A.Mikkelsen : “On en veut quand même un peu plus”



Titré en Catalogne sans rouler le week-end dernier, Andreas Mikkelsen était tout de même présent en Espagne pour soutenir son équipe Toksport WRT, tout en étant prêt à fêter son titre WRC2 si l’occasion se présentait.

Pour le pilote norvégien, ce week-end en Espagne était forcément inhabituel, mais le pilote Skoda a tout de même pu savourer ce titre avec le sentiment du travail bien accompli.

“Ce fut un week-end super étrange pour être honnête. Être sacré champion en étant assis dans mes vêtements normaux est étrange et quelque chose de nouveau pour moi. Quoi qu’il en soit, c’est un bon sentiment. Champion WRC2 était l’objectif que nous nous étions fixés avant la saison.

De toute évidence, l’objectif principal est de revenir en WRC et, bien sûr, c’est un tremplin pour y revenir. Ça fait du bien d’atteindre nos objectifs comme ça mais on en veut quand même un peu plus. Nous faisons également un autre championnat et j’espère que nous pourrons terminer le travail cette semaine en Hongrie pour l’ERC. C’est une bonne deuxième partie de saison.”

Après une saison 2020 très pauvre avec seulement trois rallyes disputés, le pilote Skoda a enchaîné les courses entre championnats WRC2 et ERC, mais ce double programme n’a pas toujours été bénéfique.

“De toute évidence, c’était une bonne chose de passer de plus en plus de temps dans la Škoda et apprendre à connaître à nouveau cette voiture. Cela faisait longtemps que je ne l’avais pas conduite en 2017 et, avant cela, en 2011 et 2012. C’était vraiment sympa mais l’agenda était très chargé. Je ne suis pas sûr de vouloir refaire deux championnats. Certains rallyes vous permettent de passer directement d’un rallye à l’autre. J’aime beaucoup préparer les événements avant d’y arriver avec des vidéos et tout le travail habituel. Pour certains rallyes cette année, je n’ai pas pu faire ça. L’année prochaine, avoir un seul championnat sur lequel se concentrer serait préférable. Je suis content de la saison et on verra la suite.”

En conférence de presse, le norvégien a retracé rapidement sa saison et les résultats qui ont pu l’amener à ce titre avant même de disputer sa dernière épreuve au Rally Monza. Pour l’ancien pilote Hyundai et VW en WRC, son meilleur moment était en tout début de saison avec le rallye Monte-Carlo et une large victoire.

“Ce serait le Rallye Monte-Carlo pour commencer. Nous avons commencé l’année avec le maximum de points possibles et en remportant la Power Stage même avec un tête-à-queue et une marche arrière. C’était une bonne façon de commencer. Nous avons eu des moments difficiles avec la Sardaigne, où nous avons eu un crash, et en Croatie, une erreur, et le Portugal, que j’ai raté à cause de Covid. Mais la deuxième partie de saison a été solide avec de bons résultats constants – une victoire en Estonie et en Grèce et nous allons à Monza sans réelle pression pour les points. Nous pouvons y aller et conduire aussi vite que possible. Vous conduisez d’une manière complètement différente dans ces cas là. Si vous partez pour un championnat, vous arrivez dans un virage et vous ne pensez qu’au danger. Maintenant, quand vous ne pensez pas aux points, vous pouvez penser à gagner un dixième supplémentaire. Ce sont deux manières de conduire complètement différentes. J’ai hâte d’y aller pour attaquer et conduire à fond et voir ce que nous pouvons faire.”

Concernant la saison prochaine, Andreas semble être sans solution pour revenir dans la catégorie reine. Et en devenant très probablement champion ERC ce week-end en Hongrie, le norvégien ne pourra rien faire de plus pour montrer ses compétences, se retrouvant dans une nouvelle impasse.

“Évidemment, nous travaillons dur pour l’année prochaine. Mon grand objectif est de revenir en WRC. C’est le but mais ce n’est pas facile. Il n’y a pas beaucoup de sièges disponibles et pas beaucoup de constructeurs. J’espérais vraiment que le nouveau règlement hybride attirerait de nouveaux constructeurs. Jusqu’à présent, cela ne semble pas fonctionner. Nous devrons faire de notre mieux et nous assurer d’être les premiers lorsqu’une opportunité se présentera. Si nous gagnons le WRC2 et l’ERC, nous ne pouvons pas faire grand-chose de plus.”




S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Flo73
Flo73
1 mois il y a

Très bon pilote mais pour moi pas le niveau dans la catégorie reine j en ferais pas un dixième de ce qu’il fait au volant mais le niveau en wrc et tellement élevé moralement comme physiquement que je me demande si à l heure d aujourd’hui il aura les épaules pour supporter autant de pressions à voir ???

jej34
jej34
1 mois il y a

il était clair qu’il n’avait pas le niveau avec les dernières versions mais avec les performances revues à la baisse des prochaines wrc il a peut être une chance de remonter en categorie reine..