La « monstrueuse » spéciale du Mexique



Décrite comme "monstrueuse" par les organisateurs du rallye du Mexique, la longue spéciale de "Guanajuato" devrait être le juge de paix de la troisième manche du championnat du monde des rallyes.

Cette nouvelle spéciale reprendra en partie les 55 kilomètres du chrono de Guanajuatito disputé l’an passé. Invité d’honneur lors de la présentation du rallye, le pilote mexicain Benito Guerra Jr s’attend logiquement à un gros défi : « L’une des plus grandes difficultés sera sa longueur. Les pilotes les plus rapides devraient mettre 52 ou 53 minutes. Je ne connais pas encore l’itinéraire exact, mais c’est à peu près ce que cela nous prendra. Et que cette spéciale ait lieu le dimanche m’inquiète encore plus. C’est une chose de le faire le vendredi matin, les pilotes sont encore frais… Mais plus de 80 km, dimanche, en fin de rallye sera très intéressant.

Sur cette spéciale, il faudra être régulier et rester concentré. Et il faudra surtout être au sommet de sa condition physique pour tenir la distance. »

Malgré sa longueur peu commune en WRC, la spéciale de Guanajuatito (présente en format « court » de 55 km depuis 2012) n’a jamais eu d’impact majeur sur le classement final du rallye mais avec 25 kilomètres supplémentaires cette année, la donne pourrait bien changer.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. sebenfer dit :

    Heureusement que les pauvres bichons ne sont pas nés 30 ans plus tôt…