ES13- Neuville au suspense (Sanremo 2011)




ES13 :Au bout d’un suspense total, Thierry Neuville remporte sa deuxième victoire en IRC en venant à bout d’Andreas Mikkelsen pour seulement 1s5 !

Vidéos du rallye

1-ES6 : Mikkelsen, ES7 : Loix, ES8-ES9 : Mikkelsen, ES10 : Loix, ES11 : Mikkelsen, ES12-ES13 (Fin) : Neuville

ES13 : Au bout d’un suspense total, Thierry Neuville remporte sa deuxième victoire en IRC en venant à bout d’Andreas Mikkelsen pour seulement 1s5 ! Bryan Bouffier termine à la troisième place et loupe une belle opportunité de gagner une deuxième fois cette année…

Même s’il n’a jamais été dans le coup pour la victoire, Jan Kopecky termine à une 4e place très intéressante dans la lutte au championnat.

Rallye très compliqué (crevaison et problèmes moteur) pour Pierre Campana qui termine finalement huitième à plus de quatre minutes.
Au contraire, superbe performance de Pierre-Antoine Guglielmi qui termine 2e du groupe R pour son premier Sanremo. Il n’échoue qu’à 18s de la référence Albertini.

ES12 : Il reste seulement 15 kilomètres de chrono à disputer et Mikkelsen lâche la tête pour 3 dixièmes face à Neuville, auteur du scratch. Bouffier ne pourra pas jouer la victoire mais reste à moins de 10s de la tête.

ES11 : De nouveau en tête du rallye, Freddy Loix est sorti de la route dans cette spéciale et bloque la route. Le chrono est pour l’instant arrêté.

A deux spéciales de l’arrivée, Andreas Mikkelsen récupère ainsi la tête du rallye avec 1s9 d’avance sur Neuville et 9s face à Bouffier.

ES10 : Freddy Loix reprend la tête de ce rallye pour 2s5 d’avance sur Mikkelsen, 4s4 sur Neuville et 11s5 sur Bouffier qui aura du mal à jouer la victoire alors qu’il ne reste que trois spéciales à disputer.

Handicapé par des problèmes moteur depuis ce matin, Pierre Campana reste 9e mais peut toujours viser une possible 7e place, si les soucis de sa 207 sont réparés à l’assistance de mi-journée.

En groupe R, Guglielmi est revenu à seulement 12s3 de l’italien Albertini.

ES9 : Le classement se resserre devant avec Neuville qui signe son 2e scratch consécutif. Mikkelsen conserve la tête pour seulement 1s3 sur Loix, 4s9 sur Neuville et 10s face à Bouffier qui revient dans la course pour la victoire.

ES8 : Thierry Neuville signe le scratch et revient à 13s de la tête, de nouveau occupé par Andreas Mikkelsen qui reprend la place de leader pour 2s sur Freddy Loix.

Bryan Bouffier est à 16s6 et Jan Kopecky à plus de 32s. La journée commence mal pour Pierre Campana avec une alarme au niveau de la pression d’huile.

Classement final (provisoire)

1Neuville207 S20002h19min57s
2MikkelsenFabia S2000+1s5
3Bouffier207 S2000+16s
4KopeckyFabia S2000+1min9s
5Magalhaes207 S2000+1min24s
6Perico207 S2000+3min47s
7ScandolaFiesta S2000+4min5s
8Campana207 S2000+4min28s
9GardemeisterFabia S2000+5min24s

Etape 1

ES7 : Dans cette spéciale de nuit de 44 km, Freddy Loix est le plus fort et prend la tête du rallye pour 2s7 d’avance sur Mikkelsen et 16s6 sur Neuville

Pierre Campana a crevé et perd plus d’une minute en pointant à la neuvième place.

Auteur d’un début de rallye encourageant pour Proton, Basso perd plus de quatre minutes à cause de problèmes de radio puis une sortie. L’italien sort ainsi du top 10 au scratch.

ES6 : Avant la redoutable spéciale de nuit de 44 kilomètres, Mikkelsen conserve 4s5 d’avance sur Loix, 5s4 sur Neuville et 12s2 sur Bouffier.
Derrière, Kopecky est toujours en bagarre avec Magalhaes et Scandola alors que Campana pointe à plus d’une minute de la tête de course.

ES5 : Mikkelsen continue sa domination avec un 3e scratch et compte désormais 4s1 d’avance sur Loix et 5s4 sur Neuville. Bouffier est légèrement lâché et pointe à 9s6.
Plus loin, Pierre Campana dépasse Basso pour le gain de la huitième place.

ES4 : Comme lors du premier passage de ce chrono, Mikkelsen signe le scratch et compte ainsi 3s d’avance sur Neuville, 3s3 sur Loix et 4s9 sur Bouffier. Derrière, Kopecky n’est pas encore tout à fait dans le rythme même s’il gagne 2 places.

ES3 : Deuxième scratch consécutif de Loix qui revient à 1s9 de Mikkelsen, alors que Neuville reste 2e à 1s4 du norvégien. Bryan Bouffier recule à la quatrième place à 4s de la tête pour ce dernier chrono de cette première boucle avant un regroupement.

C’est encore moins bon pour Pierre Campana qui lâche plus de 12s sur seulement 10 kilomètres mais garde tout de même largement sa 9e place.

ES2 : Pas de gros changements dans cette courte spéciale même si Neuville revient à seulement 1s4 de Mikkelsen toujours devant. Les six premiers sont regroupés en seulement 5s1 après 20 kilomètres de chronos.

ES1 : Comme en Hongrie, c’est Mikkelsen qui prend la tête du rallye dès le départ devant Bouffier et Neuville à 3s. Le rallye commence très mal pour Wilks (sortie) et Atkinson (mécanique) qui abandonnent tous les deux.

Bons débuts pour les privés Scandola (5e) et Campana (9e).





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. natlin dit :

    quel suspense, loix qui sort, grosse surprise, le rush de neuville est impressionnant, magnifique rallye de mikelsen, troisieme victoire peugeot

  2. ti miche 14 dit :

    ah bien 8e pour une premiere c est plutot pas mal !

  3. ti miche 14 dit :

    pierre campana a t il fini ?

  4. natlin dit :

    je vois le meme resultat final, un double skoda de plus, trop bon, mikelsen m’impressionne, le meilleur des jeunes en ce moment

  5. Docquier dit :

    Je pense que Freddy va faire la différence