Quentin Gilbert continue son apprentissage en Sardaigne




Un peu moins d’un mois après l’Argentine, Quentin Gilbert et Renaud Jamoul retrouvent l’habitacle de leur Ford Fiesta R5 et le Championnat du Monde des...

tte semaine, Quentin Gilbert s’attaque au Rally Italia Sardegna, un an après être monté sur le podium de cette épreuve dans la catégorie WRC3.

Après avoir pris leurs marques avec la Ford Fiesta R5 alignée par M-Sport au Mexique et en Argentine, Quentin Gilbert et Renaud Jamoul vont évoluer, pour la première fois, en WRC2 sur le continent européen.
Si la base du rallye a été déplacée d’Olbia à Alghero, de la côte est à la côte ouest de l’île, le parcours reste identique à 75 %.

« Cette expérience est un avantage indéniable », souligne Quentin qui avait pris la troisième place du WRC3 l’an passé en s’emparant de la tête du Championnat. « Connaître l’environnement et une bonne partie des routes nous a déjà permis de faire de très bonnes reconnaissances. Nous avons aussi découvert une ville très agréable avec un parc d’assistance situé au cœur de la cité. Et il y a déjà beaucoup de monde. On sent une grande passion pour le rallye. »

Cette cinquième manche de la saison mondiale de Quentin débutera dès ce jeudi soir par un chrono dans le port de Cagliari. À cette seule exception, l’épreuve reste ancrée dans le nord de la Sardaigne : « Samedi, nous aurons une longue spéciale de près de soixante kilomètres à parcourir à deux reprises. Tout s’est très bien passé durant la prise de notes. Je me sens en confiance, je suis très positif avant le départ. »

Grâce à l’expérience acquise au Mexique et en Argentine, Quentin ne cache pas son objectif d’être à l’arrivée du Rallye de Sardaigne : « Je ne vais pas vraiment m’intéresser aux chronos. Nous sommes en phase d’apprentissage. Je dois encore trouver mes marques au volant d’une voiture quatre roues motrices et sur ces épreuves du Championnat du Monde. »

Vingt-cinq concurrents et six marques différentes seront au départ dans la catégorie WRC2 : « Si je me sens bien et que nous ne commettons aucune erreur, je sais que le résultat suivra. Mais rallier l’arrivée reste le but prioritaire. »

Le départ du rallye sera donné dans la soirée au cœur de la capitale, Cagliari, avec une première spéciale annoncée très spectaculaire. Les organisateurs promettent un parcours le long du port calqué sur l’exemple du circuit du Grand Prix de Monaco. Les voitures de course seront ensuite chargées sur un camion pour retourner à Alghero durant la nuit. Seize autres épreuves sont au programme dont deux passages dans Monte Lerno et ses 59,13 kilomètres où se cache « Micky’s Jump », l’une des bosses les plus mémorables de toute la saison WRC. L’arrivée du rallye sera jugée à Alghero, dimanche autour de 13h45.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *