Evans : « Je suis enthousiasmé par la saison à venir »



Fidèle à M-Sport depuis ses débuts en championnat du monde des rallyes, Elfyn Evans attaque donc le Monte-Carlo dans la peau d’un nouveau pilote Toyota.

Avant le lancement de la première manche, le pilote gallois avoue sa bonne intégration à sa nouvelle équipe.

« J’ai hâte d’être au Rallye Monte-Carlo pour ma première épreuve avec Toyota. C’est la première fois de ma carrière en WRC que je change d’équipe, mais tout le monde a été très accueillant et je me sens bien dans la voiture, donc je suis enthousiasmé par la saison à venir. »

Dès ses premiers essais en décembre avec deux jours d’essais, le gallois a pu balayer les différents réglages proposés par sa nouvelle voiture et rapidement trouver de bonnes sensations.

« Ma première fois au volant de la Yaris WRC a été lors notre test pour le Monte-Carlo en décembre, et assez rapidement j’ai pu ressentir une bonne sensation et une bonne confiance. Lors de cet événement, le défi est toujours l’éventail des conditions auxquelles vous pouvez éventuellement faire face. Lorsque vous réglez la voiture, vous avez besoin de quelque chose qui vous donne confiance et je pense que nous avons de bonnes options dans cet esprit. »

Avec six participations au Monte-Carlo, le gallois est un pilote bien expérimenté sur cette épreuve mais son bilan n’est pas très bon avec une sixième place comme meilleur résultat. L’an passé, et alors qu’il jouait la 7e place au scratch, le gallois était sorti de la route le troisième jour.

Participations d’Elfyn Evans au Monte-Carlo

  • 2019 : Sortie (Ford Fiesta WRC)
  • 2018 : 6e (Ford Fiesta WRC)
  • 2017 : 6e (Ford Fiesta WRC ’17)
  • 2016 : 8e Scratch – 1er WRC-2 (Ford Fiesta R5)
  • 2015 : 7e (Ford Fiesta RS WRC)
  • 2014 : 6e (Ford Fiesta RS WRC)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. aldo dit :

    j aime bien ce pilote .
    Il ne met pas la charrue avant les boeufs.
    Je le vois faire un monte carlo correct .
    Je le vois bousculé par le jeune finlandais sur la première épreuve mais je je pense qu il va bousculé a son tour le jeune en Suède.
    Un peu paradoxal d ailleurs .

    • Sylvain dit :

      Très paradoxal oui 😀

      Car le jeune a axé sa préparation sur la Suède en allant courir à l’Artic…

    • Phipiel dit :

      Assez d’accord avec Sylvain, c’est vraiment paradoxal.
      je vois plutôt Rovenpera venir apprendre les réactions d’une WRC sur le MC car il va passer par tous les états ; sec, pluie, neige, glace, jour, nuit, enfin tout y passe.
      par contre en Suéde, il sera fort après la préparation à l’Artic qu’il vient de gagner.

  2. Sylvain dit :

    Si un mec peut me surprendre sur le MC c’est bien lui : car sur ses essais il m’a toujours donné la sensation d’être très en retrait par rapport aux limites de la voiture; j’ai hâte de voir où il sera face à Rovanperä et Ogier.

    • Pierre12 dit :

      Il sera derrière Ogier mais largement devant Rovenperä.
      Très honnêtement , que peut faire le Finlandais sur un MC avec aussi peu d expérience d’une WRC?
      Attendons quelques rallyes moins atypiques pour voir…..
      Elfyn, cette saison peut et doit être le meilleur des autres après les 3 fantastiques avec Esapekka sur ses talons sinon…….

      • Fab dit :

        Pareil.

        Ou alors si le « gamin » le fait, c’est qu’on a à faire à du très très lourd.
        Style Verstappen en F1, même si ce sont évidemment 2 disciplines très différentes.

      • Sylvain dit :

        Sur le résultat final, je ne mettrais pas un cents sur Rovanperä : il avait déjà du mal à ne pas déconner en wrc-2 😀

        Mais je ne sais pas, je n’ai pas du tout senti Evans sur les vidéos des essais, ok ça veut rien dire, mais au moins 1 passage en attaque, non?

        La question est pour moi où il sera face à Lappi et Suninen, d’après vous? Sachant qu’il était facile devant Suninen la plupart du temps l’an dernier.

  3. berlinette dit :

    Elfyn, on compte sur toi pour le doublé

  4. Fab dit :

    Au vu de sa saison 2019, malgré sa blessure, c’est l’année du grand décollage.

    J’aurai préféré le voir sans Ogier dans les pattes mais bon, il lui faudra patienter. Ou alors le battre!…

    • Kaizer Sauzée dit :

      Ogier dans les pattes…
      C’est où qu’il faut rire ?
      J’aime bien Evans, mais bon, même si il a bien progressé (après avoir côtoyé Ogier, tiens, tiens… Comme Tanak) il n’a pas encore les moyens d’aller chercher Ogier régulièrement et sur tous les terrains.

      • Fab dit :

        Pour pouvoir rire de ce que je dis, il faudrait déjà le comprendre…

        Moi je te dis qu’un Evans chez Toyota en pilote numéro 1, c’est pas pareil qu’un Evans N°2 dans l’ombre d’Ogier.
        Moyens attribués, attention de l’équipe, rôle de N°2 devant régulièrement assuré pour ramener des points équipe, Consignes possibles à subir ,etc…

        Bref, on va pas le plaindre mais si Evans a probablement beaucoup appris aux côtés du français chez M-Sport, je persiste à dire qu’il était mûr pour devenir un N°1 à part entière.

        Quant à battre Ogier dès cette année, c’est peu probable oui mais je n’irai pas jusqu’à en rire comme tu le fais non…

        • Kaizer Sauzée dit :

          Evans n’a pas encore la carrure d’un n°1 de team d’usine qui vise le ou les titres.
          Et ça n’est pas lui faire injure que de dire ça.
          C’est juste un constat.
          Et ça n’a rien à voir avec Ogier.

          • Fab dit :

            On n’est juste pas d’accord.

            Pour savoir si Evans a la carrure, il faudrait qu’il se retrouve véritablement confronter à ça. Ce qui n’est pas le cas avec Ogier.

            C’est l’histoire du serpent qui se mord la queue.