J-M Cuoq : « Huit titres, c’est sympa ! »



Vainqueur aux Cardabelles ce week-end, Jean-Marie Cuoq vient surtout de remporter son huitième titre de champion de France des rallyes Terre, onze ans après un premier sacre en 2005 au volant d’une 206 WRC !

Interview-Jean-Marie-Cuoq-Cardabelles-2016

Au lendemain de ce trophée, le pilote ardéchois est revenu avec nous sur ce huitième succès, acquis avec Marielle Grandemange comme l’an passé.

« Bien sûr, c’est une grande satisfaction pour nous. Le huitième titre, c’est un chiffre qui sonne plutôt bien. On a démarré notre aventure en championnat de France des rallyes Terre en 2004 et on avait loupé le titre pour seulement quatre points alors que nous avions gagné cinq manches sur huit mais abandonné trois fois. Nous sommes conscients que ce n’est jamais facile de gagner un titre comme ça, il faut être régulier et ne pas faire d’erreurs surtout.

Cette année, c’est une belle saison même s’il n’y avait que cinq manches. Aux Causses, c’était bien parti avant de rencontrer des problèmes mécaniques en fin de rallye, ce qui nous fait perde deux places. Au Diois, on a rapidement compris qu’il fallait assurer des points, d’ailleurs beaucoup de pilotes se sont posés et on fait des erreurs. Les spéciales étaient très poussières, techniques et étroites, ce n’était pas évident en ouvrant la route.

A Langres, on a retrouvé un bon rythme pour s’imposer une première fois alors qu’au Lozère, cette crevaison dans la dernière spéciale nous fait perdre la victoire et la tête du championnat. Julien avait pris la même pierre que nous mais n’avait pas crevé.

Aux Cardabelles, Julien a voulu parti très fort tout de suite, on savait que ça allait être difficile pour lui en ouvrant la route. C’est dommage de terminer là-dessus, car c’est un gars que j’aime bien mais c’est comme ça. Je pense que Julien est arrivé un peu plus vite que moi sur cette bosse, chaque année cet endroit est différent en fonction de la gravette ou non, c’est toujours délicat.

Pour la fin de saison, on va rouler au rallye national des Monts-Dôme, normalement avec la C4 WRC. Pour le Vaucluse, on verra, rien n’est décidé encore pour l’instant. Pour l’année prochaine, c’est encore trop tôt pour le dire, j’ai mon entreprise à faire tourner et la Terre propose vraiment un format parfait pour moi. Je peux me dégager quelques jours dans mon emploi du temps et me faire plaisir avec ma C4 WRC sans trop me prendre la tête. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. vince 63 dit :

    Félicitations pour ce nouveau titre….J espère quand même qu il fera quelques manches du championnat de France asphalte l année prochaine. …..Il nous a beaucoup manqué. …

  2. LOSSE Jean-François dit :

    Bravo Jean-Marie !
    Ce Cardabelles était délicat avec un retard de 6 points.
    Il ne fallait pas se tromper… Mais comme d’hab tu as assuré. J’étais dans las spéciales et même sans concurrent direct pour le championnat tu as fais le spectacle. Toujours agreable de voir ton pilotage.
    Bravo aussi à Marielle et à l’équipe des bucherons… et à Raph bien sur !