Mikkelsen présent au Monte-Carlo



Dans l’attente d’une confirmation de sa part autour d’un éventuel programme en 2020, Andreas Mikkelsen a donné des nouvelles concernant sa présence au rallye Monte-Carlo.

Très discret depuis la fin de saison dernière et l’annonce du line-up 2020 de Hyundai dans lequel il ne figure pas, le norvégien est sorti de son silence en postant un message sur son compte Instagram.

Alors que plusieurs sources s’attachent encore à l’espoir de le voir en WRC en 2020 au sein d’un team satellite engagé par Hyundai, le pilote de 29 ans a déjà confirmé qu’il ne serait pas au départ de la première épreuve du championnat du monde disputée du 22 au 26 janvier prochains.

En bon local de l’étape puisque domicilié à Monaco, l’ex (?) pilote Hyundai sera tout de même présent sur la classique hivernale où il ne prendra part qu’aux reconnaissances.

Malgré la déception de ne pas être au départ, Mikkelsen ne relâche pas ses efforts et continue quotidiennement de se préparer aussi bien physiquement que sur simulateur. Avec notamment Mads Ostberg et Ole Christian Veiby, il a d’ailleurs passé plusieurs jours cette semaine l’équipe nationale norvégienne des sports mécaniques.

Déjà contraint de rebondir avec Skoda en 2017 après le retrait de Volkswagen, le norvégien se retrouve dans une situation encore plus délicate cette année où même les options en R5 semblent clairement réduites. Logiquement, il espère néanmoins être de retour derrière un volant le plus vite possible !





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Rallypassion dit :

    Dommage le titre sonnait bien, mais non faux espoir, merci quand même à Rallysport d’essayer de nous faire espérer un court instant dans ces moments un peu morose

  2. martini29 dit :

    Il aurait pu se payer une pige avec une bonne R5, ça aurait fait un bon pilote de plus à voir dans cette catégorie !

  3. Davkitcar dit :

    Compliqué pour Andrea et dire que je le voyais comme un futur champion tout comme lappi après leur titre ERC..

  4. fabien dit :

    Il paye sa mauvaise saison 2018, 2019 était satisfaisant je trouve chez Hyundai.
    Mais en 2018, c’est lui qui n’a pas pris assez de point avec un programme complet qui a fait perdre le titre constructeur.
    Comme quoi quelque bonnes performances n’efface pas une saison catastrophique …

  5. Tonio dit :

    Il faut ajouter un « mais » au titre de l’article alors 😉