Franceschi : « J’ai encore du mal à y croire »



Au milieu d’un peloton de 20 jeunes pilotes, Jean-Baptiste Franceschi a surnagé, remportant le titre de champion Junior après une saison parfaite marquée par quatre victoires et une deuxième place !

L’an prochain, le jeune pilote de Fayence s’envolera vers le championnat du monde des rallyes avec un programme de 5 rallyes en WRC-3 au volant d’une Ford Fiesta R2T. Deux semaines après avoir fêté son tire aux Cardabelles, « Jybé » revient avec nous sur cette saison magique et sur son avenir.

Quatre victoires sur cinq possibles. Pouvais-tu rêver d’une meilleure année ?

« Franchement non, l’année a été parfaite. Nous avons tout gagné sauf au Lozère où nous connaissons notre seul problème de la saison avec une crevaison. Les résultats sont vraiment à la hauteur de nos attentes, cela fait vraiment plaisir.

Après deux années un peu galères en 208 Rally Cup, c’est vraiment incroyable. J’ai d’ailleurs encore du mal à y croire, on me félicite en me parlant de ce titre de champion mais c’est difficile encore de se dire que c’est moi »

Raconte-nous un peu ce moment où tu apprends que le titre est en poche.

« Nous étions encore en course. A l’arrivée de l’ES1, j’étais encore dans ma concentration et on m’apprend que mon adversaire pour le titre a tapé et abandonné. J’ai vraiment eu du mal à y croire sur le moment, en plus, j’avais tous les amis et ma famille qui étaient présents, c’était un sacré hasard.

Ensuite, on a réussi à se remettre dans la course pour l’emporter le lendemain et fêter ce titre le soir. »

Que retiens-tu de cette saison au niveau du pilotage et de ton développement ?

« Grâce à sa faible puissance, cette voiture m’a permis d’affiner mon pilotage en étant finalement plus propre à son volant. On le sait en rallye, la glisse ne fait pas gagner de temps, au contraire. Je pense que cette expérience représentera un gros avantage pour l’avenir avec des autos plus puissantes.

J’ai aussi appris à gérer une course. En début de saison au Lyon-Charbonnières, même avec une bonne avance, c’était assez compliqué de gérer nerveusement. En fin d’année aux Cardabelles et même si le titre était joué, j’étais beaucoup plus relâché et on a bien géré la remontée de notre adversaire jusqu’à l’arrivée. »

En 2018, place au Mondial désormais, que peux-tu nous dire sur ton programme ?

« Pour l’instant, je sais que nous roulerons sur cinq manches en Mondial en Ford Fiesta R2T mais je ne connais pas les épreuves. J’espère pouvoir rouler dans le cadre du JWRC mais rien n’est sûr, « au pire », je jouerai le championnat WRC-3. 

C’est vraiment un rêve d’évoluer en championnat du monde des rallyes et ce championnat de France Junior était une incroyable opportunité pour y arriver. Maintenant, j’espère pouvoir gonfler ce programme avec 1 ou 2 manches supplémentaires, toujours en WRC-3.

Sur cette fin de saison, nous devions rouler aux Cévennes en Ford Fiesta R2T mais ce projet est finalement reporté pour le Var. Ce sera une ancienne voiture du JWRC qui vient de faire l’Espagne. Je ferai une préparation complète avec des essais et j’aurais la chance d’aller à la FFSA Academy. »

Vidéo de son titre au Cardabelles





S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments