Ten Brinke pour le podium (Dakar)



747 kilomètres dont 280 chronométrés sont au programme de cette onzième étape qui promet d’être très corsée avec un parcours allant de Belén à Chilecto, en passant par les mythiques dunes de Fiambalá.

L’étape du jour : Belén / Fiambalá / Chilecito

Dernier gros morceau du Dakar avec le début d’une étape marathon qui aborde la zone la plus délicate d’Argentine avec les dunes de Fiambaa et un sable potentiellement très mou. Homme fort de cette étape l’an passé, Stéphane Peterhansel aura à coeur de tenter quelque chose aujourd’hui.

Du côté de l’ordre de départ, cette étape aura la spécificité de mélanger les motos, autos et camions pour les 25 plus rapides de la veille.

La première auto, en l’occurence Stéphane Peterhansel, s’élancera à partir de 11h30 (heure française). Le chrono sera encore découpé en deux parties et l’arrivée finale est annoncée vers 15h35 (heure française).

Faits Marquants

A 11h30 : Stéphane Peterhansel lance cette spéciale, suivi 6 minutes plus tard par Giniel De Villiers alors que Carlos Sainz s’élancera à partir 11h39.

WP1 : Après une vingtaine de minutes de course, les écarts sont logiquement très réduits, Mikko Hirvonen pointant en tête devant Ten Brinke (+17s), Al-Attiyah (+23) alors que les Peugeot ferment le top 5 avec Peterhansel et Sainz.

WP2 : En grande forme sur sa Mini Buggy, Hirvonen réalise à nouveau le meilleur temps provisoire, 11s devant Ten Brinke et plus d’une minute sur les Peugeot de Sainz et Peterhansel. Le prochain secteur sera bien plus long que les deux précédents et devrait offrir plus de difficultés.

WP3 : Après une heure et demie de course, Ten Brinke est passé en tête devant Mikko Hirvonen (+13s) alors que les Peugeot pointent à plus de deux minutes.

WP4-WP5 : Après plus de deux heures de course, Bernhard Ten Brinke domine toujours avec 28s de marge sur Al-Attiyah alors que les Peugeot sont plus en retrait avec Sainz (+2min), Despres (+4min) et Peterhansel (+6 min). Brillant sur le début d’étape, Mikko Hirvonen est quand à lui arrêté et travaille sur sa Mini en compagnie de son coéquipier Orlando Terranova.

ASS1 : Sans surprise, Ten Brinke termine ce premier secteur chronométré en tête, 2min25s devant Carlos Sainz alors que Stéphane Peterhansel est bien remonté (+3min53s). Après une très courte neutralisation pour faire le plein d’essence, les équipages repartiront pour un ultime secteur d’une quarantaine de kilomètres.

WP9 : Ten Brinke semble intouchable aujourd’hui et se dirige vers sa première victoire d’étape. Avant de redescendre sur Chilecito, le néerlandais dispose de plus de trois minutes d’avance sur le duo Sainz/Peterhansel.

Arrivée : Leader depuis le troisième pointage, Bernhard Ten Brinke n’a plus jamais été rejoint ensuite et remporte sa première étape sur ce Dakar 2018. Derrière lui, les écarts sont finalement très réduits pour cette étape qui s’annonçait pourtant délicate et l’on retrouve les retrouve Peugeot 3008 DKR regroupées en seulement quinze secondes.

En bagarre pour une place finale sur le podium, Nasser Al-Attiyah doit se contenter du cinquième temps et devra surveiller jusqu’au bout le retour de son coéquipier Ten Brinke.

Classement de l’étape (provisoire)

Pos.NomMarqueChrono
1309 – BERNHARD TEN BRINKE (NLD)TOYOTA4h10m54s
2308 – CYRIL DESPRES (FRA)PEUGEOT00:04:35
3303 – CARLOS SAINZ (ESP)PEUGEOT00:04:40
4300 – STEPHANE PETERHANSEL (FRA)PEUGEOT00:04:50
5301 – NASSER AL-ATTIYAH (QAT)TOYOTA00:05:56
6304 – GINIEL DE VILLIERS (ZAF)TOYOTA00:11:57
7312 – JAKUB PRZYGONSKI (POL)MINI00:19:47
8319 – SHEIKH KHALID AL QASSIMI (ARE)PEUGEOT00:29:13
9307 – ORLANDO TERRANOVA (ARG)MINI00:32:12
10318 – LUCIO ALVAREZ (ARG)TOYOTA00:42:23
11317 – BORIS GARAFULIC (CHL)MINI00:49:19
12334 – PETER VAN MERKSTEIJN (NLD)TOYOTA00:52:35
13331 – SEBASTIAN HALPERN (ARG)TOYOTA00:55:22
14326 – ALEJANDRO MIGUEL YACOPINI (ARG)TOYOTA01:16:33
15329 – PATRICK SIREYJOL (FRA)BUGGY01:17:33
16327 – MARCO BULACIA (BOL)FORD01:18:24
17321 – ANTANAS JUKNEVICIUS (LTU)TOYOTA01:24:36
18311 – MARTIN PROKOP (CZE)FORD01:29:27
19320 – ERIC BERNARD (FRA)SODICAR01:29:30
20365 – ERIK WEVERS (NLD)BORGWARD01:41:00
21330 – JERÔME PELICHET (FRA)TOYOTA01:46:36
22347 – TIM CORONEL (NLD)JEFFERIES DAKAR RALL01:50:04
23366 – MARTIN MALDONADO (ARG)MERCEDES01:51:18
24323 – BENEDIKTAS VANAGAS (LTU)TOYOTA02:02:12




