Y.Bonato : “Je suis le seul responsable de ce mauvais résultat”



Trois semaines après avoir décroché sa première victoire de la saison à Antibes, Yoann Bonato n’a pas su enchaîner sur les spéciales du rallye Vosges Grand Est, sortant de la route alors qu’il était en bagarre au dixième face au futur vainqueur, Quentin Giordano.

Après ce troisième abandon en seulement quatre courses, le pilote CHL Sport Auto fait le bilan de sa situation alors qu’il s’apprête à disputer trois épreuves (Lettonie, Rouergue et Rome) en seulement un mois.

Après ta victoire à Antibes, ta saison connaît un nouveau coup dur avec cette sortie au rallye des Vosges Grand Est. Quelles ont été tes premières réactions ?

“Nous étions évidemment très déçus, nous savions qu’un nouvel abandon après celui du Touquet puis du Charbo mettait une croix définitive sur le championnat de France 2022. C’est désormais chose faite et je suis le seul responsable de ce mauvais résultat. C’est la course, c’est le rallye, c’est le sport et il faut accepter ces moments pour savourer encore mieux les meilleurs…”

Avant cette faute, tu as souvent dit que Quentin Giordano avait un rythme supérieur à toi et qu’il fallait prendre des risques pour le suivre. Est-ce que c’était encore ton avis alors que tu étais à seulement six dixièmes de lui après l’ES7 ?

“Oui nous sommes clairement dans l’incapacité de suivre le rythme des Polo cette année. Je savais qu’en augmentant le rythme samedi, nous nous exposions à des risques de sortie de route. Tout le monde en était bien conscient mais nous avons décidé de jouer notre carte à 100%.”

Revenons sur ta sortie, peux-tu nous expliquer ce qu’il s’est passé ?

“Nous sommes arrivés un peu vite dans ce virage négocié à haute vitesse, l’arrière de la voiture à mordu l’herbe puis nous avons fait un tour de manège avant de terminer dans le champ de l’agriculteur.”

Sur cette épreuve, l’équipe CHL Sport Auto avait aligné quatre Citroën C3 Rally2. Quels conseils as-tu pu donner à tes coéquipiers de team ?

“J’essaie de me rendre disponible pour aider les autres pilotes. Tout le monde n’a pas les même besoins, Quentin Gilbert connaît bien la voiture alors qu’Hugo Margaillan est plus dans la découverte de l’auto. J’ai aussi bien discuté avec Thomas Anacleto, mais je ne veux pas imposer quoi que ce soit aux autres équipages. Mes acquis et set up sont ouverts à tous et chacun fait comme bon lui semble.

J’ai aussi pris Patrick Henry à mes côtés, c’était sympa de le retrouver, ça nous a rappelé notre jeunesse et le temps des super 1600 !!”

Sur le bilan comptable, ce “résultat blanc” rend ta quête du titre forcément encore plus compliquée. Est-ce que tu n’y crois vraiment plus ?

“Depuis le Charbo, nous sentions qu’il serait difficile de se battre pour le titre cette année. Nous sommes vraiment navrés pour notre équipe et nos partenaires, espérons que le championnat d’Europe nous permette de réaliser de belles performances à l’international.”

Est-ce que cette sortie va remettre en cause ta participation au rallye de Lettonie ?

“Nous serons bien au départ de la Lettonie, financièrement l’accumulation des abandons rend les choses très difficiles, mais l’équipe CHL, Citroën et nos partenaires, nous poussent à continuer et nous ne savons même plus comment les remercier si ce n’est en essayant de faire au mieux dans les prochaines épreuves. Avec la magnifique course de William Wagner, sa progression depuis l’Antibes puis aux Vosges, nous espérons pouvoir nous battre pour le podium sur les prochaines épreuves, il ne faut pas oublier Nicolas Ciamin, qui s’est montré très rapide également.”

Quels seront tes objectifs sur cette épreuve ?

“Nous n’avons quasi aucun roulage sur cette surface, difficile dans ces conditions de prétendre à un quelconque résultat. Nous tâcherons de progresser tout au long de l’épreuve et récupérer un maximum d’informations pour CHL et Citroën. Le résultat sera la cerise sur le gâteau.

Un dernier grand merci aux nombreuses personnes qui ont montré leur soutien dans cette période un peu délicate. Nous tâcherons de rebondir au plus vite, et si possible pas contre un talus cette fois !”




S’abonner
Notification pour
guest
12 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
saxonic
saxonic
3 mois il y a

allez les gars, votre équipe, équipage au top, mauvaise saison mais ça reviendra, chaque jour suffit sa peine.
on verra ce qu’il se passe au prochain rallye, giordano aurait aussi bien pu perdre dans la dernière es, combien de fois ça arrive de pousser jusqu’à une sortie .
Un titre ne se fait pas que sur des victoires, promis je pense pas à ogier en disant ça

jh74
jh74
3 mois il y a

les Polo sont imbattables ? Poutant Stéphane Lefebvre les bat? Enfin bravo pour ta franchise et bon courage pour la suite parce que prengre le départ en se disant je ne pourrais pas le battre (Giordano) ça doit mettre une sacré pression