Abandon confirmé pour Sainz



L'équipe Peugeot a confirmé l'abandon de Carlos Sainz.

Leader du classement général au départ de la 10ème étape, l’espagnol a connu une journée très compliquée qui s’est terminée par la casse d’une entretoise reliant le moteur à la boite de vitesse.

Remorqué jusqu’au bivouac, l’équipe française n’a pu que constater les dégâts trop importants pour permettre à l’équipage de continuer l’épreuve.

À 53 ans, El Matador loupe donc une belle occasion d’ajouter un second Dakar à son palmarès. Le pilote Peugeot aura tout de même montrer encore de belles aptitudes lors de ces 10 étapes en signant notamment deux scratchs et cinq deuxième temps.

dakar




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Axel dit :

    On observe surtout que les Peugeot n’ont pas ce qu’il faut pour gagner un Dakar: cardans fragiles, suspensions surchauffantes rendant les autos inconduisibles, maintenant entretoises mal calculées menant à la rupture. Juste du mauvais engineering, inadapté aussi conditions particulières de cette compétition ! Même le choix du node de propulsion (2RM, vraiment ???) est douteux et à couté des heures de retard déjà. Les pilotes n’y sont pour rien et subissent simplement les conséquences.

    • Kaizer Sauzée dit :

      Une auto pas fiable et inconduisible qui a fait tous les scratchs la première semaine…
      Beaucoup de pilotes aimeraient en avoir une en main pour ce dakar.

      Et contrairement à ce que tu dis le pilotage a un très grande importance dans la fiabilité d’une auto de course.

  2. Denis dit :

    Dommage pour Son Éminence SAINZ !
    Pas épargné par les soucis mais il faut observer que sur ces dernières années, il me ménage pas, au contraire d’autres pilotes, sa monture…
    Sa PEUGEOT 2008 DKR n’a pas supporté d’être martyrisée.
    Restent en course pour la firme sochalienne, PETER , LOEB et DESPRES.