ES2- Bonato attaque fort (Rouergue)



ES2- Campouriez – Florentin – Le Nayrac (33.12 km) à partir de 11h06 (Vendredi 08 Juillet 2022)

Yoann Bonato a pris les commandes du classement général au terme de la première spéciale pour un dixième face à Quentin Giordano. Au volant de la Hyundai i20 Rally2, Nicolas Ciamin complète le podium provisoire à 1″1 du leader.

FAITS MARQUANTS

Après une inédite mise en bouche, les concurrents ont retrouvé le gros morceau de cette 48e édition du Rallye du Rouergue avec les 33,12 kilomètres de Campouriez-Florentin-Le Nayrac.

À l’image de la première spéciale où il s’était fait deux grosses chaleurs, Yoann Bonato n’a pas baissé le rythme pour décrocher son deuxième meilleur temps consécutif. Admettant avoir encore pris des risques, le pilote du team CHL a profité de son second scratch pour augmenter son avance au classement général devant son coéquipier Hugo Margaillan. Auteur d’un très bon deuxième temps à seulement 5″4, ce dernier a pris l’avantage au classement général face à Quentin Giordano loin d’être parfaitement à l’aise dans la Volkswagen Polo. À 2″5 du Nancéen, Nicolas Ciamin s’est quant à lui encore plaint du train arrière de sa Hyundai i20 Rally2.

Installé dans le top 5 depuis la première spéciale, William Wagner a consolidé sa position face à Cédric Robert. Parti avec des pneus d’ancienne génération, le Stéphanois s’est montré satisfait de son choix de pneus, lui permettant de remonter au sixième rang face notamment à Alexis Frontier. Excellent sixième après la première spéciale, le pilote de la Hyundai i20 Rally2 du team CPI Enjolras Racing a chuté en dixième position après une crevaison.

Premier leader dans l’Alpine Trophy, Cyril Raymond a confirmé son bon début de rallye. Auteur de son deuxième meilleur temps consécutif, l’ancien pilote de Rallycross a conforté sa première place devant Grégory Fontalba, désormais repoussé à 14″2. Au volant de la “magique” Clio S1600, Guillaume Canivenq a continué à prendre du plaisir tout en imprimant un rythme soutenu et en devançant à nouveau Romain Di-Fante.

Pas totalement satisfait de ses performances dans le Clio Trophy, Thomas Chauffray s’est cependant déjà détaché en tête après seulement deux spéciales. Derrière le leader du trophée, Patrick Magnou a réussi à se maintenir à 8″7.

REACTIONS DES PILOTES (FR-MediaLive)

Giordano“C’est un peu compliqué. Je n’étais pas trop rapide par rapport à l’année dernière.”
Ciamin“La voiture a progressé.”
Robert“C’est plutôt pas mal. Je voulais essayer pour voir ce que ça donnait.”
Bonato“Grosse attaque. On a pris vraiment de gros risques. On est capable du meilleur comme du pire, il va falloir se calmer.”
Wagner“Par rapport à Quentin [Giordano], on est à dix secondes sur trente bornes, ce n’est pas mal.”
Roche“Je n’ai pas pour habitude de partir très vite. On va essayer d’augmenter le rythme.”
Margaillan“On a bien roulé, j’avais pourtant l’impression d’être dans un faux rythme. La caisse fonctionne très bien, c’est encourageant pour la suite.”
Mauffrey“Sur des spéciales longues comme cela, il faut une bonne condition physique.”
Rouillard P.“On a cassé le pare-brise sur la bosse. On va faire attention. Les pneus ont bien tenu, la voiture est bien réglée.”
Berfa“On a durci le châssis. Je manque de rythme en championnat, ça fait longtemps qu’on a pas roulé.”
Bochatay“C’est du sport. Il va falloir y passer plusieurs fois pour être dans le rythme, mais pour un premier passage, c’est déjà bien.”
Frontier“On a crevé, on a trainé ça sur quelques kilomètres.”
Raymond“On a l’arrière qui bouge un petit peu, mais ça ne me dérange pas. Les sensations sont bonnes. On se régale.”
Fontalba“On a tenu les pneus jusqu’à l’arrivée. Que du plaisir tout au long de la spéciale. On est satisfait.”
Bect“Ca fait long 33 kilomètres, on n’a pas l’habitude.”
Fassio“J’ai ouvert le train après 10 kilomètres, ça a été un peu compliqué.”
Di-Fante“On n’a pas du tout de grip sur le train avant. On ne peut pas se lâcher, c’est compliqué.”
Canivenq“On se fait plaisir. On est là, il faut continuer comme ça. C’est une voiture magique, c’est excitant.”
Chauffray“J’ai l’impression que ce n’est pas mal. Je pense avoir été plus fin que l’an dernier.”
Pieri“On a été vraiment prudent. On en prend pas mal dans celle là, mais rien n’est terminé.”

PROCHAINE SPECIALE : ES3- Laissac – Sévérac L’église ( 12.85 km) à partir de 13h29 (Vendredi 08 Juillet 2022)

Classement ES2 / Après ES2 (33.12 km)


Classement en cours de chargement...





S’abonner
Notification pour
guest
12 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pierre12
Pierre12
5 mois il y a

Giordano ne va pas suporter de se faire “taper” par Margaillan.
La suite….

Guytomar
Guytomar
5 mois il y a

Bonjour à tous, Guillaume canivenq est toujours aussi talentueux…