Quatre pilotes pour un titre



À deux rallyes du terme de la saison, quatre pilotes sont encore en course pour décrocher le titre mondial dans la catégorie WRC2 dont le dénouement parait encore bien indécis.

WRC2

Même si, comme indiqué précédemment, il reste deux épreuves à disputer cette saison, le rallye de Grande Bretagne qui débute ce vendredi peut déjà être décisif dans l’attribution du titre en WRC2.

Elfyn Evans se trouve actuellement dans une position d’attente puisqu’il a déjà validé ses six résultats pris en compte pour son classement final mais peut être sacré dès ce weekend, sans même prendre le volant, en cas de mauvais résultats de ses adversaires. Le gallois reste malgré tout sous la menace directe de trois pilotes encore en lice pour décrocher le titre.

Deuxième, Teemu Suninen compte 15 points de retard sur le pilote M-Sport et peut donc légitimement espérer souffler le titre en cas de victoire ce weekend (où même de deuxième place). Un résultat largement à sa portée puisqu’en 2015, le finlandais avait justement décroché sa première victoire dans la catégorie au Pays de Galles.

Absent depuis le rallye d’Allemagne où il s’était imposé, Esapekka Lappi accuse un retard de 38 points sur Elfyn Evans et reste mathématiquement dans la course puisque le finlandais sera au départ des deux derniers rallyes de la saison, comme son coéquipier Jan Kopecky (40 points de retard) bien relancé après sa victoire en Espagne.

Ils sont donc quatre prétendants encore en lice pour décrocher le titre mondial en WRC2 après une saison qui aura attiré encore plus de quarante pilotes différents.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Buz dit :

    Moi perso je vais mettre une pièce sur Lappi!!!! Encore deux résultats possibles pour lui et avec le faible plateau en Australie dans la catégorie il a de réels chances. Tout dépendra bien sur du résultat de Suninen en Grande Bretagne mais je pense que Lappi est dans l ensemble plus rapide. Et bien sûr il va falloir compter sur l expérience de Kopecky toujours présent au plus haut niveau.

  2. Dominique dit :

    Suninen ne compte actuellement que 15 points de retard sur Evans en raison d’une pénalité de 25 mn infligée à Turan à l’issue du rallye de Catalogne, redonnant la 4è place à Suninen et 2 points de plus. Le classement est ainsi sur le site du WRC en attendant le résultat d’un éventuel appel de Turan. Si le résultat du RACC était définitivement entériné, une 3è place de Suninen en Grand-Bretagne le mettrait à égalité avec Evans.