), Latvala, Ogier
  • 2015 : Ogier (Polo R WRC), Paddon, Neuville
  • 2014 : Ogier (Polo R WRC), Ostberg, Latvala
  • 2013 : Ogier (Polo R WRC), Neuville, Latvala
  • 2012 : Hirvonen (DS3 WRC), Novikov, Tänak
  • 2011 : Loeb (DS3 WRC), Hirvonen, P.Solberg
  • 2009 : Latvala (Focus WRC), Hirvonen, P.Solberg
  • 2008 : Loeb (C4 WRC)
  • 2007 : Grönholm (Focus WRC)
  • 2006 : Loeb (Xsara WRC)
  • 2005 : Loeb (Xsara WRC)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Angelique dit :

    Bonjour, quelqu’un sait si le parc d’assistance est payant pour les spectateurs? On pense y aller cette année car c’est un magnifique rallye mais j’aimerais avoir plus d’info sur les conditions pour accéder aux spéciales/à l’assistance… Merci!

  2. Buz dit :

    Oui très beau rallye que j’ai eu l’occasion de voir en 2004 ( la première année en WRC ) et 2009. De jolis passages et la bas possibilité de se mettre loin des zones publics ( pas comme au Portugal qui est devenu une vraie galère ) et donc de choisir son passage. Mais c’est vrai Iggy la magie de la Toscane pour un amoureux des rallyes c’était quelque chose!!!! J’espère qu’un jour nous reverrons cela.

  3. CORSERALLYE dit :

    JE CONSEILLE VIVEMENT A TOUS LES VRAIS AMATEURS DE GLISSE ET DE GRAND SPECTACLE LE RALLYE DE SARDAIGNE AVEC UNE SUPER AMBIANCE.TRES GRAND RALLYE TOUT PRES DE CHEZ NOUS

    • Iggy dit :

      Ok…
      Mais on est loin de la magie de cette magnifique terre Toscane du vrai rallye d’Italie qu’était le San Remo
      Là ça roulait quelque chose 🙁 SNIF
      Mais profitez bien chers pulastru Corse, ça vous fait deux rallyes à domicile

      • RP14 dit :

        C’est vrai, depuis hier, ils ont construit un pont entre les 2 îles!!! 😉

        Faut que je fasse gaffe… Ici tu dis un truc, les gens ils pensent que c’est du 1er degré!!! 😉

      • Kivala dit :

        Incontestablement, Iggy ! Il fallait se taper 3h d’autoroute avec la voiture de rallye pour aller de la boucle asphalte autour de San Remo vers les étapes sur terre du côté de Pise et Sienne, un vrai pensum, mais quelle récompense une fois en Toscane…! « Magie », c’est bien le mot.

        Ceci dit, la Sardaigne, c’est également un super spot, avec en prime un public fabuleux. En tout cas ça l’était : j’ai connu la période « Costa Smeralda », pas la période WRC.