Inusable Freddy Loix (Ypres)



ES17- Westouter-Boeschepe 1 (19,28 km) à partir de 21h16 (Samedi 25 Juin 2016)

FAITS MARQUANTS

Comme l’an passé, Freddy Loix aura été dominé par les « petits jeunes » en vitesse pure mais s’adjuge une nouvelle victoire à Ypres. D’abord menacé par Bryan Bouffier dans un premier temps, puis par Stéphane Lefebvre, le pilote Skoda a su garder la tête froide et s’impose une onzième fois sur cette épreuve.

Le pilote Skoda est suivi par Kris Princen, auteur d’une nouvelle deuxième place cette saison en championnat de Belgique. Derrière ce duo de tête, Bernd Casier a arraché la troisième place dans cette dernière spéciale alors que Verschueren a craqué au plus mauvais des moments.

En ERC Junior, Marijan Griebel décroche un premier succès au terme d’une belle lutte avec son coéquipier Chris Ingram.

RÉACTIONS DES PILOTES

Verschueren« J’ai fait un tête-à-queue avec la voiture, il y avait plus de terre que je pensais. Je suis content que ça soit terminé. »
Princen« C’est un résultat fantastique. C’est incroyable de voir à quel point j’ai pu mal piloter dans une spéciale comme ça. »
Casier« Nous avons pris notre road-book et tout était correct. Nous avons fait de notre mieux et si Vincent nous battre sur la vitesse, je dois le féliciter. »
Kobus« Absolument rien n’était terminé. Je pense que nous avons fait une superbe dernière spéciale. La dernière spéciale était très rapide. Je suis satisfait de ce chrono, c’est un rallye fantastique. »

Classement ES17 / Classement après ES17 (19,28 km)


Classement en cours de chargement...




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. laurentc dit :

    Vraiment une grosse déception ce weekend. Enfin depuis 31 ans nous avions un Français capable de gagner à YPRES.
    CITROEN ont vraiment un gros problème .Cela commence par un moteur pour STEPHANE, puis un problème de frein à main dans un carrefour, puis après la boite, problème aussi pour BOUFFIER.

  2. rene dit :

    Bravo .Freddy.
    comme quoi rien ne sert de courir il faut être a l’arrivée