Cuoq comme à la maiason




Après avoir balayé la route hier, Jean-Marie Cuoq a su faire la différence ce matin alors que Lionel Baud connaissait des problèmes de boîte.

Le pilote ardéchois remporte un nouveau succès à Langres, son sixième en dix ans

faire la différence ce matin sur un terrain gras alors que Lionel Baud connaissait des problèmes de boîte.

Le pilote ardéchois remporte un nouveau succès à Langres, son sixième en dix ans ! Il devance deux autres WRC : Serge Gillouin et Lionel Baud.

Quatrième, Jérôme Jacquot remporte la classe A7S alors que le groupe N revient à Arnaud Mordacq devant François Durieu, comme aux Causses.

Neuvième, Loïc Mattei remporte le groupe R alors que Marc Amourette s’impose dans le Citroën Racing Trophy.

Second, Denis Millet revient à égalité au championnat avec Cédric Robert en tête du championnat.

En 208 Rally Cup, Charles remporte sa seconde victoire de l’année sur terre et passe en tête du championnat devant Eric Camilli, trahi par sa mécanique ce matin alors qu’il menait.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
Jean-Marie Cuoq : « Je félicite les organisateurs qui ont fait deux nouvelles spéciales magnifiques, c’’est un beau rallye. Je suis super content car j’’étais inquiet. D’’abord hier à cause du balayage, puis ce matin avec les conditions météo défavorables. Aujourd’hui, on a roulé vite dans la première spéciale pour faire un gros écart. Maintenant, nous avons deux victoires au Championnat, l’’objectif est de gagner chaque rallye… »

Serge Gillouin : « Je suis un peu déçu car je n’’aime pas abimer la voiture et dois encore à apprendre à la piloter comme il faut. J’’ai conduit avec prudence et finalement ça a payé avec cette deuxième place finale… »


Jérôme Jacquot : « On a changé la boîte de vitesses ce matin, l’équipe a fait du super boulot. Cet après-midi on s’est fait plaisir, c’est l’essentiel…»

Marc Amourette : « Cette victoire fait du bien car on marque beaucoup de points dans nos deux championnats. C’était très important de gagner ici après notre abandon au Terre des Causses. C’était un week-end long et difficile, avec beaucoup de péripéties. On a très bien roulé dans les deux dernières spéciales mais il le fallait, car Denis Millet est très rapide sur cette surface…. »



Charles Martin : « C’était très important de venir rouler tôt sur la terre, pour ensuite essayer de remporter une formule de promotion. J’’avais un meilleur set-up ce matin. Eric Camilli, a eu ses problèmes ce matin, c’est dommage pour le sport, mais c’est une bonne chose pour nous dans l’optique du championnat. C’’est un très beau rallye, je remercie toute l’équipe qui nous a beaucoup aidé dans le choix des réglages car nous avons maintenant 20 points d’avance… »


Classement ES10 / Classement après ES10 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. gaëtan dit :

    Vraiment dommage ce problème mécanique d’Eric Camilli. Mais ça n’efface pas sa prestation exceptionnelle durant ce rallye. Etre en tête du volant Peugeot d’une manche terre pour son 2ème rallye terre, personne ne l’avait encore fait.