Déclarations des pilotes Rallye de Suède 2010




Déclarations des pilotes / teams à l’arrivée du rallye de Suède 2010 Mikko Hirvonen (Ford WRT, vainqueur) : « C’est fantastique. Après avoir perdu le titre...

titre d’un point l’an dernier, je savais que je devais gagner plutôt que de courir à chaque fois pour de gros points, et c’est en cela un départ idéal. C’est une grande victoire pour nous et j’en veux beaucoup d’autres comme ça cette saison. C’est la première fois que je gagne la manche d’ouverture. J’ai essayé d’être plus agressif dès le départ dans tous les aspects de ma performance. Ce fut une décision courageuse samedi de changer les pneus, je l’ai fait et ça a payé et ce genre de décisions fait la différence entre gagner et perdre. Ce fut un rude rallye pour les pneus sur cette terre apparente et vous ne pouvez pas imaginer à quel point j’étais nerveux dans la dernière spéciale (ES16, 23,41 km). J’ai une année de plus d’expérience en termes de bagarre pour le titre et je pense que ça s’est. vu ici. Il faut que je continue de cette façon le reste de la saison. »

Sébastien Loeb ( Citroën WRT, 2e) : « Ce fut un rude week-end. Mikko a fait le rallye parfait. Même sans erreur, je ne sais pas si j’aurais pu le battre. Il a été très fort. Il n’y a rien à dire. Comme je l’ai toujours dit, je prends le départ de chaque rallye avec la victoire pour objectif. Mais si la victoire ne me semble pas à ma portée, je préfère prendre un maximum de points plutôt que de risquer une sortie de route. Je ne m’estimais pas comme favori sur cette épreuve et je suis tombé sur un adversaire qui a fait une course parfaite. C’est bien de commencer la saison en marquant de gros points, j’ai maintenant hâte d’être au Mexique pour prendre ma revanche ! »

Jari – Matti Latvala (Ford WRT, 3e) : « Ce résultat est un gros coup de fouet pour ma confiance. J’ai fait ce que j’avais annoncé en gardant ma régularité et c’est une super entame pour l’équipe. Ce ne fut pas facile car j’ai eu du mal à trouver de la vitesse vendredi. C’était frustrant car je pensais trop à piloter en faisant attention et j’ai surpassé ça samedi, et commençant à me relacer et les chronos ont suivi. »

Dani Sordo (Citroën WRT, 4e) : « Ma mission était simple : assurer la 4e place et marquer des points pour Citroën au championnat du monde Constructeurs. Mission accomplie, mais c’est parfois plus difficile de rouler un ton en dessous que d’attaquer sans retenue comme je l’ai fait vendredi. Je regrette évidemment de ne pas être sur le podium, mais comme Seb je suis maintenant tourné vers le prochain rallye. »

Sébastien Ogier ( Citroën Junior, 5e) : « C’est très un bon résultat. Je veux remercier ma super équipe. J’ai bien piloté le premier jour puis ce fut plus dur car il a fallu conserver notre 5e place. Ce résultat est très bion pour la confiance. »

Mads Östberg (Subaru AS, 8e) : « Cela a été un rallye frustrant. Il faudrait que la poisse nous lâche. »

Marcus Grönholm (Ford Stobart, 21e) : « Ce fut très dur de gérer les pneus. C’était très difficile de piloter. Revenir sur une autre épreuve ? Pfff,… je ne sais pas. Pour ça, j’aurais besoin de faire pas mal de kilomètres en essais. »

Kimi Räikkönen (Citroën Junior, 30e) : « J’ai heurté pas mal de murs de neige, et ce n’était pas un rallye facile pour débuter. Pour le Rallye du Mexique, je ne peux rien dire. Je n’ai jamais piloté cette voiture sur la terre. »

Malcolm Wilson (Ford WRT, directeur) : « Le pilotage déployé par Mikko dans le second passage samedi a été de loin sa meilleure performance dans le sens qu’il a géré sa journée et en même temps ses pneus. Il a mis toute son expérience au service d’une bonne utilisation de ses pneus. Il a notablement progressé ces dernières années au point de pouvoir maintenant battre le meilleur pilote du monde. Jari-Matti a parfaitement joué de rôle d’appui de Mikko et je ne pouvais rêver meilleur départ de la saison. »

Olivier Quesnel ( Citroën Racing, directeur) : « Sur un des terrains de jeu favoris de nos adversaires, nous n’avons pas démérité. Sébastien [Loeb] et Dani [Sordo] ont tous deux fait une superbe course, mais on ne peut pas gagner à tous les coups. En plaçant nos pilotes aux 2e et 4e positions, nous ne faisons pas une mauvaise opération pour les championnats du monde. Et j’ajouterais que nous serons dans une position parfaite pour aborder les spéciales sur terre du Rallye du Mexique. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *