Doublé des DS3 WRC au shakedown




Les cinq Citroën DS3 WRC engagées au Rallye de Sardaigne, cinquième manche de la saison, participaient ce matin à la traditionnelle séance de mise au...

srcset="https://www.rallye-sport.fr/wp-content/uploads/2011/05/OgiersJOR0411tw084-300x161.jpg 300w, https://www.rallye-sport.fr/wp-content/uploads/2011/05/OgiersJOR0411tw084.jpg 970w" sizes="(max-width: 300px) 100vw, 300px" />Les cinq Citroën DS3 WRC engagées au Rallye de Sardaigne, cinquième manche de la saison, participaient ce matin à la traditionnelle séance de mise au point à Monte Pinu. Sur une épreuve spéciale de 2,06 kilomètres, Petter Solberg réalisait le meilleur temps devant Sébastien Ogier.

Vainqueur des deux derniers rallyes au Portugal et en Jordanie, Sébastien Ogier confirmait sa forme du moment : « Nous sommes sur une bonne série. Ces deux succès nous ont permis de revenir dans la course au titre. Le Rallye de Sardaigne est une épreuve compliquée. Même la courte journée de dimanche s’annonce difficile. Le tracé ne laisse pas le droit à l’erreur. Il faudra être précis car les routes sont souvent étroites et il y a beaucoup de pierres à côté de la trajectoire. Un podium serait satisfaisant… Il est important de prendre autant de points que possible lors de chaque rallye. »

Nouveau leader du Championnat du Monde en arrivant en Sardaigne, Sébastien Loeb devra ouvrir la route durant toute la première journée « qui se disputera sur de nouvelles spéciales », rappelle-t-il. « Le revêtement y est un peu plus dur que sur le reste du parcours. En nous élançant en première position, nous sommes à la moins bonne place : on ne peut que subir les tactiques des autres. L’objectif est de réaliser le meilleur résultat possible car l’essentiel est d’être bien placé avant les rallyes asphalte. Le shakedown s’est très bien déroulé. L’équilibre de la Citroën DS3 WRC me parait bon même si la spéciale n’était pas très représentative avec beaucoup d’épingles en montée. »

Toujours très motivé et avec l’objectif de s’imposer sur l’île sarde comme il l’avait déjà fait en 2004, Petter Solberg dévoilait ses plans ce matin en attaquant dès le premier mètre de ce shakedown. Le pilote Petter Solberg World Rally Team réalisait le meilleur temps de la session en 1’45’’4.

Seule alerte du côté de Van Merksteijn Motorsport. Lors de son second passage, Peter van Merksteijn Junior cassait la direction de sa DS3 WRC dans une compression. Une fuite de liquide provoquait un début d’incendie rapidement maîtrisé. Le Néerlandais de 28 ans sera bien au départ demain matin.

Quant à son père Peter van Merksteijn, il découvrait la Citroën DS3 WRC à l’occasion de cette séance d’essais et profitait de plusieurs passages pour prendre ses marques.

Les temps des Citroën DS3 WRC
Petter Solberg / Chris Patterson 1:45.4
Sébastien Ogier / Julien Ingrassia 1:48.0
Sébastien Loeb / Daniel Elena 1:49.0
Peter van Merksteijn / Erwin Mombaerts 1:58.1
Peter van Merksteijn Junior / Eddy Chevaillier 1:58.6

Communiqué Citroën Racing





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *