Julien Maurin retrouve le sourire



Une semaine après un rallye du Portugal cauchemardesque ponctuée à une modeste 13e place, Julien Maurin a survolé le Terre du Diois, deuxième manche du championnat de France des rallyes Terre.

Dès les premiers kilomètres, le drômois a imposé son rythme en raflant cinq scratchs sur six possibles lors de la première étape.

« La première étape a été bonne pour nous. Nous avons bien travaillé sur les réglages avec l’équipe 2C Compétition, cela nous a mis en confiance et nous avons attaqué en conséquence.

Hormis une crevaison à trois kilomètres de la fin de la troisième spéciale, dans un passage avec beaucoup de pierres, tout s’est bien passé. Sans cela, nous aurions certainement pu faire les six scratchs. Nous avons pu terminer la journée avec une bonne avance, les sensations étaient au rendez-vous et on s’est donc fait plaisir. Cela s’est vu sur le chrono. »

Le lendemain, les conditions ont bien changé avec l’arrivée de la pluie mais le pilote Skoda est resté intouchable et remporte un premier succès avec la voiture tchèque du team 2C Compétition.

« Nous avons bien roulé dans la septième spéciale et il n’y avait ensuite aucun intérêt à prendre des risques. Nous avons géré en nous calant sur un bon rythme, mais un rythme sage. Je suis heureux de gagner le Rallye Terre du Diois, qui a une grande histoire, et de signer ma première victoire avec la Skoda Fabia R5 ici dans la Drôme. Après le Rallye du Portugal, c’était important de retrouver une bonne dynamique. Depuis le début de la saison, 2C Compétition fait du très bon boulot et ce succès est une première récompense. Merci à l’ensemble du team. Nous avons bien progressé sur le set-up et c’est encourageant pour la suite. »

Après cette belle victoire, le pilote français retrouvera le WRC-2 à l’occasion du rallye de Sardaigne la semaine prochaine où il tentera de terminer cette épreuve pour la première fois en trois participations.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Phil dit :

    Effectivement 2C Compétition monte, monte et devient une référence nationale. En tête des 3 championnats auxquels ils participent. (Belgique, France Asphalte, France Terre), pourvu que cela dure. Bravo

  2. natlin dit :

    2c est la reference en team comme la fabia en r5, 3 sur 3 sur l’asphalte avec michel, le scratch sur la terre avec maurin, loix qui gagne tout en belgique, enorme

    • benjamin dit :

      Les Skoda R5 sont effectivement impressionnantes à voir sur les spéciales.

      • MrM dit :

        ET Bonato en 208 Intouchable l’an dernier,,, et au Lyon charbo cet année non plus, Michel était pas loin, mais ne pouvais pas remonter. Alors la Fabia R5,,, elle est aussi performante que la 208 ou la DS3…. Juste mettre la bonne personne dedans.

        • Team Nico dit :

          Les pilotes font beaucoup, mais niveau fiabiliter et puissance les 208 et DS3 sont un peu en dessous de la FIESTA et ensuite de la FABIA R5