Classement Championnat WRC-2 2019



En Sardaigne, le WRC-2 se présentait avec un plateau assez similaire à celui du Portugal, manche précédente du championnat.

Rapidement, trois hommes se sont joués la victoire avec Pierre-Louis Loubet, Nikolay Gryazin et Takamoto Katsuta. Favori au titre, Ole Christian Veiby a lui connu d’emblée de gros problèmes au point de ne pas repartir de la super-spéciale jeudi soir…

Pour la victoire donc, c’est le français Loubet qui a réalisé le meilleur début de rallye, suivi par Gryazin et Katsuta, le japonais étant déjà relégué à près d’une minute le vendredi soir. Le samedi, le pilote du team 2C a creusé l’écart en tête avant de crever en fin de journée, laissant la première place à Katsuta pour 18s. Avant ce problème, Gryazin avait renoncé après avoir arraché une roue.

Ce dimanche pour finir, Pierre-Louis Loubet a rapidement repris la tête de cette épreuve, bien aidé par les problèmes moteur de Takamato Katsuta. La fin de rallye n’a pour autant pas été tranquille pour le jeune français, victime de problèmes de différentiels.

A l’arrivée, il s’impose devant Kajetan Kajetanowicz et Simone Tempestini. Au championnat, le jeune corse réalise forcément une très belle opération et grimpe au deuxième rang du championnat.

Classement Championnat WRC-2

  Drapeau-MCDrapeau-SWEDrapeau-MEXDrapeau-FRADrapeau-ARGDrapeau-PORDrapeau-SARDrapeau-FINDrapeau-ALLDrapeau-GBRDrapeau-ESPDrapeau-AUSTOTAL
1Benito Guerra2518188       69
2Pierre-Louis Loubet   1  2525      51
3Ole Christian Veiby15250 010      50
4Takamoto Katsuta   121025        47
5Nikolay Gryazin 1018 10       38
6Alberto Heller1512 6       33
7Kajetan Kajetanowicz   15   18      33
8Fabio Andolfi   25   6      31
9Emil Bergkvist 12    18       30
10Marco Bulacia18    12      30
11Pedro Heller  0 251        26
12Yoann Bonato250         25
13Rhys Yates121 10          23
14Paulo Nobre    156        21
15Henning Solberg 6    15       21
16Adrien Fourmaux18 2          20
17Emil Lindholm18            18
18Guillaume de Mevius   6  28      16
19Simone Tempestini      115      16
20Johan Kristoffersson 15            15
21Alejandro Cancio     15        15
22Cristobal Vidaurre     12        12
23Eerik Pietarinen      12       12
24Samuel Israel     10        10
25Nicolas Ciamin10            10
26Vicente Israel     8        8
27Manuel Villa8            8
28Eyvind Brynildsen 8            8
29Sébastien Bedoret   8          8
30Eduardo Castro     4        4
31Patrick Flodin 4            4
32Pedro   4          4
33Armindo Araujo      4       4
34Francisco Lopez     2        2
35Mattias Monelius 2            2




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. roland59 dit :

    après Sardaigne:
    – Loubet revient pleinement dans le jeu quand Veiby laisse gros…
    belle compétition ce WRC 2..

  2. roland59 dit :

    très beau 1er succès de Loubet… depuis le temps … bravo.
    les malheurs de Veiby font le bonheur de Guerra qui prend le large…
    bon point à Gryazin qui montre tout en continuant son apprentissage…

  3. 4wd dit :

    Que devient adrien fourmaux et quand le reverra t-on ?

  4. Christian DUMAS dit :

    je pense que le problème est le suivant:la ffsa sait que Sébastien OGIER arrêtera vraisemblablement fin 2020 et ils veulent « à tout prix » trouver le SUCCESSEUR!!(15 ans sans interruption,ça marque!)je ne pense pas qu’on puisse « fabriquer »un champion du monde en 2 ans et j’ai l’impression que le résultat final est qu’on grille beaucoup de monde.
    il me semble aussi que pour eux,seul « rallye jeunes » compte.

  5. Lol dit :

    C’est cette catégorie qui devrait être en wrc2 pro. Lol

  6. Kivala dit :

    5 manches, 5 vainqueurs différents : au moins il y a de la diversité…

  7. roland59 dit :

    cette séquence latine resserre et va sans doute encore modifier le provisoire… provisoirement..

