ES2- Gascou encore (Cardabelles 2012)




ES2- L’Hospitalet 1 (15,50 km) à partir de 12h38 (Samedi 13 Octobre 2012)

Deuxième spéciale et deuxième scratch pour Manu Gascou qui confirme sa place de leader devant Germain Bonnefis à 10s désormais.

Ouvrant la route, Paul Chieusse limite les dégâts avec le troisième chrono provisoire.

t la route, Paul Chieusse limite les dégâts avec le troisième chrono et revient à seulement deux dixièmes de Jean-Marc Falco leader du groupe N et toujours sur le podium.

Dans le trophée Citroën, Thomas Privé conserve la tête mais c’est Stéphane Consani le plus rapide dans cette spéciale. Le jeune pilote de 20 ans revient à seulement 2s6 de la première place.

Derrière, Quentin Gilbert dépasse Jean-Sebastien Vigion dans une lutte primordiale pour le titre. Si ça va mieux pour Arzeno (5e temps), c’est toujours très compliqué pour Chardonnet (10e) qui a tapé e crevé dans cette spéciale.

Meilleur temps pour Rémi Jouines en Volant 207 qui lui permet de prendre la tête devant Blanc et Ancian.

Prochaine spéciale : ES3- Sainte Eulalie 1 (12,90 km) à partir de 13h16 (Samedi 13 Octobre 2012)

Réactions des pilotes
2. Germain Bonnefis (Peugeot 207 S2000) : « J’ai moins bien roulé que la première, dans les passages lents, j’ai un peu sur-noté. Mais je n’ai pas fais de fautes graves. Ca glisse beaucoup dans celle-ci et j’ai du mal à doser pour avoir une bonne motricité… »
3. Cédric Hennion (Citroën C4 WRC) : « J’ai fait une bonne première spéciale, mais depuis le milieu de celle-ci, je n’ai plus du tout de pneus. Je n’ai pas de tenue de route et parfois je me fais peur… »
4. Dominique Bruyneel (Subaru Impreza WRC) : « J’ai cru avoir déjanté dans la première, mais après avoir changé la pression des pneus, ça va mieux… »
5. Emmanuel Gascou (Peugeot 207 S2000) : « Je n’ai pas fais de fautes mais ma spéciale s’est moins bien passée que la première. J’étais assez propre dans les passages rapides, mais dans les bosses, ça bouge beaucoup, il va falloir que je travaille sur le vertical au niveau des suspensions… »
6. Hugues Lapouille (Subaru Impreza WRC) : « C’est compliqué avec une auto comme ça, j’ai beaucoup à apprendre. Je roule beaucoup trop sur le train avant et je survire beaucoup… »
7. François Lethier (Peugeot 206 WRC) : « On s’amuse, on fait beaucoup de glisse, je prends un grand plaisir mais on est parfois beaucoup trop large… »
8. Christian Roulet (Subaru Impreza) : « J’ai pas eu trop de grip dans cette spéciale car je pense trop en faire… »?
11. Gilles Salgues (Mitsubishi Lancer Evo9) : « On est sorti large et on a tapé dans un talus à gauche, on a récupéré beaucoup de pierres et on a eu des bruits bizarres et des vibrations, j’espère que c’est uniquement du aux pierres accumulées dans les jantes … »
12. Hervé Gaidoz (Subaru Impreza) : « Ca va on s’améliore, je m’habitue progressivement à ma boîte….»
18. Jean-Marc Falco (Mitsubishi Lancer Evo10) : « J’ai tapé dans la première, j’ai ouvert mon train arrière, dans celle-là, on a bien roulé en essayant de respecter la mécanique en restant au milieu de la route… »
?38. Jean-Sébastien Vigion (Citroën DS3 R3) : « Je n’ai pas bien roulé en faisant plein de petites fautes, on laisse du temps…»?
39. Quentin Gilbert (Citroën DS3 R3) : « J’ai essayé de rouler un peu plus vite mais j’avais l’impression de ne pas vraiment attaquer…»
40. Mathieu Arzeno (Citroën DS3 R3) : « C’est un peu mieux dans celle-là, on a un petit désavantage par rapport à Quentin car il connaît le terrain, on va essayer d’augmenter le rythme et on verra ce que cela va donner au second tour…»?
41. Vincent Dubert (Citroën DS3 R3) : « Ce n’était pas une spéciale facile avec ses passages étroits puis larges. J’ai eu un petit peu de mal à m’adapter..»?
43. Stéphane Consani (Citroën DS3 R3) : « Ca creuse pas mal et on reste prudents sur les freinages car ça glisse beaucoup et c’est très piégeux…»?
45. Sébastien Chardonnet (Citroën DS3 R3) : « J’ai tapé au début de la spéciale et j’ai crevé à l’arrière gauche…»?
56. Jérémi Ancian (Peugeot 207 RC) : « C’est difficile de rester concentré en rattrapant les gens de devant…»?
57. Stéphane Lefebvre (Peugeot 207 RC) : « Cette année on fait attention grâce à l’expérience de l’an passé. On roule surtout très propre pour éviter les crevaisons…»
59. Franck Sias (Peugeot 207 RC) : « On a vraiment l’impression de se traîner dans les spéciales mais quand on voit les chronos ce n’est pas si mal…»
58. François-Xavier Blanc (Peugeot 207 RC) : « Ca n’a pas été génial dans celle-là et en plus j’ai vraiment perdu du temps derrière un retardataire…»

Classement ES2/Après ES2





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. briwan dit :

    en forme gascou!!!