Histoire de boucler la boucle




Comme un symbole, c’est là, mi-novembre de l’année 2002, lors du rallye de Grande Bretagne alors appelé Network Q Rally of GB, que Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen ont officié pour la première fois au volant d’une WRC en championnat du monde des rallyes.

es.

Floquée du numéro 28, la Subaru S6 WRC aux couleurs Pirelli ne terminait d’ailleurs pas la première journée, puisqu’un problème mécanique l’empêchait de terminer le premier passage de Rheola.

Pour l’anecdote, le championnat du monde des rallyes accueillait dans ses rangs un nouveau vainqueur puisque Petter Solberg y signait sa première victoire en carrière.

Douze ans plus tard, le pilote finlandais mettra donc un terme à sa carrière dans des contrées qui l’ont vu débuter au plus haut niveau.

« Cela va être un événement très spécial pour moi, ma dernière apparition en WRC. Je suis très impatient de revenir ici pour la dernière fois. Les spéciales sont vraiment excellentes – rapides et fluides – et je suis sûr que je vais profiter de chaque virage. J’ai toujours aimé cet événement. Il est difficile, mais je pense que c’est l’une des raisons pour lesquelles je l’aime tellement. Les conditions sont vraiment compliquées et le grip change tout le temps. Il peut y avoir de la boue, du brouillard, même de la neige, ce qui en fait un des plus grands challenges de l’année pour les pilotes. Ce serait bien de dire notre dernier adieu depuis le podium. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Nuno Mateus dit :

    Um grande piloto e um grande senhor que deixará muita saudade aos fãs do WRC. Desejo de muito sucesso para os seus novos desafios.

  2. Go ! dit :

    La gentillesse, la simplicité et la disponibilité de ce gars va manquer au WRC… Bon vent Mikko !