ES6- Cuoq sans faille (Terre d’Auxerrois)




Avec un sixième scratch, Jean-Marie Cuoq termine une première journée parfaite avec une minute d’avance sur Lionel Baud et Cyrille Féraud.

>

FAITS MARQUANTS

Avec un sixième scratch, Jean-Marie Cuoq termine une première journée parfaite avec une minute d’avance sur Lionel Baud et Cyrille Féraud.

Pour son retour sur terre après onze ans d’absence, Eric Rousset occupe la quatrième place devant les nombreuses 208 R2 et Citroën DS3 R3.

Leader incontesté de la 208 Rally Cup depuis le départ, José-Antonio Suarez a renoncé sur un problème mécanique tout comme Manu Gascou et Frantz Comoli. C’est Cyril Audirac qui mène ce classement devant Monnin et Blanc.

En Citroën Racing Trophy, Vincent Dubert termine cette première journée en tête devant Frédéric Hauswald et Thibault Durbec.

REACTIONS DES PILOTES

Jean-Marie Cuoq : « On a fait un premier tour ce matin sans prendre de risque. Cet après-midi, nous avons augmenté le rythme, surtout dans la dernière spéciale. Tout va bien car nous avons de bonnes sensations et il n’y aucun souci avec la voiture. »

Lionel Baud: « Avec plus de pneumatiques ce serait bien car nous avons crevé deux fois ce matin et je ne sais toujours pas pourquoi. On va continuer à se battre demain ! »

Cyrille Féraud : « Au premier tour, j’ai fait de nombreuses petites erreurs. C’était mieux dans la seconde boucle. Je commence à comprendre comment fonctionne la voiture et je me fais plaisir. »

Jean-Paul Monnin: « On a fini par une très grosse attaque dans la dernière spéciale. Même en faisant attention, c’était parfois très chaud cet après-midi et surtout dans les passages en sous-bois. J’ai augmenté le rythme au fur et à mesure de la journée et on a surtout évité de crever. Je suis très content d’être en tête du Championnat Deux Roues Motrices ce soir. »

Cyril Audirac : « On s’est amusés et on a eu des bonnes sensations. On s’est fait plaisir même si j’ai fait quelques petites erreurs. Sur ces conditions de route c’est fou, plus on attaque, moins ça va vite car des que nous sortons des traces nous sommes dans la gravette et ça patine beaucoup. On a roulé toute la journée sur un bon rythme en tentant d’éviter les pièges qui se présentaient… »

Vincent Dubert : « Cet après-midi nous avons été rapides. Nous avons essayé de ne pas faire de fautes par contre j’use beaucoup mes pneumatiques et je ne sais pas si cela vient des réglages ou si c’est parce que je freine trop fort. J’ai fait un très bon temps dans la longue spéciale, maintenant il reste encore une étape. On fera le point après le premier tour demain… »

PROCHAINE SPECIALE : ES7– Courson (12,94 km) à partir de 11h13 (Dimanche 26 Juillet 2015)

Classement ES6 / Classement après ES6


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *