ES8- Bonato frappe fort (Antibes)



ES8- Coaraze – Lantosque (19.98 km) à partir de 09h06 (Dimanche 19 Mai 2019)

90 concurrents seront au départ de cette épreuve avec Yoann Bonato en fragile leader, seulement deux secondes devant Yohan Rossel.

La spéciale sera totalement mouillée et à partir du croisement du sol, de nombreuses plaques noires sont présentes.

FAITS MARQUANTS

Menacé hier, Yoann Bonato impose sa loi d’entrée ce matin sur une route totalement humide. Collant près d’une seconde au kilomètre au duo Rossel/Gilbert. le pilote des 2 Alpes s’envole en tête et compte désormais vingt secondes d’avance sur le gardois et plus de trente sur le vosgien.

En lice pour une remontée vers la quatrième place d’Astier, Anthony Fotia est le seul se rapprocher du temps de Bonato, même si le local concède 9s8 au leader de l’épreuve.

Déçu par ses performances d’hier, Bruno Riberi signe sa meilleure performance depuis le départ avec un prometteur quatrième temps.

Reparti ce matin, Nicolas Ciamin s’offre le troisième temps en étant mécontent du comportement de sa nouvelle auto.

En 2RM, Mathieu Franceschi tient la comparaison face à Cédric Robert et conserve deux secondes de marge avant le passage du Turini.

Dans le groupe F2000, Benjamin Cardenas reste le plus rapide sur routes humides et compte désormais une minute d’avance sur Luc Pistachi. Dans le groupe N, Sebastien Deguise réalise encore une grosse performance au volant de sa Clio Ragnotti.

Dans le championnat de France Junior, Hugo Margaillan réalise encore une énorme différence et pointe en tête avec désormais plus de trois minutes d’avance sur Quentin Ribaud.

En catégorie Classic, Williams Priori signe un gros temps et devance les VHC dont celles de Philip Giordanengo et Pascal Eouzan. Ce dernier, au volant d’une BMW M3, conserve la tête pour seulement 1s2 face au pilote Ford.

REACTIONS DES PILOTES (FR-MediaLive)

Bonato« Le grip était très bon et ça m’a surpris. C’est une spéciale pas évidente pour démarrer. Il ne faut pas faire de fantaisie car il n’y a pas beaucoup de place. »
Rossel« Ce n’est pas évident. Je n’ai pas pu faire les pressions au départ. Je ne suis pas sur un super rythme. »
Gilbert« J’ai mal roulé. Ce n’est pas une bonne spéciale, j’étais trop hésitant et mes notes sont trop lentes. »
Astier« C’est compliqué d’entrée de jeu. Ça réveille direct, il n’y avait pas trop d’eau. »
Fotia« On a bien roulé et on a fait un temps sympa. Je suis content de ma spéciale, je connais bien les routes ici. »
Riberi« Dans l’ensemble, c’est bien ici. »
Michel« On a pas roulé, je ne suis pas dans le rythme et sur une spéciale comme ça, ça ne pardonne pas. »
Ciamin« Je ne suis pas content du comportement de l’auto. On a essayé des choses mais je ne suis pas en confiance. On va continuer de travailler pour trouver des solutions. »
Franceschi« On a essayé de garder le rythme d’hier. On continue d’apprendre la voiture. Je suis content de me battre avec Cédric. »
Robert« On va aller s’expliquer dans le Turini maintenant. Je suis content j’ai gardé mes freins. »

PROCHAINE SPECIALE : ES9- La Bollène – Col de Turini – Peira Cava ( 18.48 km) à partir de 09h46 (Samedi 19 Mai 2018)

Classement ES8 / Après ES8 (19.98 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. olive dit :

    superbe course de cedric robert

  2. bazire dit :

    Faut te réveiller le cévenol , il est l’heure !…..

  3. ACHAYA57 dit :

    Super BONATO il est vraiment au dessus du lot