ES1- VW sur une autre planète (All)




En moins de quinze kilomètres, les Volkswagen écoeurent déjà leurs adversaires.

ir changé de moteur entre le shakedown et le départ du rallye.

Tous les pilotes de WRC et WRC-2 ont opté pour 5 pneus durs.

FAITS MARQUANTS

En moins de quinze kilomètres, les Volkswagen écoeurent déjà leurs adversaires. Auteur du quatrième temps derrière les trois voitures allemandes, Kris Meeke concède plus de six secondes et semble déjà résigné. De nombreux pilotes se sont plaints d’un manque de grip, notamment sur les freinages.

Malgré un contact appuyé contre une botte de foin, Sébastien Ogier est le premier leader de cette édition.

Déjà auteur d’une faute lors du premier jour en Finlande, Ott Tänak récidive et endommage l’avant-droit de sa Fiesta RS WRC, perdant 19s au passage. Côté Hyundai, c’est un tir groupé avec Sordo, Neuville et Paddon tous regroupés en seulement 1s4.

Pour une première en WRC, Stéphane Lefebvre s’immisce déjà dans le top 10 en devançant Mads Ostberg de sept dixièmes.

Spéciale arrêtée pendant quelques minutes après le passage de Robert Kubica à cause de chevaux sur la route.

En R-GT, Romain Dumas signe le premier scratch devant François Delecour pour cinq secondes.

En WRC-2, Nasser Al-Attiyah fête sa première participation en Fabia R5 par une grosse touchette alors que le scratch provisoire est largement singé par Jan Kopecky. Début délicat pour Julien Maurin qui effectue un tête-à-queue et cale alors que Quentin Giordano est le meilleur tricolore dans cette catégorie, juste devant Eric Camilli.

Hors WRC-2, Bryan Bouffier signe un joli 18e temps derrière les trois Fabia R5 de Kopecky, Kremer et Lappi.

RÉACTIONS DES PILOTES

Ogier« Il y avait beaucoup de bottes de foin sur cette spéciale, nous en avons frappé une assez fort mais ça va, je suis assez content de ma spéciale. »
Neuville« C’est compliqué, j’ai trouvé que c’était très glissant mais j’ai essayé de faire une bonne spéciale. J’ai loupé de nombreux freinages sur des carrefours. Les virages deviennent de plus en plus sales. »
Mikkelsen« En sortie des carrefours, je glissais un peu trop et j’allais dans la terre, perdant un peu de vitesse mais c’était une bonne spéciale pour nous. »
Meeke« Je suis content mais ils (Volkswagen) ont quelque chose que je n’ai pas. Nous avons besoin de faire quelque chose. »
Evabs« Ce n’est pas le meilleur départ. Je n’étais pas particulièrement propre et j’avais moins de grip que prévu. J’ai besoin d’en trouver plus pour les prochaines spéciales. »
Paddon« C’est assez différent du shakedown. Certains freinages étaient très glissants, c’est difficile d’avoir confiance. J’ai encore beaucoup à apprendre. »
Tänak« Juste au début de la spéciale, sur un freinage après un virage, il y avait beaucoup de terre et je suis sorti dans un champ et j’ai tapé une barrière. »
Prokop« C’est assez bien, le début de la spéciale était horrible, nous n’avions pas de grip et puis c’était de mieux en mieux donc ça va. »
Kubica« C’est assez sale et glissant, sur une compression nous sommes sortis un peu sur le côté de la route. Nous avons démarré avec une pénalité de cinq minutes, donc ce n’est pas idéal. »
Abbring« Ce n’est pas facile, le niveau de grip est très variable. »
Lefebvre« La DS3 WRC est une voiture incroyable. Le chrono n’est pas mauvais et je n’attaque pas. »
Melicharek« C’est une longue matinée mais c’est bien, j’ai adoré. »
Delecour« C’est complètement nouveau pour moi, nouvelle spéciale et nouveau rallye. J’ai attaqué fort. »
Lappi« Sur asphalte, je me sens bien mais il y avait beaucoup de terre sur cette route donc je n’avais pas pleinement confiance. »
Al-Attiyah« Il y avait beaucoup de terre sur la terre et nous sommes sortis en sous-virant. Les spectateurs nous ont ramené sur la route. Nous allons essayer de continuer. »
Breen« Je suis assez content mais il y avait plus de terre que prévue sur la route. Mais c’était une spéciale propre pour moi, ce n’est pas un mauvais départ. »

PROCHAINE SPÉCIALE : ES2- Waxweiler 1 (16,4 km) à partir de 09h43 (Vendredi 21 Août 2015)

Classement ES1 / Classement après ES1 (14,84 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. JMB37 dit :

    Et des Fabia R5 supersoniques ,vous avez dit bizarre comme c’est bizarre, Peugeot, Citroën, Ford aux abonnés absents!!
    Les teutonnes et le reste du monde voilà ce qu’est devenu le rallye,il faut mettre les moyens sinon cela tourne au ridicule messieurs les constructeurs français et autres!! En plus WEC et F1 les sous c’est quand même le nerf de la guerre !!

  2. Louis dit :

    Maurin et Camilli se font rentrer par Dumas et Delecour !!! Bravo au Porsche !
    Même Breen est derrière Dumas ^^

  3. RallyAlexTreme dit :

    et le pire c est que lefebvre dit qu’il assure

  4. Le plomb dit :

    @sebenfer. Je ne vois pas trop en quoi ils jouent les pleurnicheuses mis en part leur manque de grip (ce qui est possible hein?). Apres, aller dire que le problème vient avant tout des pilotes, c’est ne pas vouloir admettre qu’´Ogier,en plus d’être un très bon,à tout simplement la meilleure auto.

  5. RallyAlexTreme dit :

    Lefebvre devant ostberg …

  6. sebenfer dit :

    Ca y est, ça commence à pleurnicher. Le problème chez les concurrents de VW, c’est plus ce qu’il y a entre le siège et le volant que la voiture en elle-même.

  7. Kivala dit :

    Peu de chances que Bouffier se fasse remarquer aujourd’hui : il part 38ème, les cordes seront certainement très sales…