Greensmith : « Continuer à apprendre autant que possible »



Pas vraiment au meilleur de sa forme en Estonie il y a deux semaines, Gus Greensmith a l’occasion de rebondir en Turquie sur un terrain où les outsiders peuvent toujours avoir des opportunités.

L’an passé, pour sa découverte de cette épreuve, le pilote M-Sport avait effectué l’une des figures de style les plus marquantes du championnat, réussissant à s’extirper d’un fossé pour finalement remporter sa catégorie.

« J’ai vraiment hâte de participer au Rallye de Turquie et j’espère que ce ne sera pas aussi mouvementé que l’année dernière! Cela doit être la victoire la plus spectaculaire de ma carrière, mais cela montre simplement à quel point la Fiesta est robuste dans toutes les catégories. »

Ce week-end, son approche sera encore la même que sur les manches précédentes avec un objectif prioritaire : apprendre.

« Ce châssis solide devrait être un gros avantage pour nous cette semaine car nous savons à quel point les spéciales turques sont exigeantes. Ce sont les plus difficiles de l’année, mais elles sont aussi exigeantes physiquement et mentalement et vous devez calculer quand franchement accélérer et quand ralentir. C’est un équilibre délicat, mais nous prévoyons de faire les choses correctement et de continuer à apprendre autant que possible. »

Participations de Gus Greensmith en Turquie

  • 2019 : 10e (Ford Fiesta Rally2, 1er WRC2-Pro)
  • 2018 : Abandon (Ford Fiesta R5)




S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
jèjè jèjè
1 mois il y a

Ça commence a faire plusieurs rallye en wrc qu’on le voit et aucune progression et sa sortie du Monte-Carlo le couvre de ridicule pour son 1er rallye Loubet la déposer sans problème
Bref aucun talent avec les jeunes loups qui arrive il est mal barrer j’espère au moins qu’il laisse un gros chèque ou de gros sponsors a M-Sport pour aider Wilson

Ben 07
Ben 07
1 mois il y a

Avec tout le respect que je lui doit, Greensmith me laisse jusqu’ici l’impression qu’il n’a pas le niveau WRC. Même en tant que débutant. On dirait qu’il va mettre 10 piges pour devenir un pilote moyen. Même sorti ( !!) des boulettes, il n’est quasiment jamais dans des temps corrects et ne donne pas l’impression de progresser significativement. Un Katsuta par comparaison ,n’est pas transcendant mais donne des signes d’amélioration significative. Je n’irai pas jusqu’à parler de « gaspillage » d’un bon volant, mais… Enfin, Malcolm sait ce qu’il fait.