  8. Spectator dit :

    Quand je parlais hier du contexte pour Fouramux je pensais au Touquet et au passage par la case Hôpital. Quand Nicolas avait découvert la Corse ave la i20 R5 il avait un peu plus d’expérience qu’Adrien cette année et il était en effet compétitif avant de sortir ( 7ème des R5). Ce sont deux jeunes espoirs prometteurs, on verra à l’avenir! Laissons leur un peu de temps c’est ça l’important.

  9. Jeff BOULET dit :

    Camilli fait une fois de plus une course extraordinaire, et ça ne sourit toujours pas ! Ciamin a réalisé une belle perf’ sans toutefois inquiéter Eric. Vouloir comparer Ciamin à Fourmaux est impossible. Nicolas possède une bien plus grande expérience et a couru 3 saisons de circuit avant d’attaquer là sa 4ème année de rallyes. Adrien effectuait ce week end sa 21ème course seulement ! Lors de son 21ème rallye, Ciamin n’arrivait pas encore à gagner en JWRC… Sans parler de la VW Polo qui semble une toute autre arme que la Fiesta. Un bon pilote ne devient pas subitement mauvais. Un mauvais ne devient jamais bon. Je ne me suis jamais posé la question de savoir si Adrien Fourmaux était bon ou pas. Il est très bon, très talentueux et très rapide, personne ne peut dire le contraire. Dire qu’il est le nouveau Loeb ou le nouvel Ogier est prématuré et impossible. Seul l’avenir le dira. Dans ce milieu, l’écart est infime entre héros et zéro. Il y a quelques temps, nombreux étaient ceux qui faisaient passer Tanak ou Evans pour des intermittents du spectacle. Le rallye est une discipline difficile, exigeante et souvent ingrate. Camilli le sait ! L’expérience y demeure primordiale. Et puis il faut être au bon endroit au bon moment et ça… Passer d’une formule de promotion nationale au WRC est à une promotion à double tranchant. La marche est haute. Ceci dit, je ne pense pas que Malcom Wilson ou Nicolas Gilsoul seraient aussi dithyrambiques au sujet d’Adrien s’ils avaient le moindre doute au sujet de son potentiel. Le plus dur sera de confirmer et ça c’est vrai depuis la nuit des temps. Avec seulement 17 rallyes comme bagage, passer d’une petite traction avant à une R5 (et pas la plus rapide) en mondial demande plus que du talent : de l’expérience, du roulage, encore et toujours des kilomètres… et un peu de chance aussi. Adrien a réalisé un premier Monté Carlo parfait (comme Loeb et Ogier en leurs temps) c’est un signe fort. Il s’est fait piéger au Touquet, certes, comme d’autres…En Corse, il n’a pas été irréprochable mais pas chanceux non plus. Je préfère me réjouir de la bonne santé de notre filière française qui reste une exception et qui nous sort régulièrement des pilotes d’exception ! Et je pense qu’Adrien en fait parti.

    • Michel dit :

      Pas tout à fait d’accord, Nicolas Ciamin a fait 2 années de circuit et il a Gang le Finlandais à son 22eme rallye -en faisant 2 ou 3 à ceux d’avant-
      Malcom Wilson lui a offert 2 saisons de Mondial parce qu’il l’avait vu ce truc en plus.
      Pour Adrien il est payé par la FFSA pour le faire rouler, c’est mas le même contexte.
      Après on ne peut pas vraiment comparer puisque Adrien Fourmaux n’a pas fait de mondial dès sa 1ere saison.

  10. arnault dit :

    Ce Tour de Corse me laisse sur ma faim en WRC 2 , quand je voir les performances de Eric Camilli qui a fait quand mème la majorité des meilleurs temps dans sa catégorie et qui a dominer de la tête et des épaules cette course avant sa crevaison et la destruction de sa voiture par le feux , Eric mérite qu’un décideur se penche sérieusement sur ce potentiel pour lui offrir vraiment une opportunité réel,il a le talent et surtout l envie ,
    un autre pilote mérité aussi de terminé ce TDC , Nicolas Ciamin qui a démontrer aussi son potentiel et ses qualités dommage qu’une banal panne de DA l’est empêcher de prouver toute sa capacité encore un pilote que certains top team devrais regarder vraiment de plus prés la relève est parmi eux

  11. Spectator dit :

    Fourmaux ne sera jamais un vite… tu connait le contexte Micka2b? L’écart réel n’est pas 1.5 » au kil, c’est débile. Fourmaux est un vite. Discutes en avec Gilsoul qui a copiloté Thiry, Abbring ou Meeke et qui lui te dit : Fourmaux est un très vite!!

