Le Japon se place pour 2020



Malgré son absence du calendrier 2019, le rallye du Japon a accueilli comme prévu des membres de la FIA ce week-end lors du Shinshiro Rally, épreuve de candidature du WRC.

Comme au Chili en début d’année ou pour d’autres épreuves candidates, Michele Mouton avait fait le déplacement, tout comme Timo Rautianen, observateur de la FIA et Oliver Ciesla, promoteur du championnat.

Ce « Shinshiro Rally » s’est disputé entièrement sur l’asphalte avec quinze spéciales et 109 km chronométrés au total. Cette épreuve se situe dans la préfecture d’Aichi, à seulement cinquante kilomètres de Toyota City, ville hôte du groupe Toyota.

Le constructeur japonais a justement profité de cet événement pour communiquer autour de son engagement en WRC. Toujours pilote de développement pour Toyota, le finlandais Juho Hänninen avait ainsi fait le voyage pour amuser la galerie en super-spéciale au volant d’une Yaris WRC.

Côté compétition, la victoire est revenue à l’expérimenté Toshihiro Arai, ancien pilote officiel Subaru en WRC et toujours au volant d’une Subaru Impreza au Japon. Ancien pilote et vainqueur en Formule 1, le finlandais Heikki Kovalainen était également au départ au volant d’une des nombreuses Toyota GT86 engagées.

JRCAVideo





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. rh74 dit :

    Le rallye doit aller là où il y a un minimum de ferveur pour la discipline…
    Et cette ferveur n’est certainement pas présente aux 4 coins du globes. Non moi le W de wrc ne me choque pas quand bien même il y aurait une forte concentration de rallyes dans une région particulière (europe). Il peut aussi faire tout simplement référence à un championnat où les meilleurs pilotes se rencontrent avec les voitures les plus puissantes.
    Certains choix sont discutables sur le calendrier actuel. Je pense à l’australie par exemple.
    Alors se rendre dans un pays où le drift et le touge occupent une majeure partie du paysage sport auto, non je ne comprends pas forcément. Si on veut de l’asphalte on peut se tourner vers le san remo, la belgique etc…

    • fabien dit :

      C’est clair que certaines régions du globes ne sont vraiment pas passionnés de rallye.
      C’est vrai l’Australie, il pourrait être remplacé par la Nouvelle-zélande par exemple qui l’a déjà accueilli.
      Une seconde épreuve neige, ça serait bien et RS avait dit que le Canada est potentiellement en vue pour 2023. Après le retour d’un rallye Safary, je disait Afrique du Sud, car c’est un des pays d’Afrique qui pourrait se le permettre point de vue financier et sécurité. Reste à voir la ferveur là-bas. Ce serait bien 1 rallye minimum par contient, maintenant comme tu dis, si il y a 4 pelés et 2 tondus au bord des routes …

      • rh74 dit :

        Canada pourquoi pas effectivement. Mais je crois qu’ils en parlaient sur terre.
        Moi j’ai un peu de mal avec la répartition terre asphalte actuelle. 5 manches goudron ne me semblerait pas être un luxe et 2 neige bonne idée. Quant au nombre d’épreuves 15 c’est tout à fait correct, tomber dans l’écueil de la F1 serait une erreur selon moi.
        Là on est excité d’attendre nos champions batailler en australie. En F1 on a le droit à une procession hebdomadaire. C’est assez indigeste!

  2. jeanlouis dit :

    si chaque constructeur devrait avoir droit à son rallye sous prétexte de son investissement … il faudrait OBLIGATOIREMENT un rallye en Corée, Japon, France et USA (ou Grande Bretagne pour M-sport ? ) … pour l’instant donc.. Corée et USA sont lésés !!! non ??

    • fabien dit :

      Corée pour Hyundai surtout, M-sport est basé au Royaume-Uni.
      Maintenant je crois que Hyundai vise plus le marché européen en faisant du rallye.
      Et je ne pense pas que la Corée ait fait de démarches pour un rallye WRC? si? Alors que Hyundai est revenu depuis 2012 – 2013.
      Toyota reste très lié au Japon je trouve et si c’est un rallye basé à seulement cinquante kilomètres de Toyota City, Toyota soutient et est surement lié à la candidature.

      • jeanlouis dit :

        merci fabien !!! mais mon commentaire était ironique ! parce que pour satisfaire les desiderata de chacun, s’il faut faire un rallye dans chaque pays qui fabrique et/ ou il y a des intérêts économiques pour un constructeur… il faudrait faire 160 rallyes par an !!!!

      • fabien dit :

        Je ne crois pas non. Pas plus de 17 – 18 en tout cas. Ca serait bien que chaque continent soit représenté par un rallye WRC (le W au dernières nouvelles, c’est pour World). Maintenant l’attrait local du rallye fait que l’Amérique du Sud va en accueillir 3, ce n’est pas une mauvaise chose, mais 3 rallyes terres, alors qu’il y a un manque d’asphalte, 3 c’est le max je trouve. L’Europe reste le continent du rallye, même si je trouve qu’il y en a assez, il n’en faut pas plus à mon gout en tout cas. Après voilà lorsque l’on parle de Toyota, on pense à la marque la plus célèbre au JAPON, et comme l’Asie est en manque de rallye et que le WRC est en manque d’asphalte, je trouve ça bien si ça arrange tout le monde que le Japon accueille un rallye WRC.
        Le calendrier que je trouverait parfait : 1 Monte-Carlo 2 Suède 3 Canada 4 Mexique 5 Argentine 6 Chili 7 Tour de corse 8 Portugal 9 Sardaigne 10 Finlande 11 Allemagne 12 Turquie 13 Afrique du Sud 14 Pays de Galles 15 Catalogne 16 Japon 17 Australie. Ca limiterait les déplacements dans cet ordre. Et pour le nombre, 17 ou 18 je trouve que ça serait correct quand on voit le nombre de grands prix de F1 sur une année.

  3. fabien dit :

    Oui ce serait bien le retour du Japon, pour Toyota qui redevient une figure du WRC.
    Il faut satisfaire un minimum les demandes des constructeurs je trouve.
    De plus l’Asie est trop peu représentée, même pas représentée du tout.
    Comme l’Australie s’est l’Océanie et la Turquie, on est plutôt sur l’Europe.
    Avec l’Amérique du sud qui a désormais 3 rallyes (Chili en plus), et l’Europe qui a tout le reste, je suis content de revoir le Japon. Attention que c’est un peu normal de voir beaucoup de rallyes en Europe tant le sport est plus pratiqués ici (tous les meilleurs pilotes sont Européens).
    Un rallye en Afrique ainsi que un en Amérique du Nord serait le bienvenu.
    L’Afrique du Sud se serait bien, les USA ou le Canada aussi pour qu’il y ait un rallye par continent au moins. Maintenant il faut que ces pays soit candidats … et pour être candidats il faut avoir un intérêt à promouvoir le rallye dans son pays. En Amérique du Sud (Dakar) et au Japon avec Toyota, il y a un réel engouements pour le rallye et les sports auto. En Afrique je ne pense pas que la priorité est d’accueillir un rallye WRC et en Amérique du Nord le sport auto est apprécié mais différemment (Nascar, Gymkhana, …)

  4. Matt007 dit :

    C’est pikes peak ?!

  5. Romain39 dit :

    D’après ce que je vois sur la vidéo sa ressemble a de la course de cote, des routes plutôt large avec des rails de sécurité, c’est pas très sinueux plutôt très souple avec de longues courbes c’est dommage je trouve

  6. RALLYE08 dit :

    Je pense que c’est une bonne chose pour nous spectateurs et pour Toyota (pour son investissement dans le WRC) et j’espère dans un futur proche une manche Belge !!! Je suis admiratif de l’ambiance que peut dégager un rallye en Belgique ( Ypres , Condroz sans oublier Les boucles de Bastognes ) maintenant il est clair qu’il faut faire des choix et supprimer certain rallye qui pour moi n’ont rien a faire dans le calendrier WRC

    • didier dit :

      Au Condroz ils ont besoin de faire des efforts côté sécurité, car selon certaines images cela ressemblée plutôt à l’Espagne cette année.

      • RALLYE08 dit :

        Oui effectivement le Condroz a été victime de son succès , malheureusement il est difficile pour les organisateurs de canaliser une mlnorité de spectateurs alcoolisés et inconscients , ce phénomène est de plus en plus fréquent a tous les niveaux et dans toute les disciplines , malheureusement en sport auto quand une voiture sort de la route ça ne pardonne pas !!!! Pour revenir au Condroz les conditions météo exceptionnelle on fait que les spectateurs soit plus euphoriques dans leurs façon de se comporter généralement il fait toujours humide et froid au Condroz et la generalement le public est plus calme et ce protège du froid !!!!! Même au niveau du rallye en lui même bcp plus dangereux qu’a l’habitude , trés peu de boue sur la route ce qui a rendu les spéciales hyper rapide ou tu pouvais sauter dans les cordes sans problème , genéralement le Condroz c’est un rallye sur asphalte recouvert de boue donc plus glissant que la terre avec des moyennes km/h pas trés élevées mais cette année tout a été inversé d’ou un rallye trés compliqué tant pour les pilotes que pour les organisateurs avec le public en masse !!!

  7. ok ok dit :

    J’avais en tête que c’était une manche terre dans la 2ème moitié de la décennie 2000? Et de ce que je me souvient c’était un beau rallye, dommage de le faire sur asphalte. Dès lors, je suppose qu’ils supprimeront une manche asphalte européenne?
    Et qu’en est-il du passage de 3 à 2 jours de course? Quelqu’un a des infos à ce sujet @rallye-sport?

    • Rallye-Sport.fr dit :

      Le Japon sur terre était au nord du Pays, sur l’île d’Hokkaido, bien loin de celui évoqué ici.

      Les constructeurs refusant une 15e manche, il faudra en effet supprimer une épreuve pour laisser une place au Japon. Déjà en danger pour 2019, le Tour de Corse et l’Allemagne seront probablement encore menacés.

      Le passage à 2 jours de couse était une piste étudiée par le promoteur pour viser 16 manches, voire plus. Les constructeurs sont contre cette mesure.

  8. Boris STi dit :

    En espérant que se soit une épreuve en plus,et non un changement avec un autre pays.
    Ou alors faut enlever une manche terre.

    • Squadra42 dit :

      Oui trop de terre jusqu’à preuve du contraire la plupart de nos voitures roulent sur de l’asphalte dans la plupart des pays du monde