Rallye de la Sainte-Baume 2015




Le rallye de la Sainte-Baume 2015 se dispute du 14 au 15 mai 2015 autour de La Ciotat dans les Bouches-du-Rhône. Ce rallye est organisé par...

rsquo;ASA Marseille-Provence Métropole.

Le rallye moderne sera doublé par une 22e édition VHC et une 3e édition VHRS.

Le rallye de La Sainte Baume représente un parcours de 560,065 km.
Il est divisé en 2 étapes et 5 sections et comporte 13 épreuves spéciales d’une longueur de 133,200 Km.

Programme du rallye

Les reconnaissances auront lieu les 2, 8 et 9 mai 2015.

Jeudi 14 Mai 2015

  • 18h00-20h15 : Vérifications administratives et techniques (Promenade Georges Pompidou)

Vendredi 15 Mai 2015

  • 08h00-12h45 : Vérifications administratives et techniques (Promenade Georges Pompidou)
  • 16h00 : Départ du rallye
  • 16h50 – Assistance
  • 17h23 – ES1 : Le Grand Caunet (7 km)
  • 18h21 – ES2 : Nans les Pins (5,55 km)
  • 18h36 – Regroupement
  • 19h04 – ES3 : L’Espigoulier (11,3 km)
  • 19h49 – Assistance
  • 20h42 – ES4 : Le Grand Caunet (7 km)
  • 21h40 – ES5 : Nans les Pins (5,55 km)
  • 21h55 – Regroupement
  • 22h23 – ES6 : L’Espigoulier (11,3 km)
  • 23h08 – Assistance
  • 23h43 – Arrivée Etape 1

Samedi 16 Mai 2015

  • 09h00 : Départ Etape 2
  • 09h05 – Assistance
  • 09h58 – ES7 : La Sainte Baume (17,52 km)
  • 10h56 – ES8 : Rougiers (12,09 km)
  • 12h19 – ES9 : Les Bastides (6,95 km)
  • 12h44 – Regroupement
  • 13h09 – Assistance
  • 14h22 – ES10 : La Sainte Baume (17,52 km)
  • 15h20 – ES11 : Les Bastides (6,95 km)
  • 15h45 – Regroupement
  • 16h10 – Assistance
  • 17h23 – ES12 : La Sainte Baume (17,52 km)
  • 18h21 – ES13 : Les Bastides (6,95 km)
  • 18h56 : Arrivée du rallye

Description du rallye par Christophe Note (n°42)

ES 1/4: Le Grand Caunet

Cette spéciale est celle des Bastides mais dans l’autre sens.

On démarre par une descente rapide où les trajectoires sont déterminantes.

Après le passage spectacle du carrefour, on attaque une montée sur un asphalte excellent, typé circuit. La puissance des autos parle dans cette partie où les relances sont importantes.

L’arrivée est sympa avec de jolis points de vue sur des virages rapides que les meilleurs prendront à fond…

ES2/ES5 : Nans les Pins

Cette spéciale toute en montée est la plus courte du rallye.
Passée les 2 épingles après le départ, on enchaine des portions très rapides entrecoupées de virages lents. Cette spéciale peut paraître sans réelle difficulté mais bosselée par endroit, il faut quand même se méfier. Les trajectoires seront aussi très importantes afin de ne pas perdre trop de temps dans les relances…

Pour l’anecdote, ce tracé a été emprunté jusqu’en 2003 par le rallye « Lou Candeloun » puis repris pour la Sainte-Baume à partir de 2013.

ES3/ES6 : L’Espigoulier

On commence avec une montée assez rapide vers le col de l’Espigoulier qui se resserre de plus en plus, les rochers d’un côté et le parapet de l’autre.
Le passage du col (avec une vue imprenable sur Marseille et ses environs) est assez délicat avec un long virage à gauche difficile à négocier.

La descente est splendide, rapide et très technique (à noter qu’une partie de la route a été refaite, l’asphalte étant maintenant irréprochable) entrecoupée d’épingles au milieu puis de nouveau rapide jusqu’à l’arrivée.

Attention, dans cette spéciale les pneus et les freins sont mis à rude épreuve…

ES7/ES10/ES12 : La Saint Baume

Une classique du rallye, cette spéciale mythique est incontournable. Jusqu’au carrefour de la Coutronne, elle reprend l’ES 3-6 du rallye mais dans l’autre sens.
L’ascension jusqu’au col de l’Espigoulier se divise en deux parties: la première est une partie typée circuit, rapide dans l’ensemble jusqu’au passage d’une série d’épingles. Ce n’est pas un hasard si une course de côte emprunte ce tracé 1 mois après le rallye !

Une fois franchies, la route se rétrécit et devient plus technique jusqu’au col. A noter qu’une partie de la route a été refaite, l’asphalte étant maintenant irréprochable.

Passé le col et sa vue magnifique sur la région marseillaise, on attaque la descente entre parapet et rochers jusqu’au fameux carrefour de la Coutronne.
On attaque alors une succession de légères montées/descentes rapides avec quelques virages en dévers le tout sur un asphalte en bon état. Une partie de la route à été élargi sur 400 m ce qui promet des passages encore plus impressionnants pour les spectateurs…

La spéciale se termine avec la descente sur Auriol. Le public peut se placer 2 km avant l’arrivée et aura droit à un panorama magnifique, avec l’arrivée dans les gorges qui renferme un piège bien connu des locaux…

ES 8 : Rougiers

On démarre sur une route forestière assez étroite et rapide, ponctuée de virages un peu plus lents. Cette route devient au fur et à mesure très bosselée et très rythmée en légère montée jusqu’au carrefour de la D95.

Avoir de bonnes notes est capitale sur cette première portion, beaucoup de virages rapides étant masqué, on a vite fait de prendre un faux rythme…

Après le carrefour avec la D95, on reprend une route « normale », en légère descente jusqu’à l’arrivée.

500m après ce carrefour il y a un endroit sympa pour les spectateurs, avec un joli point de vue sur 2 enfilades successives qui devraient solliciter la tenue de route des autos.

Attention au revêtement sur cette 2ème partie qui est plutôt glissant avec une partie de la route qui a été regoudronnée l’année dernière. Attention aussi à quelques pièges dans cette descente.

L’arrivée ultra rapide ravira les pilotes au gros cœur.

Cette spéciale vraiment atypique du rallye (du moins pour les 6 premiers kilomètres) est ma favorite !

ES9/ES11/ES13 : Les Bastides

Cette spéciale n’est autre que la spéciale du Grand Caunet en sens inverse.
C’est une route typée circuit, il faut y avoir un pilotage très propre.
On attaque par une descente large et rapide, ponctuées de virages plus lents sur la fin qui nous emmène au carrefour du Grand Caunet.

Passé ce carrefour spectaculaire, on attaque la montée, très rapide au début, technique au milieu avec des virages lents mais larges, puis de nouveau rapide vers l’arrivée avec certaines cordes à ne pas prendre…

Palmarès récent

  • 2014 : Bourcier (207 S2000), Ciaramitaro, Mottard
  • 2013 : Valliccioni (206 WRC), Fabre, Mottard
  • 2011 : Trojani (307 WRC), Fanguiaire, Mottard




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. bricchi laure dit :

    bonjour j ai mon mari et mon papa qui cour en vhrs et je ne peut pas voir leur temps c’est normal?
    sont ‘il a part ?

    cordialement

  2. Akaloss dit :

    Normalement ce soir, au plus tard ce Weekend.

  3. dbg sport dit :

    bjr quant est la publication de la liste des engagés merci