Lappi : « J’ai le souvenir de spéciales plutôt jolies »



Au Mexique et au Tour de Corse, Esapekka Lappi a clairement endossé son « rôle de n°2 », mais en Argentine sur la terre, le finlandais est davantage attendu.

Mais avec une seule participation au compteur en Argentine, le finlandais sera clairement en manque de repères face à des adversaires qui liment ces spéciales depuis tant d’années. L’an passé pour sa découverte de l’épreuve, Esapekka n’était jamais rentré dans le rythme, contraint de jouer une modeste huitième place.

Cette fois, en s’élançant de la sixième position sur la route, le finlandais de chez Citroën espère faire beaucoup mieux après une première apparition sur terre, au Mexique, qu’il estime prometteuse.

 » Avec une seule participation à mon actif sur ce rallye qui change peu d’année en année, je ne pars pas a priori avec un avantage face à la concurrence. D’un autre côté, je disposerai d’une place intéressante dans l’ordre de départs, et j’entends bien capitaliser sur ma première course prometteuse avec C3 WRC sur la terre du Mexique, pour ramener le meilleur résultat possible d’Argentine. J’ai le souvenir de spéciales plutôt jolies, même s’il faudra faire attention à leurs innombrables pierres enchassées qui constituent autant de risques de crevaisons. »

Participation d’Esapekka Lappi en Argentine

  • 2018 : 8e (Toyota Yaris WRC)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pierre12 dit :

    Bonjour RS
    Petite erreur
    Vous mentionnez Suninen et Lappi en 8 ième position en Argentine 2018…..

  2. roland59 dit :

    8 en 18… alors 5/6 en 19 serait bien surtout s’il y a peu de déchet… en cas contraire, tout peut arriver…