Bouffier remet son titre en jeu




Vainqueur en Corse en 2013 au volant de la 207 S2000, Bryan Bouffier peut, si il triomphe à nouveau, rentrer un peu plus dans les statistiques de ce rallye si exigeant.

En effet, seulement cinq pilotes ont remporté deux fois de suite ou plus le Tour de Corse depuis sa création. Après sa victoire en 2013, le pilote français peut égaler les performances de Markku Alén, Didier Auriol, Bernard Darniche, Sébastien Loeb et Colin McRae s’il parvient à terminer à s’imposer samedi soir à Ajaccio.

ent à terminer à s’imposer samedi soir à Ajaccio.

Ce weekend marque également le retour du pilote français en ERC, puisqu’il ne s’était pas engagé en championnat d’Europe depuis le rallye d’Acropole (28-30 mars).

A cette occasion, Bryan Bouffier a répondu à quelques questions lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-rallye.

« C’est un grand plaisir pour moi de revenir ici en Corse. C’est un bel événement et l’un des rallyes que je ne peux pas manquer dans une saison. J’arrive ici avec une grande motivation pour mon retour dans ce championnat. Il y a longtemps que je n’ai pas participé à une manche de l’ERC. Il y a beaucoup de très bons pilotes et une concurrence énorme, mais j’ai eu l’occasion de faire d’autres courses, notamment avec Hyundai. Je ne l’ai pas fait beaucoup de kilomètres mais j’ai conduit quelques voitures intéressantes cette année. » 

Ce weekend, le pilote originaire de la Drome s’aligne au volant d’une Fiesta RRC qu’il découvre.

« Bien sûr, c’est une voiture fantastique et nous allons voir ces deux jours si j’ai un bon feeling avec la voiture. La voiture que j’ai conduit au Monte Carlo était finalement assez proche même si c’était une WRC. J’ai fait 30 kilomètres de tests la semaine dernière, la voiture est incroyable. Mais dans ce championnat il faudra attaquer dès les premiers kilomètres parce que le niveau est énorme. Mais je suis persuadé qu’on a une bonne voiture, et tout le reste pour faire un bon résultat avec l’équipe. Je pense qu’il nous faut juste un bon pilote maintenant ! »

Vainqueur ici l’an passé, il n’oublie pas de donner ses objectifs.

« Gagner l’année dernière était vraiment un sentiment fantastique mais cette année, si vous regardez sur la liste d’engagés, ça risque d’être vraiment difficile. Si je pouvais être sur le podium, ce serait déjà un très bon résultat. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *