ES9- Meeke a eu chaud (Portugal)




Seul pilote dans le rythme des Volkswagen depuis le départ, Kris Meeke s’offre une grosse chaleur dans un virage surnoté.

nt">Voir le classement

FAITS MARQUANTS

Seul pilote dans le rythme des Volkswagen depuis le départ, Kris Meeke s’offre une grosse chaleur dans un virage surnoté. Le pilote britannique signe toutefois le scratch devant les trois voitures allemandes et repasse à la seconde position.

Auteur du deuxième temps, Jari-Matti Latvala conforte sa place de leader devant le duo Meeke/Mikkelsen à onze secondes.

Derrière le français, les écarts commencent à être importants avec un quatuor Tänak/Sordo/Ostberg/Paddon regroupé en sept secondes. En pneus durs, le pilote estonien souffre pour l’instant alors que l’espagnol n’y arrive pas sur un terrain plus glissant que la veille.

En WRC-2, le duo Lappi signe un second scratch consécutif et revient à onze secondes de Pontus Tidemand lui-même revenu à 22s de Nasser Al-Attiyah toujours leader.

Cinquième, Stéphane Lefebvre conserve l’avantage pour 14s face à Julien Maurin. Huitième du WRC-2 avant ce chrono, Jari Ketomaa est arrêté à cause d’un problème de suspension.

En JWRC, cette spéciale a été neutralisé et Quentin Gilbert mène toujours avec une minute d’avance sur Haapamäki.

REACTIONS DES PILOTES

Bertelli« C’est très glissant, nous avons fait un tête-à-queue. Nous sommes les ouvreurs donc je pense que c’est normal. »
Ogier« Je suis plutôt content pour l’instant, on verra à la fin de la boucle. »
Ostberg« C’est très glissant, c’est difficile de trouver le bon rythme, c’était mieux dans celle-ci. Je suis un peu trop lent, je ne sais pas trop pourquoi. »
Mikkelsen« C’était vraiment glissant et compliqué. J’ai eu un peu de mal mais je suis content de mon choix de pneus. »
Meeke« Je ne peux pas le nier, j’avais une mauvaise note et c’était un moment chaud. J’avais un virage prévu en cinquième et c’était en quatrième. Nous sommes encore là. »
Sordo« C’était glissant, c’est comme si c’était un rallye complètement différent par rapport à hier. »
Prokop« Nous avons crevé à l’arrière-droit, c’est très frustrant. Il y avait de grosses pierres et nous avons perdu beaucoup de temps. »
Latvala« La spéciale était très bonne. Après 15 km, c’était très glissant avec de grosses pierres. »
Tänak« Cette spéciale était un désastre, je m’attendais à des conditions différentes. C’était vraiment un défi. »
Paddon« La seconde partie de la spéciale était très glissante. Nous avons fait attention dans les parties difficiles. Nous avons encore des pneus durs pour le reste du rallye. »
Kubica« C’était une spéciale très glissante mais assez sympa, tout va bien. »
Al-Attiyah« Le feeling est complètement différent par rapport à hier, nous allons essayer de terminer la plus longue spéciale maintenant. On verra ce que nous pouvons faire. »
Lappi« Ca se passe très bien mais les chronos sont surprenants dans ces conditions. »

PROCHAINE SPECIALE : ES10- Fridao 1 (37,67 km) à partir de 12h02 (Samedi 23 Mai 2015)

Classement ES9 / Après ES9 (26,46 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kivala dit :

    Finalement Kruuda s’intercale entre les 2 Skoda officielles. Il devance systématiquement Lefebvre (excepté dans l’ES6 où il a crevé) et c’est le seul pilote DS3 R5 à avoir fait des scratches en WRC2 (ES 2 et 4) : belle prestation s’il tient jusqu’au bout…

  2. didjji dit :

    hé ben ! 8 pilotes dans les 50 secondes après 9 spéciales quel belle bagarre , rien n’est encore joué, avec si peu d’écart tous peut arrivé
    qui a dit il n’y a pas de concurrence en rallye , avec des écarts comme cela il est clair que tous le monde revient/se rapproche du niveau (en qualités d’auto) de wv et la ça change tous