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. david dit :

    bien le commentaire de Denis, TRES bien même ! Honneur aux navigos

  2. Boskop26 dit :

    Problème d’embrayage pour M Prokop depuis le km 50…

  3. Denis dit :

    Jolie victoire du 3éme représentant Toyota dans cette dernière ? difficulté de ce Dakar 2018 !
    Bravo à l’équipage Perin / Ten Brinke devant l’escadrille Peugeot : Castera / Despres, Cruz / Sainz et
    Cottret / Peterhansel.
    Bah oui, c’est aux copilotes que reviennent ces résultats aujourd’hui.
    Encore une énième difficile étape pour Hirvonen…

  4. Thomas dit :

    Ca semble fini pour Hirvonen, même Terranova qui s’était arrêté pour l’aider(un peu comme Després pour ses équipiers)a repris la route sans Mikko 🙁

  5. Thomas dit :

    A noter que Giniel de Villiers termine loin derrière(11′) 😮

  6. roland59 dit :

    tir groupé des peugeots derrière Ten Brinke, qui sur le coup revient bien sur Nasser s’il ne passe pas devant… celui ayant du mal à finir pour x raisons…
    bien joué de la part de Bernhard qui a tenu un gros rythme durant toute la spéciale que toy se devait d’imposer à Peugeot au cas ou…

  7. Thomas dit :

    Victoire pour Ten Brinke qui reprend 4′ à Sainz et Peterhansel(mais reste très loin derrière au scratch) 😉

    Les trois pilotes Peugeot Després, Sainz et Peterhansel sont réunis en…15″ 😀

  8. Thomas dit :

    ASS1 Sainz et Peterhansel ont refait leur retard sur Ten Brinke et surtout Al Attiyah(qui est passé derrière) 😉

    Il reste la 2ème partie de l’étape à courir…

  9. Thomas dit :

    Hirvonen à la faute aors qu’il occupait la tête provisoire 😮

  10. roland59 dit :

    après la tuile/toile de Nasser hier en fin d’ES, c’est au tour des toy d’attendre un loupé des peugeots…
    Peter va t il jouer collectif et « se contenter » de l’accessit… j’ai un (gros) doute…

    • Denis dit :

      Bonjour Roland ! Pareil !
      « Pro », Peterhansel l’est. Une seule chose l’intéresse toute l’année : viser une nouvelle victoire tous les mois de janvier au Dakar.
      Alors une place de 2éme ne le satisfera pas. Il devrait donc pousser jusqu’au bout.
      Tant qu’il aura sa chance.
      A souligner : Famin ne donne pas de consignes. En 2017, il a laissé Loeb et Peterhansel batailler.
      Jusqu’à ce que le 1er cité commette une faute.
      Bis repetita ?

      • roland59 dit :

        salut Denis,
        on peut le voir ainsi…
        pourtant, une petite dose d’éthique et d’intellignece impliquerait d’y aller « mesuré » pour préserver le doublé…alors, je verrais plutôt Peter attaquer raisonnablement car l’ordre actuel ne peut se modifier que si Sainz connait un souci… forcément, il le sait… alors je pense qu’il va faire l’ES suffisamment vite pour préserver confortablement son accessit « provisoire » sans mettre le doublé « en danger »… après en fonction des déroulements, il adaptera..

        • Boris STi dit :

          L’an dernier,ils ont fait le doublé,malgré la bagarre. Apres je pense que les deux son assez grands pour rentrer les voitures,tous en offrant du spectacle.
          C’est pas de la voiture,mais bon rétablissement à Van Beveren qui j’espère reviendra plus fort l’an prochain,tellement dessus pour lui.

          • roland59 dit :

            c’est vrai, et puis Sainz allait-il s’engager dans une bagarre…non, pas besoin…
            effectivement, pas de bol pour Van Beveren…

          • Denis dit :

            +1 !
            J’aimerai assez une victoire d’une Yamaha ou d’une Honda.
            Bonnes machines mais…
            KTM sont de bonnes machines mais ont aussi l’esprit d’équipe.
            Rouler à plusieurs comme l’ont découvert tout récemment De Soultrait et Van B.

  11. Denis dit :

    Mercredi : Jour des enfants et des mythiques dunes de Fiambalá au Dakar > Jeux dans le sable pour tous
    Spéciale probablement cochée sur l’agenda de Peterhansel pour son estocade légendaire.
    Pilote OK – Copilote OK : Voiture n°300 – Fermeture des portes – Départ immédiat
    La dernière ? occasion de bousculer le classement général…

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com