L.Pellier : “La e-Corsa me rappelle le championnat Junior”



Le week-end dernier en Allemagne, Laurent Pellier s’est lancé dans un trophée inédit, l’Opel e-Rally Cup et sa première voiture de rallye 100% électrique.

Et pour cette grande première, l’ancien champion de France Junior a survolé cette épreuve, l’emportant avec plus de trente secondes d’avance après 77 km de course. Suite à ce week-end découverte, nous avons voulu en savoir plus sur cette auto bien différente, tout en évoquant la saison de Laurent, auteur de sa première épreuve en 2021 !

Qu’est-ce qui t’as amené à te lancer dans cette toute nouvelle coupe 100% électrique ?

C’est principalement à l’initiative de mon copilote Thierry Salva et de l’équipe Saintéloc Racing. Thierry m’avait déjà donné un bon coup de pouce pour la participation au Mont-Blanc avec l’Alpine. Initialement, je devais rouler avec CHL et une Peugeot 208 Rally4 pour un programme en ERC. Mais avec la pandémie et les différentes mesures mises en place pendant plus d’un an, des partenaires ont été refroidis. Je voulais tout de même lancer ma saison au Touquet mais nous étions finalement trop justes pour suivre et j’ai appelé CHL pour leur dire que ce n’était plus possible. La e-Corsa était forcément plus abordable. Je n’étais pas très emballé au début du projet face à celui avec la 208 évidemment, ce n’était pas le même délire comme programme !

Aujourd’hui, je suis très content de ce que je fais après un week-end très réussi.”

Comment s’est passé ton week-end justement ?

“C’est un week-end parfait. On prend le maximum de points avec la victoire sur le rallye, la victoire en Power Stage et les points du meilleur performer ! On voulait marquer les esprits d’entrée dans la première spéciale en attaquant pour jauger la concurrence. On savait que l’on allait trouver des concurrents coriaces et je ne pensais pas que l’écart serait si important dans la première.

Niveau parcours, cela ne ressemble à rien à ce que je connais déjà. Il y a vraiment beaucoup de carrefours. On peut faire des écarts au frein et dans les relances, ce qui n’est pas forcément mon fort. C’est globalement assez typique de l’Allemagne d’après ce que j’ai pu entendre ce week-end.”

Que gagnera le champion de ce trophée ?

“Une saison avec l’Opel Corsa Rally4 pour un programme international normalement, l’ERC d’après ce que j’ai compris.”

Est-ce qu’une participation en France est prévue avec cette voiture ? Ou autre chose pour toi cette année ?

“Rouler en France avec la e-Corsa n’a pas encore été évoqué mais je n’exclu pas un one-shot comme l’année dernière avec l’Alpine ou autre par exemple. Et ce n’est pas parce-que je roule dans une coupe 100% électrique, que je ne roulerai plus en thermique.”

Pour cet interview, nous avons ensuite exceptionnellement donné la parole aux lecteurs, évidemment très curieux d’en savoir plus sur cette Opel e-Corsa, première voiture 100% électrique de compétition en rallye.

À quoi ressemble une assistance essentiellement composée d’Opel e-Corsa Rally ?

“C’est un peu comme le village Opel que l’on pouvait voir en France avec l’Opel Adam Cup La seule chose qui change, c’est le chargeur à côté de chaque voiture, celui-ci remplaçant les fûts. Au niveau du rechargement, on avait des assistantes de 43 min, et on repartait avec 92% de la batterie. Nous n’avons jamais eu peur de manquer d’autonomie et on avait un mode Eco pour les liaisons, mais même sans celui-ci, je pense que c’était bon.”

Question de “Pied gauche” : À quelle voiture thermique de rallye, les performances de cette Opel électrique sont-elles comparables ?

“Cette voiture me rappelle celles du championnat de France Junior (Citroën DS3 R1 et Renault Twingo 21) que j’ai pu piloter à mes débuts. La e-Corsa est globalement très proche de la série. Nous ne pouvons rien régler, hormis la hauteur de caisse à l’avant. C’est vraiment du pilotage pur et dur. C’est un peu dommage mais pour un jeune qui débute, c’est tout à fait correct.”

Question de “NISMO” : Le poids des batteries est-il un handicap dans les descentes et/ou parties sinueuses ?

