ES9- Neuville impose son rythme (Ypres)



ES9- Hollebeke 2 (8,38 km) à partir de 21h17 (Vendredi 22 Juin 2018)

FAITS MARQUANTS

Après les abandons rapides de Bouffier puis Abbring, Thierry Neuville s’est sans surprise porté en tête de cette épreuve. Au soir de cette étape, le pilote Hyundai reste prudent : « Nous sommes un peu mieux que cet après-midi, mais il y a encore beaucoup de boulot à faire sur la voiture. »

Dans ce dernier chrono, le belge a la bonne idée de devance encore les Soda de Verschueren et Princen. Au soir de cette journée il compte ainsi 14s1 de marge sur le premier nommé et 17s1 sur le deuxième.

Pour ses débuts en C3 R5, Kevin Demaerschalk est un brillant quatrième au scratch, non loin du podium. Candidat au titre en Belgique, Cédric Cherain ne fait pour l’instant pas le poids face à ses adversaires directs Verschueren et Princen.

Brillant septième avant ce chrono, Ole Christian Veiby ne verra pas l’arrivée de cette spéciale. La premier non belge n’est autre que Keith Cronin, excellent sixième au scratch.

PROCHAINE SPECIALE : ES10- Kemmelberg 1 (15 km) à partir de 10h34 (Samedi 23 Juin 2018)

Classement ES9 / Après ES9 (8,38 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Thomas dit :

    A noter un certain Williams en tête du R2(court le championnat britannique junior)devant les Belges Wagemans et Pyck 😉

  2. roland59 dit :

    et Snijers… encore et toujours là… et çà fait 40 ans…
    il doit dormir avec un volant dans les mains… au moins dans la tête… 🙂

    • Buz dit :

      Il me fascine ce gars!!! La première que j’ai eu la chance de le voir, c’était aux Garrigues 86 avec la 037. Quelle attaque, quel style. Puis avec la Delta, la M3, la Toyota, la Sierra, l’Escort, bref il a tout piloté, et en plus des autos magnifiques niveau déco pour les passionnés de miniatures. Un très grand nom de la discipline avec son copi de l’époque Colebunders. Chapeau Monsieur Snijers.

      • roland59 dit :

        oui, les guarrigues 86, ou il a donné du fil à retordre à Chatriot et à Tabaton… il me semble… peut-être même Auriol avec sa métro… je pense qu’il crève et perd toute chance de victoire pour finir 2 ou 3… à vérifier…
        moi, je l’ai vu dès sa 1ère victoire au Van loï 79 de mémoire… 🙂
        çà ne nous rajeunit pas… chiotte… 🙂

        • bazire dit :

          J’étais sur ce rallye que j’ai failli faire comme copi ….C’est Sainz qui à longtemps mené avec la maxi 5 devant Chatriot avant d’abandonner ….
          Je me souviens de son style tout en glisse , il fini deuxième devant Oreille avec la 11 turbo ….

          • roland59 dit :

            effectivement, arrivée très remarquée de Sainz… avant l’abandon…
            et non moins belle course du belge perdant toute chance de possible victoire… suite à une crevaison… il me semble…
            si quelqu’un pouvait confirmer et/ou infirmer…??

          • bazire dit :

            je pense pas qu’il était en tête ni d’une crevaison ….Auriol et Tabaton était devant lui avant leur abandon …..C’est très rare qu’un belge soit dans le coup dans les Cévennes !……

    • Denis dit :

      En effet ! 60 ans et toujours la même passion qu’on peut remarquer dans son coup de volant généreux au volant d’une belle auto encore. Et quelle musique ce flat 6…
      Quel palmarès : 393 Départs recensés à ce jour. 1er en… 1976 !
      Il ne doit pas y avoir beaucoup de routes belges qui lui soit inconnues.
      Respect.

  3. Gaz !!! dit :

    Des news de la santé de Bouffier?

  4. roland59 dit :

    l’hécatombe du J1…. maintenant c’est Veiby… 🙁