ES4- Maurin se reprend (Var)




Au terme de cette spéciale de plus de 32 km, c’est Julien Maurin qui signe le meilleur temps.

4)

FAITS MARQUANTS
Daniel Elena, qui conduit la voiture 0, sort à l’instant de la spéciale. Les conditions s’améliorent, et la spéciale est, en grande partie, sèche.

Sébastien Loeb sort à l’instant de la spéciale. Le nonuple champion du monde a souffert avec ses pneus qu’il ne connait pas.

La DS3 WRC #1 roule d’ailleurs, avec les pneus utilisés en mondial !

Julien Maurin reprend plus de sept secondes à Sébastien Loeb. La Fiesta évolue avec des pneus durs retaillés alors que la DS3 est en softs.

Julien Maurin confirme la sortie de route de Fred Comte avec la C4 WRC dans une portion assez lente.

Petit tête à queue de Yann Clairay au volant de la 207 S2000, et soucis de boîte de vitesses pour Franck Lions, qui malgré tout, gagne une place au général. La 207 S2000 de Lions pointe désormais au sixième rang au général.

Dans le groupe R, c’est Manu Guigou qui passe en tête mais Pascal Enjolras devrait rapidement le devancer. Désormais troisième du groupe, Cédric Robert mène toujours le Citroën Racing Trophy alors que Cyril Audirac semble intouchable en 208 Rally Cup.

Chrono interrompu suite à la sortie de Jordan Berfa, la 208 gêne le passage. La spéciale vient de reprendre ! 

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)

1. Sébastien Loeb : « Je n’avais pas forcément les gommes adaptées. On est partis en pneus soft. Ce n’était pas le meilleur choix, c’était dur pour les pneus, surtout dans la descente. »

2. Julien Maurin : « C’est bon ça ! On sauve notre week-end dans le juge de paix de ce rallye. Cette spéciale, c’est un monument. On ne sait pas ce que ça va donner cet après-midi donc il fallait le faire ce matin. Avec les coulées d’eau, il fallait y croire. Concernant Comte, il y a des traces là où est sorti Snobeck il y a quelques années. »

4. David Salanon  « On a bien roulé. Je me suis méfié des plaques. On n’est pas trop loin de Sébastien Loeb, 20 secondes en 32 kilomètres, c’est pas mal. »

6. Patrick Magnou :  « On s’est régalé. On prend du plaisir. »

3. Pierre Roché : « Ça va mieux mais la pédale de frein est trop longue. On est restés derrière Robert pendant 5 kilomètres, c’est dommage. »

37. Manu Guigou : « On roule vite, on a vraiment attaqué fort. »

PROCHAINE SPECIALE : ES5- Pignans – Vaudrèches (16,6 km) à partir de 10h20 (Samedi 29 Novembre 2014)

Classement ES4 / Classement après ES4 (provisoire)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. lendu lendu dit :

    Allez juju tu assures fort bravo

  2. Arnaud dit :

    Un très beaux débous pour le varois patrik sur la wrc

  3. Micha dit :

    La spéciale 4 est arrêter depuis un moment , quelqu’un sait si ça repart ?

  4. DrissRallye12 dit :

    Il sait toujours aussi bien faire Mr Loeb , il laisses les concurrents devant ou derrière lui sortir et puis il gagne !! 😀

  5. nenew dit :

    Cyril audirac beau début

  6. rallyalextreme dit :

    8eme place interessante de nos normands fous furieux Reydellet/Chauffray pour une premiere en 207 s2000!
    Maurin est toujours la !

  7. fabien dit :

    abandon de comte sur sortie de route