Suninen : « Prêt à relever le défi »



Terriblement décevant en Finlande sur son terrain favori (8e), Teemu Suninen compte bien se reprendre en Allemagne, même si cette épreuve lui semble moins favorable.

L’an passé pourtant, le finlandais avait réalisé un rallye intéressant malgré une première journée compliquée, terminant au cinquième rang en devançant notamment Andreas Mikkelsen et Craig Breen. Et au Tour de Corse en mars dernier, Teemu a également pris beaucoup de confiance sur asphalte, étonnant tout le monde et peut-être lui le premier !

« Le rallye d’Allemagne est un rallye très exigeant, mais je me sens prêt à relever le défi. Nous avons fait un bon rallye la dernière fois sur tarmac et j’espère que nous pourrons continuer sur cette lancée la semaine prochaine. »

Lors de ses essais, le finlandais a pu évoluer dans des conditions assez mixtes, de quoi préparer idéalement cette épreuve.

« Nous avons passé une journée et demie d’essais à trouver les meilleurs réglages pour la voiture, et la sensation est vraiment bonne. Bien sûr, il est impossible d’être tout le temps à la limite lors d’un rallye comme celui-ci, mais si nous restons concentrés, je pense que nous pouvons faire un bon rallye. »

Et pour cette épreuve, Teemu Suninen rappelle l’importance des ouvreurs, de retour pour ce rallye asphalte.

« Les ouvreurs seront également très important la semaine prochaine – et je pense que c’est l’événement le plus important pour eux après le Rallye Monte-Carlo. Il y a toujours beaucoup de cordes ici qui apportent beaucoup de saleté sur la route. Les conditions peuvent tellement changer d’un virage à l’autre, ce qui implique beaucoup de changements dans les notes.”

Participations de Teemu Suninen en Allemagne

  • 2018 : 5e (Ford Fiesta WRC)
  • 2017 : 16e (Ford Fiesta R5)
  • 2016 : 57e (Skoda Fabia R5)
  • 2015 : 19e (Ford Fiesta R5)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kivala dit :

    Je reste encore perplexe face à la contre-performance simultanée en Finlande de Suninen en WRC et de Camilli en WRC2, tous deux totalement transparents dans un rallye où généralement ils performent. Au point que je me demande si, à la suite de la destruction par Paddon d’une Fiesta WRC dès les essais, les pilotes M-Sport n’ont pas eu comme consigne au départ de ne surtout pas bousiller une caisse de plus. Or en Finlande, LE rallye du « ça passe ou ça casse », si on n’a pas le feu vert absolu et donc pas l’esprit totalement libéré, on dégringole automatiquement vers le rôle de figurant. Ce n’est qu’une simple hypothèse, mais je me pose vraiment la question.

  2. bazire dit :

    Pilote payant pour la deuxième année chez Malcom avec des perfs en dents de scie avec des sorties surtout en début de saison . ….Un rallye de Suède devant comme Lappi mais un Finlande pas comme Lappi ! ….étonnamment décevant par rapport au passé ….
    Va falloir faire des résultats dans les 5 voir 1 podium sur les derniers rallyes s’il veut continuer en WRC sans apport car ça commence à klaxonner derrière ! ……..

  3. roland59 dit :

    passé curieusement à côté du Finlande, il serait bien d’être dedans à l’ADAC… et bien sûr, devant Gus..

  4. jeanfrancois dit :

    Je le vois plus en testing ce week end ..
    Après il va sûrement vouloir s exprimer sur certaines es .
    Il faut aller au bout de l adac en emmagasinant un max .

  5. Denis dit :

    De la théorie à la pratique.
    Suninen a beaucoup d’atouts en mains, et comme il le souligne, les infos des ouvreurs, à propos des différentes surfaces, notamment dans Baumholder vont être capitales.
    A lui et à son copilote de jouer à présent pour faire oublier un piteux Finlande

  6. saxonic dit :

    si un peu de pluie et avec son ordre de départ, les cordes vont être bien sales pour teemu

    • Adrian dit :

      Elles ne seront pas très sales pour lui, il est 6e du championnat donc 5e à partir vu que Evans (4e) n’est pas présent (A voir ensuite sa position lors de la fin de la 1e journée). Elles seront sales pour Katsuta, Gus ou Latvala notamment lors de la 1e journée.