    • Micka2b dit :

      De quel contexte tu parles???
      Celui d’un jeune sur lequel on mise mais a qui on ne laissera plus jamais sa chance après cette saison?? Ou celui d’un jeune qu’on propulse trop vite en avant et qui va se planter car il a trop de pression????

    • Micka2b dit :

      Es10: 25,62km.
      Camilli 16’35
      Fourmaux +35″.
      Rien à ajouter…

  12. Micka2b dit :

    Est ce que quelqu’un se rend compte de ce qu’a fait camilli ce week-end?
    Il n’a pas rouler depuis le mois d’octobre en competiton, il arrive avec un nouveau copilote qui n’a jamais rouler à ce niveau là, (d’ailleurs je tire un immense coup de chapeau à FX pour sa perf toute aussi impressionnante que celle d’Éric), et il a mis d’accord tout le monde pendant presque 2 jours sans jamais être inquiété à la régulière. Qui peut me dire si quelqu’un mérite plus une chance que ce mec??? Il est depuis 2 ans la référence en r5 et va vite sur toute les surface.
    Si messieurs budar, wilson , makkinen cherchent un pilote ils l’ont sous les yeux. Ciamin (0″5 au kil) si jeune soit il, n’a pas encore le niveau du wrc2. Bonato, a été le seul à tenir un peu le coup , et fourmaux (1″5 au kil) ne sera jamais un vite. Donc la ffsa c’est a vous de voir. Mais je trouve ridicule de voir un mec comme Éric se retrouver sans volant avec le talent immense qu’a ce garçon…

    • Bea dit :

      Ciamin n’a pas encore le niveau en WRC2 ? C’est comique ça…
      quand on est dans le trio de tête on n’est donc pas au niveau ?
      Et c’est normal que Camilli soit au dessus, parce qia plus que tous l’expérience du mondial, en ayant roulé au plus haut niveau.
      Et il développe la voiture sur laquelle il roule, ce qui fait qu’il l’a connaît mieux que personne et a fait énormément de km avec.
      C’est incontestablement un très bon pilote, qui a eu sa chance mais n’a pas réussi à concrétiser.
      On lui souhaite d’avoir une deuxième chance mais de dire que Ciamin n’a pas le niveau c’est infondé !
      A ce compte là qui à le niveau alors ?

      • Herve dit :

        Enfin Camilli c’est un sacré cran au dessus. Car il a plus d’expérience oui mais il roule jamais. Et Ciamin n’est plus à zéro non plus. c’est incroyable quand même faut être honnête avec soit même et féliciter les pilotes qui font des merveilles pareilles. mai ciamin oui un bon avenir je l’espère

      • Micka2b dit :

        Ciamin n’a pas le niveau pour jouer la victoire en wrc2. Faut pas se méprendre sur mes propos. Et top 3 mais 50 secondes après 80km de chrono je trouve pas que ça soit siffisant. Cest mon avis perso. Par contre si on parle de km parcouru par ciamin avec la Polo et ceux fait par eric je pense que ça se vaut largement. Sachant que cest son 4 eme rallye avec la voiture + les séances d’essais pré rallyes on est pas loin des 1000km. Voir plus. Eric n’en n’a guère plus. Ou alors très peu.

    • Pierre12 dit :

      Commencez par comparer ce qui est comparable.
      Fourmaux n a même pas 500 kms en R5!
      Ciamin et Camilli ont fait combien de rallyes et combien de kms en R5 ou autres???
      Un peu de sérieux.
      Merci

      • Romrom dit :

        Pas 500km ? Entre les 4 rallyes en R5 et les tests il doit bien les avoir dépassé quand même !
        Adrien est un très bon mais il aurait dû aller faire une saison d’apprentissage du mondial en Junior, c’etait bien plus judicieux !
        Le mettre sans expérience en R5 sur des rallyes aussi exigeants que le WRC c’est lui brûler les ailes.
        S’il ne performe pas parce qu’il apprend on va dire qu’il n’est pas bon et s’il va vite mais sort pareil.
        La FFSA l’a mit dans une mauvaise position qui ne peut que le desservir.
        Ils pensaient sûrement qu’il allait aller vite et finir ses courses mais ce n’est facile, surtout quand on sait qu’en rallye l’experience est primordiale.

  13. Jean dit :

    Qui gère le refuel?
    Si je ne m’abuse c’est l’ingénieur qui donne les instructions a total et total qui rempli?

    Et donc la seul voiture qui fait face a une erreur professionnel c’est celle où il est inscrit igol dessus?

