Tänak espère encore se battre devant



Au Portugal, et ce pour la première fois de la saison, Ott Tänak a abandonné sur une sortie de route. En Sardaigne, cette semaine, le pilote estonien aura à coeur de relancer son championnat en profitant de nouveaux pneus Dmack plus résistants, paramètre primordial sur un tel terrain.

Il faut rappeler que l’an passé en Sardaigne, Ott Tänak occupait une superbe troisième place scratch après l’ES16 avant de connaître un problème mécanique.

« Ce rallye est toujours un gros challenge avec de hautes températures et des routes cassantes et sinueuses. Mais j’adore vraiment cette épreuve. Les routes sont habituellement les plus dures de la saison pour les pneumatiques. Nous avons fait un gros pas en avant au Portugal et je suis très motivé de rouler en Sardaigne, j’espère que nous serons encore capables de nous battre devant. »

 « La Sardaigne offre vraiment un mélange unique de routes abrasives et d’autres plus tendres, ce qui donne un défi différent pour nos pneumatiques. Les longues distances, spécialement le samedi, va forcer les pilotes à réfléchir sur la façon dont ils gèrent leur allocation de pneus et nous sommes impatients de voir comment nos nouveaux pneus durs marchent sur cette épreuve difficile. Karl (Kruuda) est un excellent ajout à l’équipe et je suis convaincu qu’il pourra nous aider à faire briller nos produits en WRC-2. » a commenté Dick Cormack, directeur général de DMACK.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Go ! dit :

    Si Tanak avait une bonne voiture, il pourrait espérer se battre devant c’est certain ! Il atomise à chaque fois ses coéquipiers, y compris Evans l’an dernier ! Faut juste qu’il reste sur la route, ce qu’il a plus moins réussi à faire en début d’année ! L’an prochain –> Toyota !

  2. iceman dit :

    Tänak présent à Ypres (ERC) , fin juin, sur Fiesta R5

  3. Kivala dit :

    Eh oui, même en l’absence de Citroën le rallye me paraît très ouvert, ils sont une dizaine à pouvoir briguer un podium. Bon courage aux pronostiqueurs…