Toyota, déjà les plus forts



Face à une équipe Hyundai qui a joué la carte de la sûreté, Toyota n’a pas hésité pas à aligner des pilotes « à risque », tous capables de remporter des victoires au détriment de la fiabilité.

Le championnat pilotes illustre parfaitement la domination de l’équipe japonaise sur cette saison, plaçant ses trois équipages de la troisième à la cinquième place.

A l’issue de ce week-end triomphant, le président Akio Toyota était évidemment ravi de ce titre, s’exprimant longuement sur cette saison 2018.

« Félicitations à Jari-Matti et Miikka pour la victoire au rallye d’Australie ! Comme vous avez connu des moments difficiles cette saison, je suis très heureux de vous voir monter sur le podium, finalement à la fin de l’année.

Et avec cette victoire, nous avons pu gagner le titre constructeurs.

Je suis tellement reconnaissant, en tant que président de l’équipe, que nous puissions obtenir un aussi bon résultat lors de la deuxième année de notre défi après notre retour en Championnat du monde des rallyes FIA après 18 ans d’absence! »

Pièce maîtresse du Toyota Gazoo Racing depuis trois ans et demi, Tommi Mäkinen est particulièrement félicité par le grand patron du constructeur japonais.

« Je suis plein de gratitude envers Tommi qui a continué à renforcer la Yaris WRC afin de remporter ce titre, ainsi que tous les membres de l’équipe qui ont soutenu Tommi, ainsi que les six pilotes et copilotes qui ont conduit la Yaris à notre objectif, peu importe ce qui est arrivé. Merci beaucoup et énormes félicitations à vous !

Je suis également heureux de pouvoir partager le plaisir de victoire avec les fans qui ne cessent de nous encourager, ainsi que nos partenaires qui se sont battus avec nous. Merci beaucoup de nous soutenir. »

Particulièrement impliqué dans le sport automobile, que ce soit en WRC ou en WEC, Akio Toyoda promet à son équipe de continuer à mettre les moyens nécessaires pour garder ce niveau de performance.

« Lorsque ce défi a débuté, nous n’avions promis à Tommi et aux membres de l’équipe que deux choses: « Nous détestons perdre ! Gagnons ensemble ! » Et « Pour cette raison, assurons-nous toujours que la Yaris actuelle est toujours la plus forte !« 

Comment pourrions-nous rendre le pilotage de la voiture plus agréable sur des routes difficiles ? L’équipe a constamment examiné cela et a continué à améliorer la Yaris chaque jour. Je crois que ce magnifique résultat a été obtenu parce qu’ils ont mis en pratique la conviction que « nous faisons de la Yaris d’aujourd’hui une meilleure voiture que celle de la veille ».

Ces promesses faites à Tommi et aux membres de l’équipe ne finiront pas avec cette victoire. Notre équipe continuera à apprendre sur les routes du monde afin de faire de la Yaris la voiture que les pilotes veulent continuer à piloter. De plus, Toyota s’efforcera de transmettre aux clients les leçons que nous avons apprises ici le plus rapidement possible. Je voudrais aussi demander votre (aux fans) soutien continu pour la saison prochaine. Merci beaucoup. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jeanine francois dit :

    N y allons pas par quatre chemins cette équipe à tout compris .
    Nombreux se sont perdus en route pas eux .
    Que du bonheur
    .

  2. El latigo dit :

    UN peu tard mais La blague du jour c,est toi et toi seul qui est RICHE en ne connaissant pas grand en matiere rallystique!

  3. Narutoshippuden dit :

    @ natlin . Ok pour l’avatar mais justement comment tu as fait pour l’installer . J’utilise que la version mobile et pour poster un commentaire on me demande mon noms ( pseudo ) et une adresse de messagerie . Peut-on créer un compte sur rallye sport ?

  4. El latigo dit :

    Bravo a TOYOTA et toute son équipe.Puisse donner des idées de retour en WRC a PEUGEOT avec une meilleure voiture que la Médiocre 208!!!!!

    • La blague du jour dit :

      Oh le pauvre, il a pas compris que Citroen et Peugeot c’était le même groupe, tu veux que Opel arrive en WRC aussi ….

  5. Bouchon dit :

    L’ambiance et la joie de travailler font vraiment plaisir à voir chez Toyota. Ça ressemble à une vraie famille, bien loin de la façon de gérer chez Hyundai et Citroën. Pour m sport c’est à peu près pareil la seule différence est que le grand patron de Toyota se déplace sur quelques rallyes.
    Que tommi arrive à canaliser le fougeux kris et ça nous promet une belle moisson en 2019. Il y est arrivé avec jari matti donc on peut y croire.
    Kris est meilleur en numéro 2 qu’en numéro 1

  6. cachcam dit :

    Sans rien enlever à Toyota que je félicite au passage, l’engagement de Tanak a fait la différence. Si le duo Ogier/Tanak avait été reconduit chez M-Sport, je pense que le résultat final aurait été différent. La Yaris est bonne certes mais malgré tout moins fiable sur la longueur que la Fiesta. Dommage pour Malcom et bravo à Makinen

  7. Didier dit :

    Phrase importante : « De plus, Toyota s’efforcera de transmettre aux clients les leçons que nous avons apprises ici le plus rapidement possible.  »
    Leur R5 va être térrible….

  8. Narutoshippuden dit :

    Il me semble que c’est vrai . Petite question comment tu as fait pour illustrer ton pseudo

  9. Aywe dit :

    Bon bin budar et toyoda annoncent deja la couleur objectif les titres 2019 vont se jouer entre eux surtout car les moyens seront la

  10. roland59 dit :

    avec Mäkinen en chef d’orchestre, voilà un magnifique titre constructeur obtenu très vite car basé sur un vrai travail d’équipe pour l’équipe…
    encore une fois, quel exemple et quelle leçon..

  11. natlin dit :

    sauf erreur, makinen est le premier champion du monde a gagner un titre en tant que team manager!

  12. natlin dit :

    1999_2018
    19 ans entre les 2 titres
    auriol sainz corolla wrc castrol
    tanak lappi latvala yaris wrc microsoft

  13. Pmoulin dit :

    Makinen a été un grand champion en tant que pilote chez Mistsu
    A présent il démontre qu’il est aussi un très bon manager chez Toy
    Une équipe qui va être très difficile a battre en 2019, puisqu’elle a fait le choix de la continuité côté pilote.