Gilbert en favori




Dix équipages dont quatre tricolores étaient engagés en JWRC au Monte-Carlo. Au terme d’une course très sage, Quentin Gilbert et Renaud Jamoul se sont imposés...

deux minutes d’avance sur Riedemann et trois sur Veiby.

Quentin, c’est votre première victoire de la saison en JWRC. Avant le rallye, vous nous aviez dit que vous aviez un très bon feeling. C’était un week-end parfait pour vous ?

Oui c’était un week-end parfait. Nous n’avons pas eu de problèmes avec la victoire et depuis le départ c’était un super week-end. Nous avons pu contrôler notre rythme en étant prudent, il y avait des choix de pneus difficiles avec des conditions de route difficiles. Je suis très content de gagner ce rallye dans ces conditions.

Comment vous comparez ça à l’an passé ?

C’est mieux de démarrer comme ça. L’année dernière, c’était un départ difficile pour nous, mais c’est sympa de commencer comme ça.

Questions à Renaud Jamoul

Renaud, c’est un rallye difficile pour les copilotes…

C’était un rallye très long. Il y avait beaucoup de boulot sur les liaisons et les spéciales. C’était l’un des plus difficiles de la saison. Les conditions changeaient tout le temps et nous avons du modifier nos notes entre le premier et le second passage mais c’était un bon week-end.

Gagner au Monte-Carlo est un résultat spécial ?

C’est une émotion particulière, beaucoup de bons pilotes ont gagné ici.  C’est spécialement satisfaisant dans ces conditions et c’est très bien pour le championnat.

Comment vous sentez-vous par rapport au championnat ?

Cette année, le seul objectif est de remporter le titre Junior. L’année passé, nous avons parfois rouler en R2 ou R5 et quelques fois en France en WRC. Nous avons beaucoup appris mais au final ça n’a rien donné.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. didier dit :

    bravo Quentin pour ta victoire. En espérant qu’elle en appellera d’autre, et pourquoi pas le titre. On suivra çà, et bravo aussi à Yohan Roussel pour avoir terminer ce Monte Carlo.

  2. natlin dit :

    et oui, il s’est eparpille en 2014, en faisant tout et n’importe quoi, resultat, retour a la case depart, pendant que ces concurrents roule en wrc2 ou wrc, donc cette annee, il faut rouler uniquement en ds3, meme en france, et gagner le wrc3, si il veut donner une suite a sa carriere, meme si je pense que c’est surtout un pilote d’asphalte!