R.Astier : « Pikes Peak, plus facile que cette finale »



Vainqueur de trois rallyes de Coupe de France cette saison, Raphael Astier a connu une année faste, marquée par une première participation à la célèbre course de Pikes Peak.

Raphael-Astier-Finale-des-rallyes-2016-Lunéville

Bien loin du Colorado, le pilote ardéchois s’attend à un défi de taille ce week-end à Lunéville avec une opposition particulière face à l’autre Porsche d’Anthony Cosson, candidat déclaré au podium scratch.

« Nous sommes arrivés à Lunéville hier soir et nous avons pu effectuer deux passages dans chaque spéciale ce mercredi. Demain, on terminera les reconnaissances avec un troisième passage mais également quelques kilomètres d’essais avec Michelin. 

Côté spéciales, le terrain paraît quand même très rapide sur des routes plus ou moins larges et présentant parfois un profil qui me rappelle la finale de Samer. Avec la Porsche, je n’ai jamais roulé dans de telles conditions donc cela risque d’être difficile.

Personnellement, je trouve que les deux premières spéciales sont les plus piégeuses du rallye donc ça va être difficile de performer dans la spéciale de repositionnement.

S’il pleut, les choses vont être encore plus compliquées, surtout face aux nombreuses R5. Notre objectif est de jouer les premières places du groupe GT, même si Anthony Cosson apparaît comme difficile à battre. Je pense que sa Porsche possède un meilleur chassis que la nôtre et puis il est plus habitué à rouler sur de telles routes. Au classement, l’objectif est difficile à fixer mais un bon top 10 au scratch nous conviendrait bien, il faut rester modeste. Même s’il y a de nombreux allonges et de belles relances, notre Porsche n’est normalement pas taillée pour ce terrain.

Les inconnues sont assez nombreuses au départ, je dirais même que Pikes Peak où j’ai terminé meilleur rookie cette année, c’est un défi plus facile que cette finale. » a commenté le pilote Porsche ce mercredi soir.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Dorian dit :

    Alors des blaireaux j’en est vu ! Mais alors des comme sa …. apparament voir des français A Pikes Peak en dérange une paire …
    bon état d’esprit !
    Ces vrai qu’il est préférable de cracher sur des pilotes amateurs que les encourager …
    Ah bon entendeur !

  2. dan07 dit :

    Au lieu de faire des commentaires a deux francs vous devriez prendre une licence et faire un rallye vous parleriez beaucoup moins en voyant votre chrono a l arrivee de la premiere speciale plutôt que de critiquer de super pilotes amateurs

  3. Spectator dit :

    Alors là c’est un commentaire!!! Débile et inutile!

  4. patrick dit :

    oui c sur quand tu rabales!loeob disait le contraire mais les objectifs d’astier sont pas les memes que loeb au colorado.je pense qu’a coté de loeb a pakes il, se serait chié dessus

    • Ludovroum dit :

      Voiture et objectif sont incomparables : si Loeb avait du découvrir Pikes Peak avec son habituelle DS3 WRC, sans autre objectif que d’aller au bout pour apprendre, nul doute que ça lui aurait paru nettement moins compliqué !
      Par contre, dompter la 208 Pikes Peak avec l’objectif annoncé de battre le record, c’était bien autre chose…

    • FIGUET dit :

      Merci d’écrire en Français, nous n’avons rien compris à votre commentaire !