Ogier champion du monde en Corse si…



En renouant avec la victoire en Allemagne, Sébastien Ogier a un fait un pas supplémentaire vers un quatrième titre de champion du monde consécutif.

ogiervictoirepodiumchampagne

A quatre rallyes du terme de la saison, le pilote français est désormais en mesure de décrocher une quatrième couronne mondiale dès le prochain rendez-vous en Corse.

Pour ce faire, le gapençais devra compter au moins 85 points d’avance (soit trois victoires bonifiées par les trois points de la power stage et un point supplémentaire) au terme de l’épreuve insulaire, sur son plus proche poursuivant au classement du championnat.

Avec 59 points d’avance sur Andreas Mikkelsen, le triple champion du monde en titre peut donc mathématiquement décrocher le titre sur les spéciales corses mais devra néanmoins remplir quelques conditions.

Les différents cas de figure où Sébastien Ogier décroche le titre de champion du monde en Corse :

  • Il remporte le rallye et la power stage (28 points). Andreas Mikkelsen ne marque pas plus de 2 points (soit une 9ème place finale sans point supplémentaire ou une place hors du top 10 et un deuxième temps dans la power stage). Thierry Neuville et Hayden Paddon ne marquent pas plus de 18 points (soit une 3ème place finale sans point supplémentaire).
  • Il remporte le rallye et signe le deuxième temps dans la power stage (27 points). Andreas Mikkelsen ne marque pas plus de 1 point (soit une dixième place finale sans point supplémentaire ou une place hors du top 10 et un troisième temps dans la power stage). Thierry Neuville et Hayden Paddon ne marquent pas plus de 17 points.
  • Il remporte le rallye et signe le troisième temps dans la power stage (26 points). Andreas Mikkelsen ne marque aucun point. Thierry Neuville et Hayden Paddon ne marquent pas plus de 16 points. Jari-Matti Latvala ne marque pas plus de 21 points.

Les différents cas de figure où Sébastien Ogier ne décroche pas le titre de champion du monde en Corse :

  • Il marque moins de 26 points.
  • Andreas Mikkelsen marque plus de 2 points au terme du rallye (soit une neuvième ou une dixième place bonifiée, ou une victoire lors de la power stage)

Même si la donne semble compliquée pour être sacré en Corse, le pilote Volkswagen peut légitimement y croire, mais devra signer un excellent résultat tout en comptant sur un faux pas de la concurrence.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Mattmatt dit :

    Merci le règlement pour que le titre soit connu le plus tard dans la saison. Go seb et ju

  2. Briwan dit :

    Un calcul qui ne sert à rien ! On sait tous qu’ogier est champion depuis l’arrivée du rallye de Suède!!!! Alors même si il retarde l’échéance………..sa ne changera rien………

  3. riri73 dit :

    Attention au souci mécanique annuel que connait Ogier (l’an dernier c’était en Corse d’ailleurs). La boite cassée par Latvala au Deutschland me turlupine un petit peu (VW n’aura pas le droit de l’ouvrir avant l’arrivée du TDC, mais peut-etre savent ils déja pourquoi elle a foiré).

  4. sebenfer dit :

    Ce qui serait intéressant, c’est qu’il soit titré au plus tard en Catalogne… et VW avec lui afin qu’il puisse boycotter les deux dernières manches.

  5. RP14 dit :

    La bonne question c’est: est-ce que vous imaginez un gars qui n’a gagné qu’un seul rallye sur neuf disputés,et tout d’un coup ce même gars enchaînerai 3 ou 4 victoires consécutives pendant qu’Ogier ferait 3 ou 4 résultats blancs alors qu’il n’en compte pour l’instant que 1 sur 9 rallyes? Science-fiction!