    Donc faute de l’ingénieur ou total uniquement?
    Je veux pas lancer de polémique mais ça donne envie de se poser des questions…

  14. tiberi dit :

    très déçu pour camilli qui mérite un vrai volant et un vrai programme . quelle vitesse et maîtrise en WRc2!

  15. chrispatagonie3 dit :

    « C’est d’abord Yoann Bonato qui renonce, victime d’un problème au refuel matinal. » Alors 2ème, Yoann doir renoncer sur panne d’essence au km 10 de la seconde ES du jour. Qui va reconnaitre cette grave faute professionnelle car pour le moment c’est silence radio de ce côté la. Dans l’interview du vendredi soir, il dit prendre des risques et être à la limite. Tout ça pour terminer ainsi ? Le plus dégueulasse c’est qu’un podium était largement possible et même la victoire suite au malheur d’Eric Camilli ce qui l’aurait propulsé en tête du WRC2. J’espère que nous en serons plus et que le ou les coupables de cette erreur monumentale prennent leur responsabilité.

  16. JeanLouis dit :

    Du grand Camilli, chapeau.

  17. Nanard73 dit :

    Ciamin, Ciamin, Ciamin…….faut aider ce jeune….c’est un futur très grand…..j’étais au Touquet, j’étais en Corse…..Bonato et Camilli ont eu un moment de leur carrière leur chance et font des temps grâce à leur grande expérience mais Nicolas a 21 ans et ce qu’il fait c’est la marque des plus grands. . Je ne suis ni un financier ni un mécène mais si j’avais les moyens je l’aiderais de tout cœur.

    • chris dit :

      Euh faut quand même être aveugle Camilli a tout simplement tourné autour de tout le monde dont Ciamin qui a quand même 3 ans de mondial maintenant faut regarder les choses en face Camilli c’est le pilote remplaçant du WRC. Et si on regarde il n’a que 60 rallyes c’est pas énorme donc son avenir est devant renseigne toi un peu et surtout il ne roule plus depuis des mois c’est encore pire. Bravo à lui et je crois que je suis vraiment pas le seul à avoir été époustouflé encore une fois par ses temps de folie et sa régularité. bref la discussion n’existe pas et je souhaite à ciamin un jour d’évoluer et d’arriver à son niveau car c’est un bon jeune oui.

      • Jéjé dit :

        Camilli ne roule jamais ? Entre le développement de la Polo et ses coachings, il roule, il roulait encore hier dans le sud pour coacher Lions en vue du Grassd.
        Et vous oubliez que son expérience en mondial est énorme ! On ne peut pas comparer Ciamin qui a fait 5 rallyes en WRC2 avec Camilli quand même, soyez logiques.
        Ce qui n’empeche que oui Camilli est un bon pilote et il aurait certainement sa place en WRC2 mais il a eu sa chance et ça n’a pas marché, alors il est peu probable qu’un constructeur mise de nouveau sur lui !
        Les places sont chères et des gars comme Paddon ou Breen se retrouvent aussi sans volant

  18. natlin dit :

    bien pour le russe gryasin, autre chose que les debiles lukyanuk et novikov

  19. JeanFab dit :

    Incroyable Camilli ce week end. C’est pour moi l’homme du rallye bien sur avec Evans. Il mérite définitivement une place en WRC et je pense il l’aura car il n’est pas seulement vite que sur asphalte mais même plus sur terre.

  20. Robin dit :

    Un grand bravo à Camilli quand même qui a bluffé tout le monde sur les 8 premiers scratchs quand même et tout çà avec un copilote qui n’est pas celui habituel. Il était clairement au dessus du lot mais comme souvent, sa malchance avec la mécanique ne l’a pas aidé… Vraiment déçu pour lui !

  21. roland59 dit :

    tout est dit… si je peux me permettre, j’ajouterais la non moins belle prestation du jeune Gryazin…
    Andolfi/Gryazin pour un top… j’y pense beaucoup…
    et veiby pour un flop… également…

    • Rallye-Sport.fr dit :

      Cette manche aurait mérité un top/flop spécial WRC-2 !

      • roland59 dit :

        oui effectivement, il y avait de quoi…
        et pour revenir brièvement sur Gryazin, arrivant d’ERC , découvrir le Corse (je crois) et le faire comme il l’a fait… pour moi, c’est presque mieux qu’Andolfi avec son expérience plus étoffée.
        en tout cas, je l’ai déjà dit, mais je le veux le redire, bravo pour le superbe travail que vous faites…

        • Rallye-Sport.fr dit :

          Avec 3 jours d’essais, Gryazin avait de quoi être préparé tout de même. Et la Corse était nouvelle pour tout le monde ou presque de toute façon.

          • roland59 dit :

            ah ouais, 3 jours… il s’était donné les moyens.. et il a bien travaillé… 🙂
            il est vrai que le renouvellement était conséquent… et gommait partie de l’expérience du vainqueur…

          • Iza dit :

            Gryazin c’est 3 jours d’essai en Corse un mois avant, puis avant le rallye essai en Italie puis une journée en Corse, je pense qu’il était le plus préparé !

  22. roland59 dit :

    clairement, après le « faux » départ des Rovanperä/Pietarinen, la route fut (trop rapidement) un peu plus dégagée… néanmoins leurs pilotes ont bien travaillé et un très bon Huttunen fut le seul à pouvoir rivaliser en se montrant menaçant jusqu’à la 18ième… quand Mads n’a pas su le faire…

  23. LEVIN dit :

    Bonato a réussi à amener la toute nouvelle C3R5 sur la plus haute marche du podium en championnat de France , il l’amène encore sur la plus haute marche au rallye Monte Carlo ,reconnu des plus difficiles en championnat du monde … Comment se fait-il que Citroen ne soit pas plus reconnaissant de sa fidélité et de ses performances ???
    Un petit effort Mr Budar,….

  24. chrispatagonie3 dit :

    Après le WRC3 l’année dernière, Yoann remporte le WRC2. Quel dommage de ne pas le voir sur un programme complet en WRC2 pour jouer avec les cadors de la catégorie. Ou du moins 6 ou 7 manches. Pour un pilote qui a appris à conduire sur la neige et la glace des 2 Alpes, il est étonnat de ne l’avoir jamais vu engagé au rallye de Suède. Ce terrain lui irait à merveille, même si ce n’est que mon avis. Avec Mads Ostsberg en WRC2 Pro et Yo en WRC2, Citroën serait bien armé face aux autres équipes. En 2016 et 2017, alors qu’il n’était pas champion de France et qui revenait grâce à CHL au plus haut niveau, il bénéficiait d’un programme de dingue ( championnat de France + 6 manches en mondial ). Deux titres de champion de France plus tard, il n’a de prévu cette année que 3 courses en Mondial ( Monte-Carlo Corse et Allemagne ) + normalement de nouveau le CFR. Allez M Budar, un petit effort, soit vous lui rajoutez quelques manches en WRC2, soit confiez lui une WRC pour l’Allemagne ou la Corse. Noël est déjà passé mais j’y crois encore…..Que sa fidélité envers la marque soit récompensée à sa juste valeur.

  25. Kaizer Sauzée dit :

    La France tient là 2 pépites à suivre et à soutenir pour arriver au plus haut niveau. La série des champions français n’est pas encore terminée et l’avenir semble s’éclaircir.

  26. Max25 dit :

    J ai du mal à comprendre l interais du wrc2 pro

  27. jh74 dit :

    Bravo à Yoann il mériterai vraiment une place en WRC Citroen devrait y penser ils doivent bien avoir 1 ou 2 millions avec les bénefs qu’ils font

    • Luccio dit :

      D’accord,mais ils ont une logique comptable qui nous échappe. Combien de services compétition se battent avec les services financiers et marketing pour obtenir un budget conséquent ? Si Bonato ne peut pas aller en wrc, au moins qu’on lui fasse faire le championnat wrc2. Il a l’étoffe pour remplacer Lefebvre

      • paddy06v dit :

        Lefebvre n’a que 26ans et doit encore (ou finir de) murir avant de bien concrétiser complètement. Il est surtout rapide mais s’expose souvent à des soucis….
        Ciamin fait un peu la même chose avec souvent des soucis comme les crevaisons qu’il faut savoir éviter. Bonato lui fait le boulot

        • Charles Castelli dit :

          Je pensais qu’il était plus âgé et que c’était là le frein à sa carrière; autant pour moi.

        • Ivo dit :

          Lorsque tu conduit une daube en WRC la C3… c’est très mal engagé jeune au haut niveau tu dois faire tes preuves etc…
          Les scandinaves ont un viviers de talent inépuisables: Leurs mentalités c’est fonce et si tu casse l’auto dis toi que c’est le métier qui rentre.
          En France c’est l’inverse, ils prennent un jeune talent, flatte son égo lui dise roule vite apprend prend du plaisir en ajoutant à la fin évite de froisser l’auto, du coup les pilotes affrontes les spéciales avec un frein dans la tête