“Avant l’e-Corsa, mon dernier remontait au Mont-Blanc avec l’Apine. L’Alpine est très légère (1080 kg) et agile…alors que l’e-Corsa pèse 1475 kg à vide. Donc forcément, c’est très différent. C’est quelque chose de nouveau qu’il faut prendre en compte. Tout le monde doit faire avec et a la même auto que toi. On ne peut pas et il ne faut pas comparer par rapport à ce que l’on connaît. Le poids est bien sûr là mais ce n’est pas gênant ni pénalisant dans le pilotage. Un jour, les batteries seront plus légères et la question du poids ne se posera plus.”

Question de Thib : Le couple disponible instantanément est-il handicapant dans les portions sales ou en sortie de virage lent ?

“Non ce pas gênant. Il est vrai que l’on appréhendait ça, mais nous n’avons pas du tout eu de patinage. On a un bon compromis entre puissance et poids. Tu n’as pas le son d’une thermique qui te permet de savoir facilement si la voiture patine. Avec l’e-Corsa, c’est plus subtil.”

Question de NikoSub : Est-ce que ce n’est pas trop déstabilisant d’avoir une voiture silencieuse et non vivante ?

“Déjà, il faut savoir que j’ai pu effectuer un rallye dans une Mégane KC il y a encore 2 ans, une voiture qui m’a toujours fait rêver ! Si on demande à Sébastien Loeb s’il préfère monter dans une 306 Maxi ou n’importe quelle WRC, je pense que la réponse est claire.

L’absence de bruit peut être perturbant, notamment pour le patinage comme j’ai pu le dire. Le bruit du moteur te crée de l’engagement et donne de la vie dans la voiture. Du coup, on se concentre uniquement à fond sur le pilotage, mais ça ne représente pas non plus à avantage par rapport à une technique.”

Question de Martini29 : Au niveau de l’endurance des freins, il y a plus de sollicitation compte tenu du poids ou compensation par du frein “moteur” ?

“Pas de problèmes au niveau des freins pour moi, pas de pédale molle. On ressent évidemment qu’il y a un poids en plus à freiner, mais aucun souci pour moi. Pour le frein moteur, nous avons deux modes disponibles sur le levier de vitesses : un frein moteur comme une voiture thermique finalement, et un frein moteur de “régénération”. Quand tu relâches les gaz, la voiture ralentit d’elle-même mais je ne suis pas certain qu’on l’utilise beaucoup cette année.”

Question de NikoSub : Est ce que le fait de ne pas passer de rapports, remet en question toute la façon de piloter (fini le frein moteur et gros freinage avec l’aide du rétrogradage) ?

“Je n’ai vraiment pas été gêné par le fait de ne plus avoir de rapports à changer. C’est vraiment plus le manque de bruit qui est le plus dérangeant finalement.”

Question de  NikoSub:  Penses-tu que ça pourrait être l’avenir de la discipline ou plutôt une aide pour les jeunes pilotes ? (Car moins de paramètres à prendre en compte pour les piloter)

“Je pense que oui ! Il n’y a pas énormément de différences entre une électrique et une thermique finalement. Il manque un peu de choses au niveau des réglages du chassis, ce qui pourrait nous permettre de mettre la voiture plus à sa main.

Mais globalement, j’ai l’impression de revenir à mes débuts et le championnat de France Junior où tout le monde se battait à armes égales avec des budgets modérés.”

Laurent, est-ce que tu as un mot pour conclure et “défendre” cette auto qui recueille beaucoup de critiques négatives  ?

“Dans quelques années, ce sera tout à fait normal d’avoir ce genre de voitures sur les spéciales. Comme toutes les choses qui changent, il est difficile de s’y habituer et de s’y faire. Il faut bien avoir en tête que c’est la compétition entre des constructeurs de voitures électriques qui permettra plus tard d’avoir des voitures plus légères et économes sur nos routes ensuite, et globalement plus performantes. Par le passé, grâce aux compétitions automobiles, on a déjà pu voir que la consommation des voitures avait largement baissé, ce n’est qu’un exemple de progrès parmi tant d’autres, réalisés grâce à la compétition.”




S’abonner
Notifier de
guest
13 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Thomas
Thomas
1 mois il y a

Les commentaires des fermés d’esprit, ça va juste 2 secondes !!! 🙁

De toutes façons il n’y a que cette coupe Opel en électrique, tout le reste en thermique, à quoi bon critiquer à tout va ??? 😮

NikoSub
NikoSub
1 mois il y a

Merci à L.Pellier pour l’interview

Et merci RS pour les questions des auditeurs

Je trouves que ça pourrai être une bonne idée de renouveller l’expérience avec certain pilote et même les ingénieurs ou personnalités rallystique

2, 3 questions en fin d’interview
Je ne sais pas si l’idée vous plairait ?