Pierre Ragues titré en FIA R-GT à l’issue du Catalogne



Solidement installé en tête de la Coupe du Monde FIA R-GT avant le rallye de Catalogne, Pierre Ragues a vécu une semaine parfaite en Espagne au volant de son Alpine A110 R-GT, sa deuxième place finale lui permettant de gagner ce titre international.

Sur ce rallye où il devait avant tout finir sans trop se préoccuper de Manu Guigou, large vainqueur de cette épreuve, le pilote normand a parfaitement rempli sa mission, s’efforçant de ne prendre aucun risque.

“Les mots me manquent pour exprimer tout ce que je ressens en remportant cette Coupe du Monde R-GT, qui plus est, au terme d’un week-end de WRC. Je suis infiniment fier de représenter Alpine et Michelin au niveau mondial en rallye, et d’être l’ambassadeur de deux marques françaises aussi prestigieuses. Ce succès revêt une grande valeur pour nous tous, et je suis extrêmement heureux qu’il vienne ajouter au titre que j’avais remporté en ELMS avec Alpine en 2013.

Ce Rallye d’Espagne n’était pas sans stress, je l’avoue, car j’en découvrais tout, avec le devoir de réussir un sans-faute. Je ne devais prendre aucun risque, et c’est plus facile à dire qu’à faire lorsqu’on se bagarre à un tel niveau de compétition avec la Coupe du Monde en vue. La voiture, je ne le répéterai jamais assez, était absolument parfaite : elle m’a donné la confiance dont j’avais besoin pour relever notre défi. J’ai pu compter une fois encore sur les qualités de mon équipier Julien, avec qui je suis heureux de partager ce très beau succès, ainsi qu’avec l’équipe technique de Racing Services.”

De ma première victoire avec l’Alpine A110 Rally en fin d’année dernière à Monza, jusqu’au dernier jour de cette saison complète en R-GT, je peux dire que j’ai vu un rêve devenir réalité. Nous avons disputé tous ensemble des rallyes de légende, et décroché deux victoires cette année à Rome et Ypres. Je tiens à dédier ce résultat magnifique à mes formidables partenaires Racing Services, Michelin, YACCO, First, Alpine MSA Deauville et Sparco. Cette journée de dimanche restera pour toujours très chère à mon cœur.”




S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Buz
Buz
1 mois il y a

Chapeau Monsieur Ragues. Lui qui nous disait au SD qu’il allait faire une course d’attente, et que forcément le plaisir ne serait certainement pas le même, mais que la priorité c’était le titre, même si il reconnaissait avec une très grande franchise que Guigou était largement plus rapide que lui. Mission remplie, et j’espère qu’il remettra son titre en jeu la saison prochaine, parce que c’est un réel plaisir de le voir passer et de l’écouter raconter ses anecdotes.

Rémi06
Rémi06
1 mois il y a

Comment expliquer qu’à l’Antibes Ciamin jouait avec les R5 et sur ce catalogne un gros calibre comme Manu Guigou soit si loin ? le fait que les routes soient sales avec les prise de corde ?
C’est vraiment pas évident de